Notre drapeau flotte maintenant devant la caserne de pompiers de Saint-Augustin-de-Desmaures

Cliquer sur l’article pour agrandir…

Source: Journal de Cap-Rouge / Saint-Augustin-de-Desmaures – Novembre 2020

Notre drapeau, à notre caserne…

Pour moi, c’est beaucoup plus qu’un symbole.

Le service de protection incendie est une compétence d’agglomération.

Le 1er janvier prochain, ce sera le 15e anniversaire de la reconstitution officielle de Saint-Augustin-de-Desmaures comme Ville et comme membre de l’agglomération de Québec.

Bien que nous avons encore quelques dossiers complexes, nous sommes entrés dans une nouvelle ère du point de vue de notre relation avec la ville centre: une ère de collaboration.

Les augustinois ont pris les choses en main et ils assument pleinement leurs responsabilités, fièrement, sans complexe.

Ils ont défini le cadre dans lequel ils devaient évolués et ils l’ont rigoureusement respectés.

Les efforts furent et sont toujours très importants, mais les résultats parlent d’eux même:

  • La dette aura bientôt presque fondue de moitié;
  • Un gel de taxes pour quelques années est envisagé dès 2021;
  • De nouveaux investissements (ex. Centre Communautaire Secteur Est, agrandissement Laure-Gaudreault) et la mise à niveau de nos infrastructures (ex. parcs, routes) permettent d’améliorer la qualité et la fiabilité des services;
  • Et nous pouvons maintenant reprendre le leadership dans les dossiers environnementaux, de sécurité routière, de protection du patrimoine, éducatifs, récréotouristiques, agroalimentaires, etc.

Ce drapeau maintenant hissé devant notre caserne de pompiers, au côté de celui de la Ville de Québec, est une petite étape de franchie dans ce grand projet pour Saint-Augustin-de-Desmaures…

Le Village en Balado Découverte

Je vous suggère aujourd’hui l’application mobile gratuite «Balado Découverte» qui vous fera découvrir ou redécouvrir le cœur du village de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Allez-y à votre rythme

«Le trajet de moins d’un kilomètre se fait facilement à pied et représente une promenade qui dure environ une heure, ou plus si vous le désirez.

Huit arrêts pour vous permettre de suivre près de deux siècles d’histoire, jusqu’aux portes des grands changements des années 1960-1970»

Les 8 sites d’intérêts sont dans le district Lahaye (district 3).

IMPORTANT
Il est fortement recommandé de télécharger à l’avance le fichier de baladodiffusion sur votre téléphone ou tablette, en utilisant un accès sans fil à Internet (« Wi-Fi »). Ceci vous permettra non seulement de profiter plus rapidement de l’application une fois sur les lieux, mais aussi de réduire de façon importante l’utilisation des données cellulaires de votre appareil.

Téléchargez l’application mobile gratuite pour iOS (iPhone, iPad, iPod).
Téléchargez l’application mobile gratuite pour Android (Samsung, HTC, Sony, Blackberry, etc.).

À l’ouverture de l’application, appuyer sur la boussole pour connaître les ballados à proximité ou faites une recherche en appuyant sur la loupe.

«Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration de La Maison Léon-Provancher, de la Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures, du Musée de la mémoire vivante, du département des sciences historiques de l’Université Laval et de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures».

Le Chemin du Roy

Au cours de l’été, je partagerai avec vous des sites d’intérêts et des lieux à découvrir ou à redécouvrir. Je débute avec…

Le Chemin du Roy

La Route Verte

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Les familles pionnières (voir sur la carte ci-dessus pour situer les emplacements des monuments)

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Le Parc des Hauts-Fonds

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Protection de l’Îlot paroissial et des pavillons MB et DLS de l’école des Pionniers

Source: VSAD.ca

Un avis public est paru aujourd’hui dans les journaux et sur le site web de la Ville concernant une consultation publique écrite dans le but de protéger en autres l’Îlot paroissial et les 2 pavillons primaires de l’école des Pionniers, situés dans le district 3 (sauf la Maison Jobin citée plus bas – district 4).

«L’intention principale du conseil municipal est de protéger, conserver et favoriser la mise en valeur de certains immeubles patrimoniaux ayant une valeur historique, identitaire ou esthétique importante pour la Ville.

Les immeubles suivants sont concernés: l’îlot paroissial situé au 325, route 138, qui inclut notamment l’église, le presbytère de Saint-Augustin et le cimetière, la clôture en fer forgé qui ceinture le cimetière et qui est surmontée d’un ange à la trompette et de deux hiboux, le calvaire à cinq personnages ainsi que le monument du Sacré-Coeur et les pavillons Marguerite-Bourgeois et De La Salle de l’école des Pionniers, la maison Praxède-LaRue, la maison Thibault-Soulard et la maison Jobin.»

Pour se faire, il faut modifier le règlement relatif aux «Plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA)» et celui-ci doit  doit faire l’objet d’une consultation publique.

Dans le contexte de la Covid-19, le processus de consultation publique en séance est remplacé par la possibilité de se faire entendre par une consultation écrite, annoncée par un avis public préalable de 15 jours.

Les citoyens peuvent dès maintenant consulter la documentation ci-dessous et s’exprimer dès maintenant:

*Pour recevoir les avis publics, abonnez-vous aux alertes citoyennes.

PIIA ?

Un PIIA est une approche d’évaluation plus souple des projets à partir de critères plutôt que de normes.

Le PIIA favorise la recherche de solutions novatrices dans un échange ouvert entre la municipalité et les promoteurs ou propriétaires.

L’approche est particulièrement appropriée lorsqu’il s’agit de régir les aménagements et les constructions dans les zones sensibles du territoire, que ce soit en milieu dense où l’intérêt est d’ordre architectural ou urbanistique, ou qu’il s’agisse de secteurs encore caractérisés par leur environnement naturel.

Ainsi, dans un quartier ancien, l’intégration architecturale des nouveaux bâtiments ou des modifications effectuées aux bâtiments existants peut constituer une priorité.

De même, en milieu naturel, la municipalité peut chercher une implantation de bâtiments de villégiature plus respectueuse du site, de la végétation et de la topographie.

Dans la plupart des cas, l’enjeu réglementaire sous-jacent à l’approbation d’un PIIA sera d’assurer la bonne insertion de nouvelles constructions ou d’aménagements de manière à ne pas altérer le caractère ou à rompre l’équilibre des lieux.

Source: Ministère des Affaires Municipales et de l’Habitation (MAMH)