Le Chemin du Roy

Au cours de l’été, je partagerai avec vous des sites d’intérêts et des lieux à découvrir ou à redécouvrir. Je débute avec…

Le Chemin du Roy

La Route Verte

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Les familles pionnières (voir sur la carte ci-dessus pour situer les emplacements des monuments)

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Le Parc des Hauts-Fonds

Cliquer sur les photos pour agrandir…

C’est l’été! On veut de bonnes nouvelles… retour des activités, sécurité routière, achat local, investissements, remboursement de la dette et gel de taxes

Retour graduel à la «normale» des activités sportives

Cliquer sur les images pour agrandir…

Le déconfinement se poursuit. Les installations sportives intérieures ouvriront leurs portes dans les prochains jours. Déjà les sports d’équipe tels que le baseball, le soccer, le bmx et le cardio plein-air ont repris leurs activités sur les terrains extérieurs. Bien sûr, il faudra rester vigilant et respecter quelques consignes sanitaires, mais j’ai confiance que «ça va bien aller».

Des investissements importants seront faits dans les parcs. En autres, les sentiers et les passerelles de bois du parc des Hauts-Fonds seront rénovés cet été.

Certains équipements ont manqué d’amour… Je pense aux jeux d’eau, aux «skateparks», aux terrains de baseball, aux sentiers, etc. Il y a aussi beaucoup de choses à faire au niveau des déplacements actifs… trottoirs, pistes cyclables, parcours de marche et de course à pied, etc. Il y a des demandes pour le pickelball, le deck hockey et des structures d’entraînement extérieurs.

«Il faut y aller progressivement.»

Je continuerai d’appuyer les améliorations requises pour répondre à vos besoins.

N’hésitez pas à vous impliquer en communiquant avec moi pour m’aider à appuyer vos besoin.

Sécurité routière

Cliquer sur les images pour agrandir…

Les rues résidentielles seront à nouveau prises d’assaut par les enfants. Jeux dans la rue, basketball, vélos, trottinettes, planches à roulettes, etc… Saint-Augustin-de-Desmaures est un bel endroit pour la famille.

La population croissante et l’évolution du rythme de vie nous amènent à devoir s’adapter aux nouvelles réalités.

Je continuerai cet été à m’impliquer dans le dossier de la sécurité routière. C’est un enjeu important partout dans la ville et particulièrement dans notre quartier. Il faut passer à l’action (baisse des limites de vitesse, installation de radars pédagogiques, plus de surveillance) et vous pouvez compter sur moi pour garder le dossier à l’ordre du jour du conseil municipal. Je vous tiendrai au courant des prochains développements.

Visitez la page ledistrict3.com/strategie.

L’achat local

Cliquer sur les images pour agrandir…

Les restaurants, les commerces de proximité et de soins personnels (esthétiques et coiffure) sont rouverts. Soutenons toutes les petites et moyennes entreprises augustinoises, les artisans et les artistes locaux.

J’ai créé le mot clic #AchatLocalVSAD et je l’ai ajouté à des dizaines de publications Facebook faites par ces entreprises.

Consultez ces publications: http://facebook.com/hashtag/AchatLocalVSAD.

Les PME augustinoises peuvent toujours demander une aide financière à l’agglomération jusqu’au 31 décembre 2020.

À la rentrée, lors de la préparation du budget 2021, je proposerai à mes collègues une aide supplémentaire pour les PME. Par exemple, au budget 2019, nous avions adopté un taux de taxation un peu plus bas pour la première tranche d’évaluation municipale de 250000$ pour les immeubles commerciaux. Je pense à une mesure similaire pour 2021.

Réparations de nos routes et interventions pour améliorer la fluidité de la circulation de la route 138

Cliquer sur les images pour agrandir…

D’ici la fin de l’année 2020, 14 millions $ seront investis dans les actifs de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures (asphalte, réparations de bâtiments, améliorations de parcs et sentiers, conduites d’aqueducs et d’égouts, trottoirs, construction d’un centre communautaire dans l’est). Plus de détails…

Ces investissements sont nécessaires afin de maintenir le niveau de services auxquels les citoyens s’attendent.

Parmi ceux-ci, notons le mandat attribué à une firme d’ingénierie pour faire la conception des plans et devis, et la surveillance du chantier, du réaménagement d’une partie de la route 138. C’est l’une des premières étapes afin d’améliorer la fluidité de la circulation de la route 138. Les travaux de modifications sont prévus à l’été 2021. Plus de détails…

Soyez assuré que je veillerai à la bonne utilisation des fonds publics, à l’obtention du maximum de subventions gouvernementales et à ce que l’on dispose des ressources pour mettre en oeuvre notre plan d’intervention de manière optimale.

Ainsi, nous pourrons revenir plus rapidement à un compte de taxes moyen dans la région.

Le plan de redressement se poursuit et les résultats sont très positifs

Le plan de redressement amorcé par le maire Juneau en 2015 se poursuit et il fonctionne.

«La courbe de notre niveau d’endettement s’aplanit.» – Jean Simard

«Au cours du présent mandat, Saint-Augustin est passée d’un endettement de plus de 120M$ à bientôt 63M$ à la fin de l’année. On a la moitié du chemin de parcouru. Notre dette était astronomique et elle demeure importante à plus de 200% de notre budget de proximité. Il reste du chemin à faire. Dans un horizon de trois ans, la dette aura été rabattue à un niveau acceptable et les finances redressées. Nous pourrons alors nous dire mission accomplie. Pas avant.» – Maire Sylvain Juneau

Néanmoins, constatant une nette amélioration, le maire Juneau a déjà proposé un gel de taxes pour 2021 et il affirme que le gel serait même envisageable pour plus d’une année. J’appuie bien évidemment cette proposition.

Que de bonnes nouvelles! Bon été !

La boîte Croque-livres de la Rue Pierre-Couture dans le contexte de la Covid-19

À la même période l’an dernier, nous inaugurions la boîte Croque-livres de la Rue Pierre-Couture.

Ce fut un succès et un plaisir d’apercevoir les petits qui la visitaient de manière routinière à la découverte des nouveautés.

Due à la pandémie et les consignes sanitaires, j’ai préféré ne pas la mettre en place cette année.

Toutefois, je vous invite à visiter la page ledistrict3.com/croque-livres et à découvrir des suggestions de livres audio et numériques s’adressant toujours aux enfants de 0 à 12 ans. Je mettrai à jour cette liste régulièrement.

Covid-19 – Impacts de la crise sur les finances de notre Ville

Cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir…

Tout comme 250 collègues des municipalités du Québec, mercredi dernier j’ai participé à un webinaire de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ), en collaboration avec Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT), sur le sujet des «impacts de la Covid-19 sur les finances de notre municipalité».

Les impacts économiques de la crise liés à la pandémie sont sans précédent.

Les gouvernements provinciaux et fédéraux ont mis en place une série de mesures, des centaines de milliards de dollars, pour soutenir les travailleurs et les entreprises. Les banques ont aussi fait leur part en allégeant les conditions de remboursement des emprunts et en facilitant l’accès au crédit.

On parle maintenant de déconfinement très graduel et de reprise des activités des commerces, entreprises, écoles, services de garde, etc. De nouvelles mesures et programmes économiques seront alors lancés.

La pause qui a été décrétée a eu des impacts certains sur les finances des municipalités, mais puisque les sources de revenus et la gamme de services rendus peuvent être très diversifiées d’une ville à l’autre, les niveaux d’impacts peuvent être tout aussi différents.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, nos revenus proviennent essentiellement des taxes municipales (95%) et des transferts gouvernementaux (2%).

Nous n’avons pas de revenu (non-garanti) qui provient de:

  • frais d’admission au réseau de transport collectif (métro, trains, navettes / le RTC est une compétence d’agglomération);
  • infrastructure portuaire ou ferroviaire;
  • site touristique;
  • place publique;
  • terrain de golf, centre de ski, relais;
  • centre des congrès;
  • stationnement payant ou parcomètre;
  • permis d’exploitation de terrasse, de commerce ou de marché extérieur.

Nous avons peu de revenus (non-garantis 3%) qui proviennent de:

  • l’imposition de droits (droits de mutation, permis divers);
  • frais d’admission aux activités de loisirs et culturelles;
  • amendes et contraventions;
  • locations de salles et d’équipements (glaces, locaux, gymnases);
  • services rendus (entrées d’eau, ponceaux).

Au niveau des dépenses, les services tels que la direction générale, la trésorerie, le greffe, l’urbanisme, les travaux publics, les parcs et bâtiments, les TI et les communications fonctionnent quasi-normalement, autant que possible en télétravail, ou sur le lieu de travail avec toutes les mesures de distanciation sociale.

Les activités de loisirs ou culturelles ont été suspendues puisqu’elles ne font pas parties des services essentiels. Par manque de travail, 50 employés ont été mis à pied temporairement (équivalent de 30 employés à temps complet). Ceux-ci peuvent heureusement compter sur la PCU du fédéral. Pour ces employés, la Ville continue de défrayer la part de l’employeur de l’assurance médicaments.

Le report de avril à novembre du versement numéro 2 des taxes, ainsi que l’annulation des frais d’intérêts d’avril à juin, n’ont que très peu d’effets sur les liquidités puisque plusieurs contribuables et entreprises ont quand même fait les paiements selon les échéances originales.

Une variable importante sera le montant de la future quote-part, mais cela ne fera parti que des éléments à considérer lors de la préparation du budget 2021. Au delà du mécanisme de calcul qui est un problème en soit, mais qui n’a aucun lien avec la Covid-19, si l’agglomération fait un déficit 2020 (constaté en 2021), notre part de celui-ci sera d’environ 4% et devra être remboursé en 2022.

Hypothèse:
La Ville de Montréal envisage un déficit pouvant atteindre 538 millions $ en 2020 sur un budget de 6170 millions $. Si on ramène ce déficit à la Ville de Québec, ce serait alors 135 millions $ sur un budget de 1551 millions $. Les compétences d’agglomération représentent environ 50% du budget de la Ville de Québec. Le déficit d’agglomération serait alors de 67,5 millions $. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures devrait en assumer 4,13%, donc 2,78 millions $.

L’UMQ et RCGT ont mis au point un outil de calcul qui sera éventuellement mis à la disposition des directeurs généraux des municipalités pour prévoir l’impact de la crise sur leur budget selon divers scénarios.

Je suis optimiste. Ces dernières années, la situation financière de la Ville s’est améliorée. Avec tous les efforts que les augustinois font depuis 2015, Saint-Augustin-de-Desmaures devrait passer au travers de l’année 2020 sans trop d’écueils. Vous pouvez compter sur moi pour prendre les décisions qui s’imposeront.

Je vous invite d’ailleurs à consulter mon article: Bâtir la suite… Soyons prêts.

N’hésitez pas à communiquer avec moi en tout temps.

Yannick LeBrasseur, Conseiller indépendant du District no. 3

#pourvous