Mise à niveau des jeux d’eau et d’un terrain de baseball

Lors de la séance du 20 septembre, le conseil a octroyé quatre contrats de services professionnels en architecture du paysage pour divers projets municipaux, dont les mises à niveau des jeux d’eau (CSR Delphis-Marois, parc Place-Portneuf, CSR Les Bocages et parc des Bosquets) et du terrain de baseball du Delphis-Marois (celui où il y a la patinoire l’hiver).

Les travaux sont prévus à l’été 2023.

Un montant de 550 000 $ est inscrit au PQI pour le remplacement des jeux d’eau.

La réfection du terrain de baseball représente un investissement de 440 000$ (surface synthétique).

À noter que ces investissements seront payés comptant (surplus cumulés).

Nouvelle passerelle au Complexe sportif multifonctionnel

Photo prise le 31 août 2022

Une passerelle (style mezzanine) est présentement en construction au Complexe sportif multifonctionnel de Saint-Augustin-de-Desmaures. Ce projet a été initié par le Blizzard M18 AAA du Séminaire Saint-François (SSF).

Cet investissement est le fruit d’une excellente collaboration entre trois partenaires. La facture des travaux, évaluée à près de 180 000$, sera donc divisée en trois. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures versera un montant maximal de 50000$ dans le projet. La Caisse Desjardins et l’organisation du Blizzard assumeront le reste des frais.

Cet équipement permettra d’améliorer divers aspects techniques dont la captation vidéo. Il sera utilisé pour les parties et pratiques du Blizzard M18 AAA, mais aussi accessible par exemples pour les tournois de l’association de hockey mineur CRSA et les prestations du club de patinage artistique.

Travaux de restauration au Calvaire du Rang des Mines

Récemment, le nouveau Conseil Local du Patrimoine (CLP) devait donner son avis au conseil municipal sur les travaux de restauration du Calvaire du Rang des Mines (réalisés par la Fabrique), faisant partie du site patrimonial du Domaine des Pauvres.

Crédit Photo: Répertoire du Patrimoine culturel du Québec

Ce comité est formé de six citoyens membres du comité consultatif d’urbanisme (CCU), du directeur adjoint du service juridique et du greffe – Urbanisme et opérations immobilières, de ma collègue conseillère Mme Marie-Josée Tardif et de moi-même (à titre de président).

Les travaux consistent au remplacement des structures de bois pourries, à la peinture de la structure de bois ainsi que de la toiture.

J’ai vraiment apprécié participer à cette première analyse avec les membres du CLP. Nous sommes choyés à Saint-Augustin-de-Desmaures de pouvoir compter sur des citoyens bénévoles engagés et possédant une certaine expertise.

L’avis du CLP et la recommandation du service de l’urbanisme ont été d’autoriser les travaux à condition «de ne pas modifier la forme ou la couleur du Calvaire du Rang des Mines afin d’assurer la conservation des caractéristiques propres à cet immeuble patrimonial». À la séance du 30 août, le conseil municipal a autorisé les travaux sous cette condition.


Calvaire du Rang des Mines

Extrait du document «LES CROIX DE CHEMIN et autres lieux de culte populaires de Saint-Augustin-de-Desmaures»:

« […]

Situé au 234, Rang des Mines, ce calvaire se distingue en raison de sa valeur patrimoniale exceptionnelle. Il a été érigé en 1850 par Pierre Jobin, habitant L’Ancienne-Lorette mais propriétaire du Domaine des Pauvres à Saint-Augustin-de-Desmaures, en guise de «souvenir durable» de l’ancienne chapelle que les gens du Rang des Mines avaient construite au début du 19e siècle dans l’espoir d’obtenir une nouvelle paroisse. Il sera question de cette chapelle dans la section des éléments patrimoniaux disparus, plus loin dans le présent document.

Le calvaire se présente sous la forme d’un Christ en croix, sculpté et peint en blanc. La croix de bois est peinte en noir et comporte des extrémités fleurdelisées, l’inscription INRI, un tronc et une plaque où on peut lire: «Trois cents jours d’indulgence sont accordés à toute personne récitant ici un pater et un ave. Donnez pour la conversion des pécheurs». Ce corpus est l’œuvre d’André-Raphaël Giroux, un sculpteur et architecte originaire de Charlesbourg qui a étudié auprès du célèbre Thomas Baillairgé. Parmi les autres projets auxquels Giroux a contribué dans la région de Québec, citons la chapelle de l’Hôtel-Dieu de Québec (1847-1850), le décor intérieur de l’église de Notre-Dame-de- la-Victoire de Lévis (1853), le maître-autel de l’église Saint-Roch (1854) et deux ailes du monastère des Ursulines de Québec (1858-1860). Jusqu’en 1995, des statues de la Vierge et de saint Jean sculptées par Louis Jobin figuraient au pied de la croix, mais ces statues ont été retirées en raison de leur détérioration avancée. Elles sont entreposées à l’église paroissiale et sont visibles dans le jubé arrière.

La croix est abritée sous un édicule de bois en forme de parallélépipède, ouvert sur quatre faces et comportant un toit à quatre pans couronné d’une croix en fer forgé. Cet édicule a été reconstruit en 1980-1981, en prenant soin de récupérer le bois d’origine. Son état de conservation actuel est bon, en dépit de la peinture qui a tendance à s’écailler sur le toit. L’ensemble est bordé d’une clôture de bois ouverte sur le chemin.

Le calvaire a longtemps été entretenu par les gens du Rang et par des pompiers-bénévoles de la Ville de Québec, en collaboration avec l’ancien propriétaire. En 2013, il a fait l’objet d’une restauration par la Fondation du Patrimoine religieux international du Canada, à la demande de la Fabrique de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Doyen parmi les lieux de culte populaires augustinois depuis l’effondrement du calvaire du Lac en 1977, ce calvaire figure parmi les 25 «trésors» identifiés par l’ethnologue et professeur Jean Simard en 1994, parmi 2863 autres croix et calvaires québécois.

[…] »

Source: vsad.ca//uploads/attachments/rap-lieuxculte-20181206.pdf

Été 2023 – Travaux route Racette et intersection route 138/Fossambault/Jean-Juneau

«Le piètre état de la route Racette n’est pas à démontrer.

Dans ce cas, des interventions souterraines sont nécessaires et une planification majeure s’impose au préalable. Les travaux se réaliseront donc à l’été 2023. Même chose pour les travaux de reconfiguration de l’intersection 138/Fossambault/Jean-Juneau, où les travaux seront aussi effectués l’été prochain. D’ici là, les plans et devis sont en préparation. Dès cet automne, la maison située dans le cadran nord-ouest, récemment achetée par la Ville, sera démolie, permettant l’éventuelle mise en place d’une bretelle. D’autres acquisitions mineures seront aussi réalisées pour permettre d’améliorer la circulation à cette intersection.»

Sylvain Juneau (Mot du maire – Septembre 2022)

Lac Saint-Augustin – Marais filtrants

À la séance du 30 août, le conseil a confirmé l’octroi d’un contrat de services professionnels pour la conception de plans et devis et la surveillance des travaux de réhabilitation des marais épurateurs construits du Verger et de l’Artimon (somme totale estimée de 110 006,00 $ plus les taxes applicables). La réhabilitation des marais épurateurs est un élément essentiel pour freiner la détérioration de notre lac.


MEC

«Un marais épurateur construit (MEC) ou marais filtrant artificiel utilise les facultés épuratoires naturelles des plantes aquatiques et de leur milieu pour assainir l’eau. Il fait appel aux racines des plantes ainsi qu’aux bactéries et microorganismes présents pour décomposer des substances nocives, pesticides, engrais et autres produits chimiques en des matières non toxiques, avant qu’elles n’atteignent le lac.»

Une subvention de 2,7 M$ du gouvernement provincial

Source: VSAD.ca

Mercredi dernier, les travaux de réfection du chemin du Roy et du chemin Notre-Dame ont été inauguré au parc des Hauts-Fonds à Saint-Augustin-de-Desmaures. Les investissement sur ces deux tronçons totalisent 3,9M$… bien entendu sans emprunter.

«Mme Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale était sur place en compagnie de M. Sylvain Juneau, maire de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Lors de cet événement, Mme Guilbault a annoncé, au nom du ministre des Transports, M. François Bonnardel, une aide financière de plus de 2,7 millions $ en provenance du Programme d’aide à la voirie locale à la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures afin de la soutenir dans l’amélioration de ces deux chemins.»

Pour plus d’informations concernant les travaux routiers 2022, consultez vsad.ca/travaux.