Merci à nos brigadiers !

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Ce midi, mon collègue Jean Simard (conseiller municipal du district 2) et moi Yannick LeBrasseur (conseiller municipal du district 3), accompagnés de Mme Nancy Gilbert (Solidarité Familles et Sécurité Routière), M. Sylvain Juneau (maire VSAD), Madame Josée Gaillardetz (Desjardins Caisse de Cap-Rouge—Saint-Augustin), Mesdames Maryanne Bouchard et Rose Gauthier (étudiantes en techniques policières au CNDF), M. François Bouchard (enseignant en techniques policières au CNDF) et Constable William Robitaille (SPVQ), nous sommes allés remettre un petit présent aux brigadières et brigadiers scolaires qui veillent à la sécurité de nos enfants dans les districts du secteur centre («village»).

Cette activité de reconnaissance et de sensibilisation s’inscrivait dans la 3e édition de la «Livraison du bonheur», une initiative de l’organisme Solidarité Familles et Sécurité Routière, commanditée par les conseillers des districts 2 et 3 pour le secteur centre. La même opération est prévue demain pour le secteur des Bocages.

À tous les jours, beau temps/mauvais temps, les brigadiers scolaires sont présents et nous reconnaissons l’importance de leur travail.

Pendant les quelques minutes que nous avons passé avec eux, nous avons été des témoins de leur relation privilégiée avec les jeunes. Il ne faudrait surtout pas sous-estimer l’influence qu’ils peuvent avoir.

Les brigadiers scolaires assurent la sécurité de nos enfants. Ils les aident à adopter des comportements prudents dans la circulation, de façon à ce qu’ils deviennent un jour des piétons responsables.

Les jeunes enfants ne sont pas aptes à tout comprendre, à prévoir toutes les situations et à avoir une vraie prise de conscience de tous les risques. Bref, l’enfant n’a pas les capacités de l’adulte et c’est aux adultes qui l’entourent (parents, enseignants, brigadiers scolaires) à l’aider à devenir autonome.

Treize passages piétonniers ou intersections sont protégés par des brigadiers scolaires à Saint-Augustin-de-Desmaures et leur présence est essentielle.

Merci à nos brigadières et brigadiers scolaires!

Merci à Solidarité Familles et Sécurité Routière, à notre service de police (SPVQ), à Desjardins Caisse de Cap-Rouge—Saint-Augustin, aux étudiantes et enseignants bénévoles du programme de techniques policières du CNDF pour leur précieuse collaboration!

Merci de faire de la sécurité des enfants une priorité.

Joyeuses fêtes !

La rue Abadie n’est pas une zone débarcadère d’écoliers

Cliquer sur les photos pour agrandir…

La rue Abadie n’est pas une zone débarcadère d’écoliers!

L’endroit n’est pas sécurisé, plusieurs automobilistes roulent vite, l’interdiction de stationner n’est pas respectée.

C’est une petite rue de quartier non adaptée pour recevoir un grand volume de véhicules.

Les jeunes écoliers qui habitent sur cette rue doivent se faufiler à travers les voitures ou marcher sur les pelouses.

Nous recevons plusieurs plaintes depuis l’arrivée du temps plus froid. Déjà 2 incidents qui auraient pu être graves ont été rapportés.

Faisons preuve de courtoisie.

Si vous devez absolument reconduire votre enfant, pourquoi ne pas le laisser au stationnement du Delphis-Marois? Puisque les enfants entrent par l’arrière ou par le côté de l’école, la distance de marche sera la même ou presque.

SVP partager.

Bientôt deux nouveaux trottoirs dans le secteur centre

Google MyMaps

Sur la route 138 entre la rue de la Valériane et le Métro

Une entente promoteur prévoyait le prolongement du trottoir du côté nord de la route 138, du Métro jusqu’à la rue de la Valériane (en vert sur la carte ci-dessus). Puisque la Ville doit acquérir une bande de terrain chez quelques propriétaires, il n’est pas possible de construire avant l’an prochain (automne 2021). Au début de l’été, la Ville a demandé au Centre de Services Scolaires des Découvreurs (CSSD) d’offrir gratuitement le transport scolaire aux élèves qui habitent la rue de la Valériane. Le CSSD a refusé. Ayant déclaré ce segment de rue dangereux pour les écoliers qui doivent se rendre à l’école en marchant, le conseil a pris la décision de payer le service de transport scolaire pour les familles qui en feront la demande (séance du conseil du 22 septembre 2020). C’est une question de sécurité.

Sur la route Tessier

Hydro-Québec projette d’enfouir une ligne électrique entre le poste de distribution situé dans le parc industriel François-Leclerc et le stationnement du RTC Jules-Verne. Ce «fil» souterrain empruntera entre autres la route Tessier (en vert sur la carte ci-dessus). Le «fil» en question sera encastré dans un massif de béton. Le maire et notre administration ont convaincu Hydro-Québec de bonifier l’infrastructure. C’est ainsi que nous bénéficierons sans frais de la construction d’un trottoir de 500 mètres d’une valeur estimée à 1/2 millions $. Nul doute que l’ajout de ce trottoir favorisera des déplacements plus sécuritaires pour nos marcheurs et cyclistes sur cette artère importante de notre Ville.

Rentrée scolaire à Saint-Augustin-de-Desmaures

Cliquer sur les images pour agrandir…

Ce matin j’ai accompagné mon plus jeune … de cinquième année… à sa rentrée. Je n’ai vu que des sourires… ou presque… 🙂

Merci à nos brigadiers scolaires qui veillent sur ce que nous avons de plus chers… nos enfants.

J’ai une pensée spéciale pour tout le personnel qui oeuvre dans nos écoles pour transformer cette situation particulière en une expérience des plus agréables et sécuritaires possibles.

Bonne rentrée à tous!

Au nom de la sécurité, RALENTISSONS!