L’initiative citoyenne, un moteur de changement

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Nous connaissons tous notre territoire, ses besoins, ses problèmes. Nous avons tous un savoir-faire, une expertise, une passion, une capacité à imaginer des solutions et à entreprendre des choses. Nous avons tous ce qu’il faut pour avoir un impact positif. Voilà, nous venons de décrire le concept d’initiative citoyenne.

Les initiatives citoyennes sont des moteurs de changements. Elles améliorent notre milieu de vie, nous permettent de créer de forts liens sociaux et génèrent un environnement fertile en opportunités.

Pour que ces changements aboutissent, durent, ne s’essoufflent pas, il faut rapidement penser à leur pérennité. La sursollicitation des porteurs de projets est le plus grand obstacle à une bonne idée.

Sur cet enjeu, mon collègue Jean Simard conseiller du district no 2 et moi, nous partageons la même vision. Nous pensons que notre rôle en tant qu’élu est d’agir comme facilitateur, accompagnateur et créateur de liens. Nous élaborons un concept d’incubateur de projets citoyens que nous présenterons prochainement…

Ces derniers mois, plusieurs initiatives citoyennes ont vu le jour:

À travers l’implication des augustinois dans ces projets rassembleurs, on découvre des gens dévoués, engagés, qui sont fiers et qui ont confiance.

Bravo et merci !

Une pétition «POUR» un anneau de glace au Lac Saint-Augustin

Source: facebook.com/LSAanneaudeglace

Un résident du Lac Saint-Augustin, M. Martin Maranda, sollicite les augustinois afin d’appuyer un projet d’anneau de glace sur le Lac Saint-Augustin.

Je soutiens cette initiative citoyenne.

Cliquez sur ce lien pour consulter la pétition et la signer si vous êtes en accord.

Une page Facebook a aussi été créée par l’auteur de la pétition: facebook.com/LSAanneaudeglace.

À plusieurs reprises, j’ai partagé mon intérêt pour que la Ville exploite, en harmonie avec l’environnement, le potentiel récréatif du Lac Saint-Augustin, été comme hiver. Je vous invite d’ailleurs à consulter ma rubrique «Lac Saint-Augustin».

Invitation du RTC à une rencontre le 1er octobre prochain

«La force d’un milieu, c’est d’abord celles et ceux qui l’habitent.»

Suite à la mobilisation citoyenne, aux commentaires émis par les usagers des nouveaux parcours, les représentations des élus de Saint-Augustin-de-Desmaures et les premières constations, le Réseau de Transport de la Capitale (RTC) invite les utilisateurs qui se sont exprimés à une rencontre le 1er octobre prochain à 19h00 au pavillon André-Coindre du CNDF (5030 Rue Clément Lockquell, Saint-Augustin-de-Desmaures, G3A 1B3).

Depuis le 17 août, vous avez été plusieurs à partager votre appréciation via mon blogue. Ils ont tous été envoyés au CA et aux fonctionnaires du RTC, ainsi qu’aux élus. Le sondage est toujours disponible: ledistrict3.com/sondage.

RTC – Secteur Bocages et Lac Sud

En mai 2018, lors d’une séance d’information publique, le Réseau de Transport de la Capitale a annoncé plusieurs changements à la desserte de Saint-Augustin-de-Desmaures.

En réponse aux nombreux commentaires reçus, quelques modifications à la proposition initiale ont été apportées par le RTC en décembre 2018 et les nouveaux parcours devraient entrer en vigueur en août 2019.

Toutefois, des dizaines d’usagers du secteur EST de la Ville (Bocages / Lac Sud) ont signalé à nouveau leur «profonde insatisfaction» en apprenant la fermeture du parc-o-bus situé à la clinique médicale de l’Hétrière, face à la disparition du parcours express 295 et en constatant la fréquence du nouveau parcours 92.

Une pétition en ligne a d’ailleurs été lancée en début de semaine et au moment d’écrire ces quelques lignes, celle-ci comptait plus de 125 signataires. J’ai consulté le libellé et je considère la démarche comme étant une démonstration de mobilisation citoyenne constructive et nécessaire.

Cliquer sur ce lien pour consulter la pétition.

Au moment où des milliards de dollars seront investis dans le transport en commun, où on ne cesse de parler de l’amplification des problèmes de circulation et où tous les efforts doivent être déployés pour diminuer nos émissions de CO2, lorsque je lis les commentaires des utilisateurs, je suis préoccupé des impacts potentiels. Certains parlent d’une baisse de leur qualité de vie, d’autres envisagent abandonner le service d’autobus au profit de la voiture.

Je tiens à exprimer ma solidarité et je poursuivrai avec mes collègues du Conseil à représenter les augustinois touchés auprès des différentes instances afin d’obtenir le meilleur service possible.