Comité sécurité routière

4 radars pédagogiques sont actuellement déployés à Saint-Augustin-de-Desmaures: École des pionniers – rue du Collège – rue Jean-Juneau, École Les Bocages – rue du Sourcin, École Vision – rue Pierre Georges Roy.

Ce soir, lors de la séance extraordinaire du conseil municipal, les membres du comité sécurité routière ont été nommés.

Je vous annonce que je fais maintenant partie de ce comité et mon collègue Jean Simard du district no 2, qui collabore avec moi sur la question depuis 3 ans, a aussi été désigné comme substitut.

Le comité sécurité routière est chargé d’étudier et de soumettre des recommandations au conseil municipal sur les besoins et problématiques relatifs à la circulation, au stationnement, au transport, à la signalisation, à la sécurité des utilisateurs des voies de circulation, incluant les trottoirs et les pistes cyclables, et à tout sujet sur lequel une municipalité peut intervenir en vertu du «Code de la sécurité routière».

Mardi dernier, la Ville de Québec a annoncé les actions qu’elle mettra en œuvre cet automne dans le cadre de sa toute nouvelle «Stratégie de sécurité routière 2020-2024». Elle a par le fait même lancé sa campagne de sensibilisation intitulée «À Québec, on dit oui à la courtoisie».  Plus de détails…

Au début de l’été, le conseil municipal avait signifié par résolution l’intention de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures de collaborer avec la Ville de Québec dans le cadre de leur projet de «Stratégie de sécurité routière 2020-2024» afin qu’il soit également appliqué sur le territoire de VSAD. Ceci est un excellent partenariat entre notre municipalité et la ville centre de l’agglomération, d’autant plus que la Ville de Québec a accepté de nous inclure sans frais.

Notre but commun: améliorer la sécurité de tous les citoyens, de nos enfants, des plus vulnérables.

La stratégie de sécurité routière 2020-2024 consiste en:

  • l’implication et la sensibilisation de tous les usagers de la route;
  • la réduction des limites de vitesse dans les quartiers résidentiels, aux abords des parcs et des écoles;
  • des interventions ciblées dans les zones accidentogènes;
  • des aménagements et des équipements qui favoriseront une meilleure sécurité routière;
  • un meilleur encadrement pour faire respecter les règles; et,
  • une évaluation des impacts des actions posées pour assurer une vision long terme (collecte de données, analyse et présentation transparente).

Je suis conscient que vos attentes sont élevées. Je vous assure que je suis déjà au travail.

Je vous invite à consulter régulièrement la rubrique «Sécurité routière» pour suivre l’évolution de ce dossier.

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et suggestions en tout temps.

Stratégie de sécurité routière à Saint-Augustin-de-Desmaures

Ce soir, le conseil municipal a signifié par résolution l’intention de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures de collaborer avec la Ville de Québec dans le cadre de leur projet de Stratégie de sécurité routière 2020-2024 afin qu’il soit également appliqué sur le territoire de VSAD. Un mandat a été donné au service du greffe afin de mettre en place un comité dédié à cette fin.

La stratégie de sécurité routière 2020-2024 consiste en:

  • l’implication et la sensibilisation de tous les usagers de la route;
  • la réduction des limites de vitesse dans les quartiers résidentiels, aux abords des parcs et des écoles;
  • des interventions ciblées dans les zones accidentogènes;
  • des aménagements et des équipements qui favoriseront une meilleure sécurité routière;
  • un meilleur encadrement pour faire respecter les règles;
  • une évaluation des impacts des actions posées pour assurer une vision long terme (collecte de données, analyse et présentation transparente).

Le déploiement de la stratégie de sécurité routière devrait débuter à la prochaine rentrée scolaire (fin août / début septembre).

Les villes de Saint-Augustin-de-Desmaures et de Québec travailleront ensemble afin d’assurer une certaine homogénéité sur les deux territoires.

Nous ne pouvons qu’être satisfait de ce partenariat entre notre municipalité et la ville centre de l’agglomération, d’autant plus que la Ville de Québec a accepté d’inclure VSAD sans frais. Notre but commun: améliorer la sécurité de tous les citoyens, de nos enfants, des plus vulnérables.


Personnellement, avec l’adoption de cette résolution, je considère qu’une grande étape a été franchie. Je m’implique dans le créneau de la sécurité routière depuis mon arrivée en poste – près de 3 ans – et je suis heureux, pour ne pas dire impatient, de passer de la parole aux actes.

C’est un travail d’équipe bien sûr. Je dois souligner le soutien particulier – dans mon obsession 😀 de mon collègue Jean Simard du district no 2, du maire Sylvain Juneau, Nancy Gilbert, directrice de l’organisme Solidarité Familles et Sécurité Routière (SFSR), et merci à tous les citoyens qui ont fait des demandes, des plaintes / dénonciations, suggestions.

« Plus les citoyens participent à la vie municipale, plus leurs opinions, leurs besoins et leurs intérêts seront connus des élus et pris en considération dans les décisions publiques. »

Voici une première capsule sur la sécurité routière réalisée en collaboration entre la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures et l’organisme SFSR.

Consultez mon dossier Stratégie Sécurité Routière.

Site web de l’organisme SFSR.info.

Aide financière à la Société d’histoire pour la production d’un documentaire

Cliquer sur l’image pour agrandir…

Ce soir, le Conseil a octroyé une aide financière de 15000$* à la Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures (SHSAD) pour la production d’un documentaire.

La SHSAD désire laisser «un legs à la population actuelle de SAD et aux générations futures sur l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures; un legs rejoignant le public le plus large possible en utilisant des médias variés. De là est né le projet d’un documentaire sur l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le documentaire fera revivre la naissance et l’évolution de ce premier village aujourd’hui fantôme, de l’implantation des premières familles jusqu’à la fin du régime seigneurial au milieu du 19e siècle.»

Source: SHSAD – histoirestaugustin.com


*À noter qu’en vertu de l’entente de développement culturel conclue entre la municipalité et le ministère de la culture et des communications (MCC), 50% de cette somme est admissible à une subvention du MCC. Le coût net pour la Ville sera alors de 7500$. De plus, on ne parle pas ici d’une nouvelle dépense, car des sommes totalisant ce montant étaient déjà prévues en 2019-2020. Nous avons tout simplement réaménagé et réorienté la programmation.