Report des dates d’échéances des versements du compte de taxes

Lors de la prochaine séance du conseil municipal (19 janvier), il y aura la présentation d’un règlement qui modifiera, s’il est adopté, les dates d’échéances des 4 versements du compte de taxes municipales.

Les dates d’échéances seront repoussées d’environ 2 mois:

  • Premier versement : 28 mai 2021;
  • Deuxième versement : 23 juillet 2021;
  • Troisième versement : 3 septembre 2021;
  • Quatrième versement : 5 novembre 2021.

Je voterai en faveur de ce règlement. Espérons que ces délais supplémentaires aideront les citoyens et les entreprises qui subissent les mesures sanitaires renforcées.

Le jour de la marmotte ?

Tout comme le maire et mes collègues conseillers Jean Simard et Jonathan Palmaerts, j’ai voté en faveur d’un cadre financier qui prévoit un gel de taxes en 2021 et minimalement un gel de taxes pour 2022-2023-2024-2025. Un plan projetant des investissements de 54,6 millions $, sans emprunter, a aussi été adopté (améliorations de la sécurité routière, des routes, des parcs, des bâtiments, des déplacements actifs, revitalisation du Lac, etc).

Vous pouvez consulter tous les détails du budget adopté en cliquant sur ce lien.

En opposition, trois de mes collègues souhaitaient quant à eux une planification à plus court terme, sur 3 ans plutôt que 5 ans, et une baisse de la taxe résidentielle en 2021 de 0,03$* du 100$ d’évaluation.

*Pour une maison d’une valeur de 360 000$, la baisse n’aurait été que de 108$. Les revenus de la Ville auraient alors diminué de 1 million $ sur un budget de proximité de 35 millions $.

«Il s’agirait d’une simple redistribution de la richesse accumulée» – Article du Journal l’Appel

Utiliser des surplus non-récurrents (admissions VdQ dans le litige de la quote-part, vente de terrains industriels, assurance affaissement CJMR, subvention TECQ) pour baisser les taxes en année électorale? Voilà rien pour soigner le cynisme envers les élus.

Le «Jour de la marmotte»

Il y a presque quatre ans jour pour jour, l’équipe Corriveau amendait le budget 2017 afin de baisser le taux de taxation de 1,5%, avec des arguments similaires.

Certes, la situation financière n’est pas la même qu’en 2017. Elle s’est nettement améliorée, mais avec combien d’efforts de la part des augustinois.

Les objectifs ne sont pas atteints.

Au 31 décembre 2020, notre ratio d’endettement frôlait toujours les 190%. En utilisant tous les surplus cumulés pour rembourser la dette et ne pas emprunter, ce n’est qu’en 2023 ou 2024 que nous atteindrons un ratio d’endettement de 100%. À ce moment nous pourrons dire mission accompli et revenir à un compte de taxes dans la moyenne régionale.

On n’abandonne pas aussi prêt du but.

Hausse de la quote-part de 1,9 M$ en 2021

Le budget 2021 de la Ville de Québec a été présenté aujourd’hui.

Vous trouverez le montant de la quote-part 2021 pour Saint-Augustin-de-Desmaures à la page 109 du document «Budget 2021 détaillé».


Cliquer sur l’extrait ci-dessous pour agrandir…

Source: Budget de la Ville de Québec (page 109)

La quote-part 2021 sera en hausse de 1,9 millions $ par rapport à 2020.

Cette variation est due à:

  • L’augmentation du potentiel fiscal de Saint-Augustin-de-Desmaures (plus de condominiums et plus d’industries = plus de taxes municipales, donc plus de quote-part); Et,
  • La combinaison de l’augmentation des dépenses et de la diminution des revenus d’agglomération (provoquées par la pandémie de la COVID-19).

Cette augmentation de la quote-part ne change pas les objectifs fixés pour le budget 2021 de Saint-Augustin-de-Desmaures.

La Ville a reçu une aide financière de 1,35 M$ du MAMH pour pallier aux impacts de la Covid-19 et les nouvelles entrées de taxes municipales (nouveaux condos et nouvelles industries) compensent la différence.

Tout comme le maire Sylvain Juneau, je prône:

  • Un gel de taxes municipales pour les 5 prochaines années : 2021 – 2022 – 2023 – 2024 – 2025;

  • Un gel des tarifs : pas d’augmentation pour les camps de jour, cours de natation, activités culturelles et de loisirs, sports – organismes reconnus, tout ce qui est chargé par la Ville, comme par exemple le vidage des fosses septiques ou les frais pour les travaux de ponceaux;

  • Le remboursement de la dette (objectif 2023) : maintien de la stratégie de remboursement de la dette en accéléré – utilisations des surplus pour effectuer des paiements anticipés sur la dette (entre 5 et 10 millions par année) et paiements comptants des investissements (pas d’emprunt);

  • La mise à niveau des parcs, bâtiments, routes et réseaux d’aqueducs / égoûts : maintien du plan d’investissements de 45 millions $ sur 5 ans (pas d’emprunt) afin de poursuivre l’amélioration de la qualité et de la fiabilité des services aux citoyens.

Une baisse de taxes en 2021 pour les commerces est aussi envisagée. Ceux-ci ont été très durement touchés par la pandémie et il est important de soutenir les quelques commerces de proximité que nous avons sur notre territoire. À noter que le taux de taxation d’un commerce est près de 3x plus élevé qu’une résidence.

Le budget 2021 de Saint-Augustin-de-Desmaures sera présenté à la mi-décembre. Cliquer sur ce lien pour plus d’informations.

Remboursement de la dette, gel de taxes, amélioration continue des services…

En rappel – Cet article est paru le 6 juin 2020…

Cliquer sur le tableau pour agrandir…

Le tableau ci-dessus indique les taux d’endettement (dette nette divisé par le budget de fonctionnement) des villes de même population que Saint-Augustin-de-Desmaures (Source: MAMH – Données de 2018).

À la fin du présent mandat (fin 2021), selon les prévisions actuelles, nous serons à 185% de taux d’endettement… le fruit de bien des efforts des contribuables augustinois depuis 2015. Même à 185% en 2021, notre taux d’endettement serait supérieur à celui des 14 autres villes – données de 2018 – présentées dans le tableau ci-dessus. Idéalement, le taux devrait être en deçà de 150% pour pouvoir affirmer que notre ville est parvenue à redresser ses finances.

Voir le graphique de l’évolution de la dette à Saint-Augustin-de-Desmaures en cliquant sur ce lien.

Toutefois, avec les bons résultats obtenus en 2019, le maire a annoncé qu’en 2021, il était possible d’envisager un gel de taxes. J’appuie cette position et je crois que le gel est même possible pour plus d’une année.

Un gel de taxes a un coût de 880 000$ pour une année (non-revenu, alors que les charges subissent l’inflation et les augmentations salariales déjà prévues).

Avec les bons résultats obtenus sous le leadership du maire Sylvain Juneau, nous pouvons espérer retrouver la santé financière au plus tard d’ici 2 ou 3 ans.

«L’objectif n’est pas encore atteint. Il faudra résister à la tentation de dépenser à tout vent dans de grandioses projets inutiles ou de faire miroiter d’illusoires baisses de taxes qui sont nécessairement toujours suivies de hausses. Saint-Augustin-de-Desmaures a déjà joué dans ce mauvais film; comptez sur moi pour que nous ne retombions pas dans les ornières du passé.»
Sylvain Juneau, maire.

Réplique du Maire Juneau à la lettre de Denis Brulotte – cliquer ici pour consulter.

Il ne faut pas lâcher! On y arrive. Les augustinois retrouveront bientôt un compte de taxes dans la moyenne régionale.

Gel de taxes pour 5 ans, remboursement de la dette, améliorations des services, mise à niveau des parcs, routes et bâtiments

Nous sommes actuellement en préparation du budget 2021 et le Journal de Québec, sous la plume de Jean-Luc Lavallée, a recueilli les positions du maire et de quelques conseillers. Cliquer sur le lien ci-dessous pour consulter l’article.

Des élus militent pour une baisse de taxes: Des conseillers de Saint-Augustin sont frustrés

Tout comme le maire Juneau, je prône:

  • Gel de taxes pour les 5 prochaines années : 2021 – 2022 – 2023 – 2024 – 2025;

  • Gel des tarifs : pas d’augmentation pour les camps de jour, cours de natation, activités culturelles et de loisirs, sports – organismes reconnus, tout ce qui est chargé par la Ville, comme par exemple le vidage des fosses septiques ou les frais pour les travaux de ponceaux;

  • Remboursement de la dette : maintien de la stratégie de remboursement de la dette en accéléré – utilisations des surplus pour effectuer des paiements anticipés sur la dette (entre 5 et 10 millions par année) et paiements comptants des investissements (pas d’emprunt);

  • Mise à niveau des parcs, bâtiments, routes et réseaux d’aqueducs/égoûts : maintien du plan d’investissements de 45 millions $ sur 5 ans (pas d’emprunt) afin de poursuivre l’amélioration de la qualité et de la fiabilité des services aux citoyens;

Une baisse de taxes en 2021 pour les commerces est aussi envisagée. Ceux-ci ont été très durement touchés par la pandémie et il est important de soutenir les quelques commerces de proximité que nous avons sur notre territoire. À noter que le taux de taxation d’un commerce est près de 3x plus élevé qu’une résidence.

Les surplus cumulés sont importants, mais ils seront tous utilisés pour rembourser la dette et payés les investissements comptants (pas d’emprunt).

En utilisant toutes les fenêtres de remboursement au maximum, l’objectif de ramener la dette à un taux d’endettement de 100% sera atteint le 31 décembre 2023.

Les taxes sont élevées, mais le gel sur 5 ans est un pas important pour nous ramener à un niveau normal dans la région. Il y a aussi la possibilité d’un gain important dans le procès contre l’agglomération.

En 2017, j’ai rencontré les citoyens de mon district et j’ai présenté un plan pour 4 ans. Vous pouvez d’ailleurs toujours le consulter ici.

En 2017, le maire Juneau a été élu avec un taux de 70% d’appui.

Nous avons été élu en s’engageant à s’attaquer à la dette et à redresser les finances de la Ville. Le travail n’est pas terminé.

Depuis 2015, les augustinois ont fait des efforts titanesques. Ce n’est pas le temps de lâcher, pas aussi près du but et surtout pas parce que nous sommes à un an de l’échéance électorale.