La Fondation Québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) et le parc des hauts-Fonds

Cliquer sur les photos pour agrandir / Crédit photo: Yannick Coutu

La FQPPN, basée à Saint-Augustin-de-Desmaures (bureau au Delphis-Marois) a pour mission la conservation, la restauration et la mise en valeur des milieux naturels d’intérêt. Son territoire d’intervention est tout le Québec, mais étant liée par deux ententes de conservation légale, la fondation est très active dans notre ville d’une part dans le Parc des Haut-Fonds et aussi tout le long de la réserve naturelle des Battures-de-Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le 4 juin dernier, j’ai assisté en vidéoconférence à l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

J’en ai alors profité pour souligner l’importante contribution du conseil d’administration et des bénévoles, ainsi que de la coordonnatrice, Mme Catherine Émond, qui assure la gestion de la mise en oeuvre des nombreux projets.

À cet effet, l’année 2019 fut bien occupé pour l’organisme sans but lucratif:

    • Activités de découvertes au parc des Hauts-Fonds et capsules éducatives;
    • Mesures de protection et conservation de la gentiane de Victorin, une espèce de plante très menacée;
    • Contrôle de la renouée du Japon (une espèce très envahissante) à Saint-Augustin-de-Desmaures et au Parc régional de la Pointe-de la Martinière à Lévis;
    • Collaboration avec la Société Provancher dans but d’améliorer les connaissances sur les sites d’abris et de reproduction des chauves-souris dans la région de Portneuf et de Saint-Augustin-de-Desmaures;
    • Caractérisation des rives et du littoral de Saint-Michel-de-Bellechasse (élaboration d’un plan de protection et réalisation d’activités de sensibilisation auprès de la collectivité riveraine);
    • Mise en valeur de 5 milieux naturels protégés de la Ville de Lévis;
    • Dévoilement de panneaux de sensibilisation liés au projet-modèle 2018-2022 de restauration de la rive réalisé à Deschambault;
    • Recherche de financement et planification du projet de prolongation des sentiers du parc des Hauts-Fonds.

À noter que les sentiers et passerelles actuelles du parc des Hauts-Fonds seront restaurés cet été. Il était temps… Les ponts de bois sont dans un état lamentable. C’est un investissement de 90000$ prévu au PQI de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le projet de prolongation des sentiers du parc des Hauts-Fonds sont dans les cartons depuis 14 ans et il devrait enfin se réaliser selon un échéancier de 2 ans. L’investissement de 90000$ de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures en 2020 aura permis à l’organisme d’obtenir de précieuses subventions de partenaires, tels que la Caisse Desjardins Cap-Rouge—Saint-Augustin et la Fondation Hydro-Québec.

En 2018, j’avais déjà assuré mon appui pour ce projet structurant en m’impliquant à solidifier les contacts entre l’organisme et la Ville, et j’ai eu l’occasion de réitéré mon enthousiasme à poursuivre notre coopération lors de cette réunion.

En plus d’officialiser le sentier qui mène au bout de l’anse à Gagnon (en 2021), un futur sentier avec escalier et promontoire (en 2022) permettra de rejoindre le parc des hauts-Fonds et le Chemin du Roy aux quartiers du village, par la falaise entre le cours d’eau Desroches et la rivière du curé (voir la carte de la ville). Ces travaux devraient aussi permettre de sécuriser le sentier non-officiel du parc non-officiel de la falaise.

Visiter la page web de la FQPPN pour en apprendre plus: http://fqppn.org.


«Le parc des Hauts-Fonds est le seul accès public au fleuve à Saint-Augustin-de-Desmaures. Il vous offre la possibilité de découvrir un échantillon des battures et des boisés riverains grâce à un réseau de sentiers et à des panneaux d’interprétation, tout en bénéficiant d’une vue exceptionnelle sur le fleuve. Le parc des Hauts-Fonds vous offre une diversité d’écosystèmes et d’activités.» Source: FQPPN