Remboursement de la dette de 4,67 M$

Ce soir en séance, comme prévu au budget 2022 adopté en décembre dernier, nous avons confirmé un remboursement anticipé de la dette de 4 670 000 $. Nous profitons de l’ouverture d’une fenêtre de remboursement.

La dette de la Ville, c’est un peu comme une hypothèque. Les remboursements anticipés ne peuvent se faire qu’au renouvellement des emprunts.

En 2022, au total, il est prévu de payer 5,1 millions $ de manière anticipée.

La dette est payée avec notre épargne collective (surplus cumulés).

En incluant les paiements réguliers (service de la dette: capital + intérêts), la dette nette sera alors de 48,8 millions $ au 31 décembre 2022. En 2017, la dette nette était de 104,2 M$.

Le ratio d’endettement* passera donc de 158% en 2021 à 140% en 2022.

Le premier objectif est de ramener le ratio d’endettement à 100% d’ici 2024.

Puis, tout comme plusieurs collègues, j’appuie la proposition de poursuivre la stratégie de remboursement de la dette nette en accéléré jusqu’à son extinction complète.

*Ratio d’endettement = [dette nette] / [budget de proximité**] = 48,8 / 34,8 = 140%

**Budget de proximité = [Dépenses de proximité] + [Investissements]

La bibliothèque Alain-Grandbois souffle ses 30 bougies

Cliquez sur les photos pour agrandir…

Ce samedi 12 juin en après-midi, la Ville a souligné le 30ième anniversaire de la bibliothèque Alain-Grandbois.

Un morceau de gâteau a été offert aux citoyens présents et un petit cadeau (signet) a été remis aux abonnés qui ont emprunté un document.

À noter qu’un événement spécial est prévu en septembre afin de célébrer à nouveau les 30 ans de notre bibliothèque, pôle central de la culture augustinoise.

Inflation, hausse des taux d’intérêts et finances de la Ville

Extrait du mot du maire – MIM Mai 2022

« […]

Au cours des dernières semaines, la Banque du Canada a haussé son taux directeur de près de 1%, ce qu’on n’avait pas vu depuis des années. Et selon les spécialistes, cette hausse n’est qu’un avant-goût de nouvelles fortes hausses à venir dans les prochains mois. La banque centrale souhaite ainsi ramener l’inflation à une cible de 2%, alors que l’on mesure plutôt actuellement, via l’Indice des prix à la consommation (IPC), une inflation de près de 6%.

Le taux directeur est le taux d’intérêt sur lequel se basent les différentes institutions financières pour prêter des fonds sur les marchés financiers. Lorsque la banque centrale hausse le taux directeur, les taux d’intérêt pour les prêts hypothécaires, cartes de crédit et autres prêts grimpent eux aussi. Ce faisant, on décourage la consommation, il y a moins d’emprunts qui se réalisent et la tendance à l’épargne augmente. C’est cette diminution des dépenses qui est recherchée par la banque centrale et qui viendra, normalement, relâcher la pression inflationniste et ramener l’IPC autour de 2%. Cela dit, si ce mécanisme économique fonctionne et a largement fait ses preuves, il demande du temps. Beaucoup de temps. Selon les experts, il faudra facilement un an ou deux avant de constater un effet suffisant des interventions de la Banque du Canada sur l’inflation pour un retour à la cible de 2%.

Dans l’intervalle, la Ville subit les mêmes contrecoups financiers que tout le monde. Les dépenses de fonctionnement augmentent puisque tout coûte plus cher, incluant le financement de nos emprunts, les taux d’intérêt étant à la hausse. La bonne nouvelle, c’est que nous avons de l’argent de côté pour faire face à la situation. Et que par ailleurs, les taux d’intérêt augmentent aussi (dans une moindre mesure) pour l’épargne. Les sommes engrangées via les surplus réalisés au cours des dernières années, notamment par les ventes de plusieurs dizaines de M$ de terrains industriels et le gain en cour contre l’Agglomération, totalisent près de 90 M$. Ainsi, non seulement ces épargnes des sept dernières années rapporteront un peu plus en intérêts, mais surtout, elles nous permettent d’envisager l’avenir du point de vue financier sans crainte. Aucune mauvaise surprise en vue.

Ainsi, malgré la turbulence économique que l’on connait, les dépenses prévues de l’ordre de 89 M$ en immobilisation (entretien et mise à niveau des infrastructures) au Plan quinquennal pourront être maintenues et payées comptant, l’engagement pris de geler les taxes et les divers tarifs pour toute la durée du mandat pourra être respecté, et ce, tout en maintenant notre programme de remboursement accéléré de la dette. Cette volonté quant au remboursement de la dette est aujourd’hui d’autant plus pertinente, sachant que les quelque 2 M$ versés annuellement en intérêts aux banquiers en pure perte pour financer ladite dette iront en augmentant de façon vertigineuse si on ne finit pas de la rembourser rapidement.

Gouvernance et gestion avisées auront marqué le passé récent de Saint-Augustin-de-Desmaures. On retiendra que le fait d’avoir gardé la tête froide et misé sur la prudence aura été le bon choix. La Ville est aujourd’hui solidement outillée pour faire face aux perturbations économiques que nous vivons, et ce, sans être déstabilisée.

Sylvain Juneau, Maire

[…] »

Vie communautaire et organismes partenaires

De par sa politique de reconnaissance, la Ville précise son partenariat avec les organismes et affirme l’importance de l’action bénévole.

Voici la liste des organismes «reconnus» en 2022 par la politique de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures:

  • Association de baseball Noroît;
  • Association du hockey mineur Cap-Rouge/St-Augustin inc;
  • Cercle de Fermières de Saint-Augustin-de-Desmaures;
  • Club de karaté St-Augustin (Yoseikan Budo);
  • Club de natation région de Québec (CNQ) inc;
  • Club de patinage artistique de Saint-Augustin-de-Desmaures;
  • Club de plongeon de Québec ARO;
  • Club de soccer Trident;
  • Club de Taekwon Do de Cap-Rouge;
  • Club de tennis St-Augustin inc;
  • Club FADOQ La Moisson d’Or;
  • Club Optimiste Cap-Rouge – St-Augustin;
  • Comité d’embellissement Saint-Augustin fleuri;
  • Conseil de bassin du lac Saint-Augustin;
  • Conseil du bassin de la rivière du Cap Rouge;
  • École de danse Espace danse;
  • Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN);
  • Friperie St-Augustin;
  • Le Club Aérogym inc;
  • Le Groupe scout St-Augustin-de-Desmaures (district de Québec) inc;
  • Maison des jeunes de Saint-Augustin-de-Desmaures inc. (L’Intrépide et L’Illusion);
  • Présence-Famille Saint-Augustin;
  • Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures;
  • Société Saint-Vincent-de-Paul de Québec;
  • Théâtre de Saint-Augustin-de-Desmaures;

Plusieurs autres organismes œuvrent sur notre territoire et reçoivent une aide de la ville.

Les organismes sont complémentaire aux services publics rendus par la municipalité. Ils sont de réels partenaires.

Les organismes, clubs et associations sont mobilisateurs et porteurs d’actions concrètes. Le tissu social augustinois repose en autres sur le dynamisme de ces groupes de bénévoles.

Ils favorisent la participation citoyenne et font croître le sentiment d’appartenance.

À chaque année, lors de la préparation du budget, une analyse des demandes des organismes est réalisée et le Conseil octroie des fonds à titre de subventions. Du soutien logistique est aussi alloué.

Plusieurs études prouvent que «globalement chaque dollar public investi est multiplié par 3,3 grâce à l’activité des associations et organismes bénévoles».

S’il fallait convaincre certaines personnes du rôle essentiel que joue les bénévoles et les organismes communautaires dans le maintien et l’amélioration de la qualité de vie de notre milieu, et bien les deux dernières années en ont fait la preuve irréfutable.

La pandémie a toutefois accentué les défis que doivent relevés les bénévoles et elle a fragilisé certaines organisations. Il est primordial de les accompagner pour assurer leur pérennité.

Merci et bravo à tous les organismes partenaires de Saint-Augustin-de-Desmaures!

23 avril – Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

Le 23 avril est la journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Pour souligner cette journée, je viens tout juste de me procurer la version numérique du livre «Les manuscrits de la main morte» de l’auteur augustinois Christophe Roux-Dufort. Ce livre est paru tout récemment (10 février dernier).

Je vous en reparlerai dans quelques semaines.

Voici une liste non exhaustive d’auteurs augustinois*:

Toutes les illustrations ci-dessous sont des couvertures de livres d’auteurs augustinois. Cliquez sur les illustrations pour agrandir…

*La plupart des livres écrits par les auteurs augustinois sont disponibles à la bibliothèque Alain-Grandbois. Voir le catalogue ci-dessous.

Profitons de cette journée pour faire découvrir le plaisir de la lecture aux moins convaincus et au plus jeunes. De même, reconnaissons la contribution des créateurs au progrès social et culturel.


Consultez tout le catalogue de la bibliothèque Alain-Grandbois (format papier et numérique).

catalogue.vsad.ca

De plus, avec l’entente que nous avons avec la Bibliothèque de Québec, les citoyens de Saint-Augustin-de-Desmaures ont aussi accès à la grande collection numérique de la Ville de Québec. Si vous n’êtes pas encore abonnés, vous pouvez le faire en ligne.

bibliothequedequebec.qc.ca/ressources/index.aspx

Les livres numériques des bibliothèques de Saint-Augustin-de-Desmaures et de la Ville de Québec peuvent être consultés sur votre iPhone ou iPad via l’application prêtnumérique.ca.

pretnumerique.ca

Aide financière de 1 million $ à l’entreprise Produits de construction Derby inc. (NOVIK)

Source: Apple Street View

Le 9 décembre dernier, une résolution a été prise au conseil d’agglomération de Québec afin de confirmer le versement d’une subvention de 500 000$ et d’un financement de 500 000$ à l’entreprise, qui investira 22,5 millions $ dans son usine de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Ces sommes permettent à la compagnie de consolider ses opérations de production à son usine du parc industriel François-Leclerc. Elle pourra ainsi améliorer sa rentabilité, maintenir les 104 emplois actuels, créer 38 nouveaux emplois à court terme et jusqu’à 120 nouveaux emplois d’ici 2023.

Les fonds proviennent de sommes versées par le gouvernement du Québec. La Ville de Québec a la responsabilité d’administrer les programmes (compétence d’agglomération – développement économique) qui sont accessibles aux entreprises augustinoises qui rencontrent les conditions d’admissibilité.