Déplacements actifs – Piste cyclable sur le chemin de la Butte

À la séance du 20 septembre, le conseil municipal a autorisé le dépôt d’une demande d’aide financière au ministère des transports d’un montant de 1 M$ pour la réalisation d’un projet d’aménagement d’une piste cyclable bidirectionnelle hors chaussée sur le chemin de la Butte (ligne orange de la carte ci-dessous). Le coût total du projet est estimé à 2 M$.

Cliquer sur la carte pour agrandir…

Ce projet s’ajoute à plusieurs autres qui sont déjà en préparation (traits rouges et bleus sur la carte ci-dessus).

Le Conseil travaille ainsi à accroître la part modale des déplacements actifs, à les sécuriser et à participer à l’effort collectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Ci-dessous, vous trouverez une carte qui inclut les voies de déplacements actifs existantes et projetées à ce jour.

Légende:
Rouge – Bandes cyclables unidirectionnelles
Orange – Piste cyclable bidirectionnelle aménagée (en site propre)
Vert – Route verte (voies partagées entre cyclistes et automobilistes)
Bleu – Trottoirs

83% de notre territoire en zone agricole protégée

Cliquez sur les photos pour agrandir…

L’assemblée publique sur la révision du plan d’urbanisme sera le 7 septembre à 18h à l’hôtel de ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Consultez les documents ici.

Dans ce plan, un léger agrandissement de 1% du périmètre urbain est à l’étude et c’est d’abord et avant tout pour une question de sécurité!

Source: VSAD.ca

Il faut au minimum être en mesure d’aménager une rue pour désenclaver notre quartier, et tout le secteur centre.

Cliquez sur ce lien pour lire l’extrait de la résolution qui selon moi est le plus significatif en demandant l’exclusion du territoire agricole des deux zones projetées.

«CONSIDÉRANT QUE l’intersection de la Route 138, route de Fossambault, rue Jean-Juneau est le principal point d’accès des quartiers résidentiels du secteur centre, où l’on y retrouve en autres deux résidences pour personnes âgées, des immeubles à logements à plusieurs étages, trois pavillons éducatifs, des services publics (centres communautaires, bibliothèque, parcs), que cette intersection est parmi les zones les plus accidentogènes selon les dernières données du service de police de la Ville de Québec, qu’en cas de congestion ou de force majeure à cette intersection, les deux seules voies de contournement possibles augmentent considérablement les distances et les temps de déplacement, que de tels délais pourraient avoir des effets néfastes, mêmes dramatiques, en cas d’urgence médicale, et/ou sur les capacités d’action des services de la sécurité publique, que l’exclusion de cette zone agricole, en totalité ou en partie, permettrait de prolonger une ou plusieurs rues, afin d’offrir des alternatives à la circulation et d’augmenter considérablement la sécurité des citoyens;».

«Notre préoccupation principale est de créer une route qui relierait les rues Tessier et Jean-Juneau pour désengorger le trafic sur la 138 et rendre le quartier plus accessible» – Sylvain Juneau, maire.

Le souhait est d’être en mesure d’aménager les voies de contournements hachurées en vert & noir sur la carte ci-dessous, d’abord entre Jean-Juneau et Tessier, puis si possible entre Racette et Fossambault.

Source: VSAD.ca

À terme, 83% du territoire augustinois serait en zone agricole protégée (ZAP). Sur un territoire de 8656 hectares (ha), seulement 1490 ha seraient urbanisés et 7166 ha seraient protégés. Saint-Augustin-de-Desmaures représenterait alors 58% de la ZAP de toute l’agglomération (58,4% actuellement).

À noter qu’il y a plusieurs entreprises du secteur alimentaire présentes dans notre zone industrielle (territoire urbanisé). Ces industries sont toutes aussi importantes dans la chaîne en transformant les aliments de base. Elles nourrissent la population (Leclerc, Bimbo Canada, Fumoir Grizzly, Cuisine Malimousse, Canabec, Aliments 2000, Croké, Théobroma, Distributions Marc Boivin, Distillerie Vice & Vertu). La nouvelle zone industrielle espérée pourrait d’ailleurs accueillir plus d’entreprises de ce type.

Les acteurs du milieu agroalimentaire pourront toujours compter sur les élus augustinois dans la mise en valeur de ce secteur essentiel qui fait la fierté de notre Ville.

Avis de travaux – Route 138 et rue Jean-Juneau

Chantier du 9 août au 15 septembre 2021

Source: VSAD.ca

Prévoyez vos déplacements! Ralentissez!

«Les travaux seront réalisés du 9 août au 15 septembre 2021. Les travaux de nuit sont prévus le 20 août, du 23 au 26 août et du 2 au 6 septembre.

Il y aura entrave à la circulation et des voies de contournements seront établies. Des signaleurs seront sur place afin d’assurer la sécurité des travailleurs et des résidents. La Ville travaille en collaboration avec l’entrepreneur afin de réduire les impacts auprès des résidents, piétons, cyclistes et automobilistes du secteur. Pour toute demande de renseignements, veuillez téléphoner au 418 878-2955 ou écrivez à l’adresse courriel info@vsad.ca

Source: VSAD.ca


Pourquoi ces travaux?

SSF – Mise au point concernant les travaux correctifs en cours

Article du Journal L’Appel…

Depuis exactement un an, la Ville est en discussion avec les citoyens et le SSF concernant l’éclairage et le bruit émanant du nouveau complexe sportif.

Jusqu’à maintenant, tous les élus ont consentis aux démarches en cours. Et il y en a eu plusieurs… Des travaux correctifs ont été réalisés, de nombreux ajustements ont suivi, et les résultats des tests acoustiques seront bientôt connus.

Nous pouvons tous être conscients du temps que peut prendre des travaux de construction pointus et quand c’est du «sur mesure».

Le conseil a entendu à nouveau les citoyens mardi dernier et les actions se poursuivent. Nous comprenons l’usure de la situation, mais il est extrêmement important de conserver de bons canaux de communication entre tous les partis concernés et d’être efficace dans nos actions. Comme l’a expliqué le maire, depuis le début et jusqu’à ce jour, la voie judiciaire n’a pas été jugée optimale – par tous les membres du conseil (unanimement).

À la dernière séance, la proposition de deux membres du Conseil de «Mettre la switch à off», c’était une belle image et c’était vite dit comme ça en public, mais dans les faits, nous sommes dans un état de droit et ça ne se fait pas aussi facilement et directement.

Demande d’exclusion de la zone agricole entre la rue Jean-Juneau et la route Tessier

Extrait de la séance du 6 juillet 2021 – Source: VSAD.ca

Ce soir, le conseil a adopté à majorité une résolution demandant à la Commission de Protection du Territoire Agricole du Québec (CPTAQ) d’exclure de la zone agricole les lots entre Jean-Juneau, Tessier, la route 138 et le Chemin du Roy.

  • POUR: Jean Simard Conseiller District no 2, Yannick Lebrasseur Conseiller District no 3, Raynald Brulotte Conseiller District no 4, Jonathan Palmaerts Conseiller District no 6;
  • CONTRE: Annie Godbout Conseillère District no 5;
  • ABSTENTION: Marcel Desroches Conseiller District no 1, Sylvain Juneau Maire.

Plusieurs «considérants» soutiennent cette résolution. Toutefois, pour ma part, le considérant ci-dessous est le plus significatif.

«CONSIDÉRANT QUE l’intersection de la Route 138, route de Fossambault, rue Jean-Juneau est le principal point d’accès des quartiers résidentiels du secteur centre, où l’on y retrouve en autres deux résidences pour personnes âgées, des immeubles à logements à plusieurs étages, trois pavillons éducatifs, des services publics (centres communautaires, bibliothèque, parcs), que cette intersection est parmi les zones les plus accidentogènes selon les dernières données du service de police de la Ville de Québec, qu’en cas de congestion ou de force majeure à cette intersection, les deux seules voies de contournement possibles augmentent considérablement les distances et les temps de déplacement, que de tels délais pourraient avoir des effets néfastes, mêmes dramatiques, en cas d’urgence médicale, et/ou sur les capacités d’action des services de la sécurité publique, que l’exclusion de cette zone agricole, en totalité ou en partie, permettrait de prolonger une ou plusieurs rues, afin d’offrir des alternatives à la circulation et d’augmenter considérablement la sécurité des citoyens;»

J’espère que dans leur analyse, la CPTAQ sera très attentive à l’aspect sécurité publique et qu’elle autorisera au minimum la construction d’une voie de contournement.

Si la CPTAQ acquiesce à notre demande, nous devrons ensuite faire inclure le secteur projeté dans le périmètre d’urbanisation du Schéma d’Aménagement et de Développement de l’agglomération (SAD). Une modification au SAD doit être confirmée par la Communauté Métropolitaine de Québec (CMQ) et approuvée par le Ministère des Affaires Municipales et de l’Habitation (MAMH).

Toutes ces démarches sont longues et fastidieuses, mais ce soir nous franchissons une étape importante.