Aide gouvernementale de 2,3 milliards $ pour les municipalités

Le ministre des finances du Québec, M. Éric Girard, et la ministre des affaires municipales et de l’habitation, Madame Andrée Laforest, ont annoncé aujourd’hui une aide de 2,3 milliards de dollars pour les municipalités afin de pallier aux pertes de revenus et aux nouvelles dépenses occasionnées par la pandémie de COVID-19. Cette somme est financée à 50% par le gouvernement provincial et à 50% par le gouvernement fédéral.

Les municipalités ont durement été touchées depuis le début de la crise sanitaire et par cette aide, les deux paliers de gouvernements ont voulu éviter d’en faire payer le prix aux citoyens.

«Les municipalités ont contribué et continuent encore à protéger la santé des citoyens.»

Andrée Laforest, Ministre des affaires municipales et de l’habitation

Les mesures d’appui sont les suivantes:

  • 1,2 milliards $ pour soutenir les sociétés de transport en commun;
  • 800 millions $ pour assurer la continuité des services, éviter des hausses de taxes dues à la pandémie et permettre de nouveaux investissements;
  • 300 millions $ en réserve pour la 2ième vague.

Les ministres reconnaissent le rôle important que joueront les municipalités dans la relance économique via les investissements dans les infrastructures. Plusieurs autres programmes déjà en marche (TECQRÉCIMFIMEAU) viennent aussi assurer un financement supplémentaire.

C’est une excellente nouvelle pour Saint-Augustin-de-Desmaures qui bénéficiera d’une aide directe au prorata de sa population (part du 800 millions $) et d’une aide indirecte pour les pertes du Réseau de Transport de la Capitale (compétence d’agglomération) qui seront, en tout ou en partie,  compensées (part du 1,2 milliards $).

Relance de l’économie et gestion des actifs

Cliquer sur les images pour agrandir…

Aujourd’hui, avec une centaine de collègues des municipalités du Québec, j’ai participé à un webinaire à propos de la «gestion des actifs municipaux».

Les premiers ministres du Québec et du Canada ont déjà énoncé que la relance de l’économie suite à la crise de la Covid-19 se fera d’abord et avant tout par des investissements dans les infrastructures publiques. À noter que plus de 60% des infrastructures publiques sont municipales.

Je vous invite à écouter la vidéo ci-dessous d’une durée six minutes produite par la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM). Elle explique la nécessité pour les bons gestionnaires de «connaître l’état de ses actifs» qui sont dans le cas d’une municipalité:

  • le réseau routier, incluant les trottoirs et pistes cyclables;
  • les canalisations d’eaux potables et usées;
  • les bâtiments (centres communautaires, aréna, bibliothèque, gymnases, hôtel de ville, garage municipal, etc);
  • la flotte de véhicules;
  • les transports collectifs;
  • les parcs, les sentiers et les différents modules d’activités;
  • les outils de communications, dont les sites internet et les panneaux d’informations;
  • les bornes fontaines, les ponceaux, l’éclairage et tous les accessoires.

«Pour des raisons financières, nous tolérons en ce moment l’insatisfaction et la fin de vie de certains actifs. Il faut toutefois éviter de pelleter par en avant.»

La connaissance de l’état de nos actifs permet de définir les priorités afin de bien répondre aux besoins actuels des citoyens et à planifier l’accroissement futur de ces besoins.

Il existe déjà des programmes gouvernementaux qui nous permettent d’obtenir des subventions pour réaliser des économies lors de la mise à niveau des actifs (TECQ, RÉCIMFIMEAU). Ces dernières semaines, l’Union des Municipalités du Québec (UMQ), la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) et la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) ont fait des représentations afin que les critères de ces programmes soient rapidement assouplis afin d’élargir l’admissibilité des projets des municipalités déjà inscrits dans leur plan d’immobilisations.

Pour être en mesure de toucher à ces subventions provinciales et fédérales, ce n’est pas le lendemain des annonces qu’il faudra commencer à se préparer, c’est aujourd’hui, car les programmes pourraient être contingentés, comme il l’a été pour le FEPTEU.

Dès maintenant, les bonnes pratiques sont:

  • de s’assurer d’avoir les ressources (humaines et matérielles) pour initier les activités menant à l’amélioration de la connaissance des actifs;
  • de préparer et mettre à jour les différents plans d’intervention et de priorisation;
  • de se tenir prêt à déposer des projets en effectuant une veille constante des programmes;
  • et bien sûr de respecter la capacité de payer des contribuables.

Si vous désirez en connaître un peu plus sur la gestion des actifs, voici différents liens:


Mes articles précédents sur le sujet de la relance:

Covid-19 – Communiqué – Mesure pour les camionneurs

«La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures annonce qu’elle met à la disposition des camionneurs des locaux de son Centre sportif multifonctionnel.

La Ville souhaite venir en aide aux camionneurs qui continuent d’assurer un service nécessaire et essentiel dans le contexte actuel de pandémie liée à la Covid-19. Reconnaissant leur grande importance et étant consciente des difficultés que les camionneurs rencontrent sur la route avec la fermeture de plusieurs commerces et haltes routières, la Ville désire contribuer à faciliter la vie de ces travailleurs en leur donnant accès à des installations d’hygiène adéquates.

Un espace réservé et protégé ouvrira ses portes aux camionneurs entre 18 h et 21 h, 7 jours sur 7 pendant la durée de l’urgence sanitaire. Cet horaire sera en vigueur jusqu’à nouvel ordre et pourrait être appelé à évoluer selon le besoin. Des espaces déterminés seront mis à la disposition des camionneurs qui auront ainsi accès aux commodités d’hygiène, notamment aux douches. Le stationnement du Complexe pourra être utilisé en tout temps pour les périodes de repos, avec accès à des toilettes extérieures.

Situé au 230 route de Fossambault, près de l’autoroute 40 et en bordure de la Ville de Québec, sa localisation stratégique permet au Complexe sportif multifonctionnel un accès rapide et facile pour les camionneurs par la sortie 295 qui donne accès à la route de Fossambault.

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures assure qu’elle a mis en place les mesures d’hygiène requises, dont une désinfection rigoureuse des douches et des toilettes utilisées, selon les recommandations des autorités compétentes. Tous les utilisateurs devront s’identifier à leur arrivée et devront répondre à quelques questions de contrôle afin notamment d’évaluer la présence de symptômes. La Ville limitera l’accès à un nombre limité d’utilisateurs simultanément afin de se conformer aux règles de distanciation physique émises par le gouvernement.

Sylvain Juneau, maire»

Communiqué officiel

La phase 2 des changements de parcours du RTC effective dès le 29 février

La phase 2 des changements de parcours annoncée par le RTC en octobre dernier sera effective dès le 29 février prochain.

Brièvement, dans le secteur centre (village), les parcours 92 et 292 ne passeront pas dans le parc industriel le matin en direction de Québec et le soir en direction de Saint-Augustin-de-Desmaures. Ceci devrait diminuer les temps de déplacements.

Pour le secteur Est (les Bocages), il y aura aussi un changement de tracé pour le 94 et la création d’un nouvel express, le 294.

Consulter le site et/ou l’application du RTC pour plus de détails.