Remboursement de la dette de 4,67 M$

Ce soir en séance, comme prévu au budget 2022 adopté en décembre dernier, nous avons confirmé un remboursement anticipé de la dette de 4 670 000 $. Nous profitons de l’ouverture d’une fenêtre de remboursement.

La dette de la Ville, c’est un peu comme une hypothèque. Les remboursements anticipés ne peuvent se faire qu’au renouvellement des emprunts.

En 2022, au total, il est prévu de payer 5,1 millions $ de manière anticipée.

La dette est payée avec notre épargne collective (surplus cumulés).

En incluant les paiements réguliers (service de la dette: capital + intérêts), la dette nette sera alors de 48,8 millions $ au 31 décembre 2022. En 2017, la dette nette était de 104,2 M$.

Le ratio d’endettement* passera donc de 158% en 2021 à 140% en 2022.

Le premier objectif est de ramener le ratio d’endettement à 100% d’ici 2024.

Puis, tout comme plusieurs collègues, j’appuie la proposition de poursuivre la stratégie de remboursement de la dette nette en accéléré jusqu’à son extinction complète.

*Ratio d’endettement = [dette nette] / [budget de proximité**] = 48,8 / 34,8 = 140%

**Budget de proximité = [Dépenses de proximité] + [Investissements]

La bonne gestion des finances, la priorité à Saint-Augustin-de-Desmaures…

Je vous invite à lire l’article ci-dessous.

Nous avons déjà joué dans ce scénario. Il y a 7 ans, la Ville était dans un gouffre financier sans fond. Depuis, la situation s’est nettement améliorée, mais il sera toujours pertinent de se rappeler le passé pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

Notre stratégie de remboursement de la dette est simple et transparente. D’ici 2024, le ratio d’endettement de Saint-Augustin-de-Desmaures diminuera progressivement jusqu’à 100% (ratio d’endettement = dette / budget de proximité).

Cliquez sur le graphique pour agrandir… (Source: VSAD.ca)

De plus, j’appuie la proposition du maire Juneau encore plus audacieuse; soit payer totalement la dette d’ici 5 à 6 ans.

Consultez mes articles à propos du remboursement de la dette.

Maire suppléant

Ce soir, lors de cette première séance du conseil 2021-2025, j’ai été désigné comme maire suppléant pour une période d’un an. Je remercie mes collègues d’avoir appuyé cette proposition du maire M. Sylvain Juneau.


Ce rôle consiste à remplir les fonctions du maire lorsque ce dernier est absent ou lors d’une vacance du poste de maire.


Et j’étais chic afin d’afficher ma solidarité envers les hommes qui reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate et qui souffrent. En achetant le noeud papillon, nous permettons à l’organisme Procure de maintenir leurs services de soutien et d’information pour les personnes touchées par cette maladie et de soutenir une recherche essentielle pour prévenir, détecter et traiter le cancer de la prostate. Nous donnes de l’espoir pour mettre fin un jour à cette maladie. Luttez vous aussi avec style!

Cliquez sur ce lien: www.noeudvembre.ca.

Revitalisation du Lac Saint-Augustin: Tous les élus veulent agir rapidement et efficacement. C’est dans la façon d’y arriver où il y a des nuances…

À la dernière séance, le conseiller Raynald Brulotte a proposé une résolution afin de créer un fonds pour financer les coûts* des chantiers majeurs à venir pour revitaliser le Lac Saint-Augustin.

*Coûts estimés à des «dizaines de millions de dollars» par les co-auteurs du texte de la résolution (Raynald Brulotte et Louis Désilets, président du CBLSA).

Cette proposition s’inspirait entre autres d’une recommandation faite au conseil municipal par le «Comité consultatif pour les enjeux entourant le lac Saint-Augustin (CCEELSA)».

«Créer, à compter du prochain budget, un fonds monétaire de prévoyance et qu’il y dépose chaque année une somme d’argent aux fins de financer d’éventuels travaux de gestion des sédiments dans le lac.»

La résolution n’a pas été adoptée.

  • POUR: Marcel Desroches, conseiller du District 1 et Raynald Brulotte, conseiller du District 4;
  • CONTRE: Jean Simard, Conseiller du District 2, Yannick LeBrasseur, Conseiller du District 3 et Jonathan Palmaerts, Conseiller du District 6;
  • Annie Godbout, Conseillère du District 5 était absente;
  • Le président (maire) s’est abstenu de voter.

TOUS les élus veulent agir pour le lac. Rapidement et efficacement. C’est dans la façon d’y arriver où il y a des nuances.

Qualifiée par M. Louis Désilets comme une «occasion de bien paraître pour les élus en campagne électorale», je suis d’avis qu’il était prématuré d’adopter cette résolution à deux mois des élections et que malgré ce que peuvent penser quelques opposants, je ne fais pas de la politique pour «bien paraître».

Actuellement, il n’est pas possible de circonscrire le projet. Ce ne serait pas réaliste de recommander à qui que ce soit de s’engager dans un projet dont on ne sait pas définir les limites.

Il y a plusieurs aspects légaux qui doivent être validés, des experts doivent définir et ordonner les travaux, les montants impliqués doivent être déterminés.

Je vous invite à relire les recommandations 3-16-17-18 du rapport du MAMOT de juillet 2018.

Tel que précisé par le maire Sylvain Juneau, l’administration étudie déjà les modalités de création d’un fonds dédié au lac pour le prochain budget et le prochain cadre financier. C’est le conseil qui sera élu le 7 novembre qui aura à engager les montants requis à la réalisation d’un plan d’action concret.

À noter que le PQI 2021-2025 inclut déjà 100000$ en 2021 et 200000$ en 2022 pour l’étude portant sur la reconstruction des marais épurateurs.

Qui doit payer?

Le maire a aussi préciser que la création d’une réserve financière est un processus prévu dans la loi et qu’il doit être soumis à l’approbation référendaire des citoyens.

Visionnez cet extrait de la séance:

Source: VSAD.ca

Consultez tous mes articles à propos de l’environnement.

Consultez tous mes articles à propos du Lac Saint-Augustin.

Démocratie municipale – Deuxième engagement: désignation d’un maire suppléant

Maire suppléant

Une conseillère ou un conseiller peut aussi faire office de maire suppléant. Ainsi, en l’absence du maire ou pendant une vacance à ce poste, la conseillère ou le conseiller désigné par le conseil remplit les fonctions du maire.

Dans le présent mandat, une seule personne a été désignée comme maire suppléant.

Engagement

Au cours du prochain mandat, je proposerai à mes collègues que chaque conseillère et conseiller puisse être désigné comme maire suppléant en l’absence du maire. Étant 6 conseillères et conseillers, je proposerai une rotation à tous les 8 mois pour cette nomination.

Si elle est adoptée, je suis convaincu que cette démarche renforcera l’implication des membres du conseil et favorisera le travail d’équipe.


Cliquez sur le lien suivant pour plus de détails à propos de mon premier engagement sur le thème de la démocratie municipale: Formation d’un «Conseil Jeunesse»:

ledistrict3.com/journee-internationale-de-la-jeunesse.

🏷 Élections 2021

Journée internationale de la jeunesse

En cette journée internationale de la jeunesse, «Célébrons le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société».

En septembre 2020, deux jeunes augustinois se sont présentés à la séance du conseil pour demander la mise à niveau de leur skatepark rendu désuet. Avec l’aide de leurs parents et amis, ils ont mobilisé près de 150 sportifs à leur projet.

Le conseil municipal a alors priorisé cet investissement et les nouveaux équipements seront ouverts lundi le 16 août.

Cet exercice a démontré que les jeunes ont leur place dans le débat d’idées et qu’ils ont le pouvoir d’influencer les décisions.

Ceci a renforcé chez moi l’idée de proposer la formation du «Conseil jeunesse de Saint-Augustin-de-Desmaures» (CJVSAD) à mes collègues du prochain conseil municipal, et afin de rendre l’expérience complète, je proposerai aussi la mise en place d’un «Budget participatif du Conseil jeunesse».


Qu’est-ce qu’un conseil jeunesse?

Un conseil jeunesse est un comité consultatif habituellement composé d’un groupe de citoyens diversifiés dont l’âge varie de 12 à 20 ans. Son rôle est de conseiller les élus sur des sujets qui touchent la jeunesse.

Le conseil jeunesse constitue souvent le premier contact entre les jeunes et la politique. Il permet à ces jeunes de comprendre ce qui se trame dans leur municipalité, de les sensibiliser à l’importance de la vie démocratique locale, et surtout d’avoir un impact sur leur milieu en réalisant des projets concrets. De même, il vise à augmenter le sentiment d’appartenance des jeunes à leur communauté.

« Pour que les jeunes développent un sentiment d’appartenance, il faut qu’ils sentent qu’ils ont une place dans la société. »


Un engagement

Je suis convaincu de la nécessité d’offrir une tribune aux jeunes qui leur permettra d’être entendus au niveau municipal. Je m’engage à soumettre ces propositions au futur conseil de Ville.

🏷 Élections 2021