La sécurité dans nos quartiers, j’y travaille depuis 2017

Nouvelles limites de vitesse de la Ville de Québec. Les tronçons bleus auront une vitesse maximale de 30 km/h. En vert, la limite de vitesse maximale sera de 40 km/h. En orange, la vitesse est de 50 km/h. 
Source: Radio-Canada

Hier, les médias ont publié les cartes des nouvelles limites de vitesse pour la Ville de Québec.

Cliquez sur ce lien pour consulter l’article de Radio-Canada.

Saint-Augustin-de-Desmaures s’arrimera à la stratégie de sécurité routière de la Ville de Québec. Les nouvelles limites de vitesse pour le territoire de Saint-Augustin-de-Desmaures devraient être déployées d’ici l’automne.

Je travaille sur ce dossier depuis mon élection. Le 16 juillet 2018, lors d’un plénier, j’ai fait une présentation à mes collègues du conseil qui incluait une grande partie des mesures de la stratégie 2020-2024 de la Ville de Québec. Vous pouvez la consulter ici: https://1drv.ms/b/s!AjKFTGL7fm9bgfU9hcWuoJeLXu6_7g.

J’aurai bien voulu que des changements et que des aménagements se fassent plus tôt, mais enfin, on y arrive. Il ne faut pas lâcher quand on y croit. Merci à mon collègue Jean Simard Conseiller du District no 2 (Portneuf), un vrai ambassadeur de la sécurité routière.

Et on a toujours besoin du soutien des citoyens, car il y a des investissements à faire et ils devront être approuvés par le conseil.

Je vous invite à consulter ma démarche en cliquant sur le lien ci-dessous.

Cliquez sur ce lien pour consulter tous mes articles sur la sécurité routière.

Baisse des limites de vitesse dans toute la Ville de Québec et à Saint-Augustin-de-Desmaures

Hier, la Ville de Québec a tenu un plénier public pour faire le point sur le déploiement de leur stratégie de sécurité routière. Vous pouvez le visionner ici.

Article du journal de Québec sur le sujet

En 2021, les limites de vitesse dans les quartiers résidentielles de la Ville de Québec seront abaissées de 50 km/h à 40 km/h ou 30 km/h. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a déjà pris la décision de s’arrimer à cette stratégie.

Les experts en sécurité routière de la Ville de Québec ont développé un modèle qui permet de déterminer les limites de vitesse adéquates selon plusieurs critères comme la configuration de la rue, son environnement (ex. présence d’une école), le nombre de déplacements, les données recueillies – lors de diverses opérations, l’analyse des interventions et accidents sur l’artère, etc.

À la demande de notre administration, la Ville de Québec a accepté d’accompagner Saint-Augustin-de-Desmaures (sans frais) en analysant notre territoire avec leur modèle. Les nouvelles limites de vitesse dans nos quartiers résidentielles seront ainsi basées sur une analyse scientifique, et réévaluées après une certaine période, selon une démarche toute aussi rigoureuse.

Notre comité consultatif sur la circulation et la sécurité routière (CCCSR), comité que je préside, fera ses recommandations au conseil municipal dans les prochaines semaines. Mon collègue Jean Simard du district no 2 fait aussi partie de ce comité.

Nous espérons que les nouvelles limites de vitesse soient en place sur tout le territoire avant la prochaine rentrée scolaire.

Au budget 2021, 250000$ sont prévus pour l’achat d’équipements et de panneaux de signalisation, dont des radars pédagogiques. En plus, 150000$ sont planifiés pour les déplacements actifs (piétons/cyclistes).

Des investissements importants seront aussi réalisés, comme la reconfiguration des intersections 138/Fossambault/Jean-Juneau et 138/Tessier/des Grands-Lacs, des nouveaux trottoirs entre de la Valérianne et le Métro, entre Fossambault et la Caisse et sur la route Tessier.

L’an dernier, avant la création de notre comité (CCCSR), j’avais simulé les possibles limites de vitesse pour notre quartier, selon les informations publiées sur le site internet de la Ville de Québec. J’avais d’ailleurs fait un sondage pour en mesurer l’acceptabilité sociale. Consultez cette simulation et le sondage ici.

Vous pouvez aussi consultez cette page qui dresse un historique de mes interventions sur le sujet depuis novembre 2017.

Je vous invite à me faire part de vos suggestions/commentaires et à communiquer avec moi en tout temps: ledistrict3.com/contact.

Nous étions chics ce soir…

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Ce soir, les membres du conseil portaient le noeud papillon de l’organisme Procure en soutien pour toutes les personnes touchées de près ou de loin par le cancer de la prostate.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, le 19 novembre 2020 sera la «Journée de sensibilisation au cancer de la prostate».

Une résolution à cet effet a été adoptée il y a deux semaines.

Soutenez la cause: https://jelefaispour.procure.ca/fr/donate?u=5890.

Investissements dans les actifs

Agrandissement de l’École des pionniers

1,7 millions $ et cession d’un terrain d’une valeur de 600 000$

Nouveaux locaux pour les écoliers augustinois / Entente d’utilisation pour tous les citoyens augustinois

Pavage de 13 rues sur tout le territoire dont Jean-Juneau

Près de 3,5 millions $ en 2020

Ces investissements sont nécessaires pour maintenir le réseau routier dans un état acceptable

Réfection des ponts et passerelles en bois du parc des Hauts-Fonds

Près de 100 000$ (coût net environ 40 000$)

Cet investissement est requis pour rendre sécuritaire les infrastructures et maintenir l’accès au public

Prolongement d’un trottoir sur la rue des bosquets

400 000$

Le prolongement de ce trottoir favorisera les déplacements actifs et améliorera la sécurité des citoyens du secteur

Centre communautaire CCMSE

10 millions $ (coût net 4 millions $)

Locaux, gymnase et palestre pour tous les augustinois


Un mot sur la gestion des actifs

Les infrastructures construites il y a plusieurs années atteindront un jour ou l’autre la fin de leur durée de vie utile. Les bonnes pratiques impliquent essentiellement la planification de leur réfection.

Des investissements sont nécessaires sur les routes, les ponceaux, l’hôtel de ville, les bâtiments, les centres communautaires, les aqueducs et les égouts, les stations de pompage, la bibliothèque, les parcs, etc.

Une bonne préparation peut nous permettre de réaliser de grandes économies en ayant des projets prêts à être déposés advenant la sortie de nouveaux programmes de subventions.

La planification de la gestion des actifs est une démarche responsable qui vise à gérer les actifs municipaux de façon efficace, durable et équitable. En planifiant bien la gestion de ceux-ci, il est plus facile de faire les bons investissements, au bon moment et dans l’intérêt du bien commun.

Une bonne planification présente de nombreux avantages.

Elle permet notamment de :

  • Mieux comprendre que le mauvais état des actifs entraîne de grands risques de bris et d’accident, et que plus l’on attend pour agir, plus les risques sont élevés;
  • Disposer des renseignements pertinents et des données essentielles pour aider à la prise de décision;
  • Avoir des outils pour prioriser les projets en cas de restriction budgétaire en tenant compte des risques associés;
  • Avoir des informations pour documenter les besoins en investissement et défendre les budgets d’opération et d’entretien;
  • Établir une meilleure communication entre les décideurs et les gestionnaires et avoir de meilleurs outils pour communiquer avec les citoyens;
  • Justifier les investissements auprès des décideurs et des citoyens;
  • Assurer aux citoyens les services qui correspondent à leur capacité de payer;
  • Comprendre l’importance de mobiliser toute l’équipe municipale dans la gestion des actifs et de partager les tâches selon les besoins et les forces de chacun.

Source: SAM

#BonsCoupsMunicipaux

En cette «Semaine de la municipalité», le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) rappelle l’importance du rôle que jouent les municipalités et les organismes municipaux pour soutenir leur collectivité, les organisations et les entreprises dans la situation difficile de la Covid-19. À cet effet, le MAMH diffuse quotidiennement sur ses réseaux sociaux des exemples de «Bons coups municipaux».

J’en profite donc pour vous partager à mon tour nos «bons coups municipaux».

Ces derniers mois, au plus fort de la première vague de la pandémie, les citoyens de Saint-Augustin-de-Desmaures ont pu constater – à nouveau – l’engagement, la résilience et l’agilité de leur fonction publique.

À chaque fois que de nouvelles données étaient connues ou que de nouvelles mesures sanitaires étaient décrétées, un comité (l’OMSC) analysait la situation, évaluait les dangers et les risques que représentait cette situation et prenait les décisions appropriées dans les meilleurs délais.

Tous les services essentiels ont été maintenus (direction général, ressources humaines, trésorerie, greffe, urbanisme, travaux publics, parcs et bâtiments, communications), toutes les mesures de sécurité ont été mises en place pour les employés présents sur les lieux et la presque totalité des employés aptes au télétravail ont pu rendre ainsi leur prestation de travail.

Malgré la fermeture au public de l’hôtel de Ville et de tous les bâtiments, les citoyens ont pu continuer à participer à la vie démocratique de leur municipalité grâce à la webdiffusion en direct des séances du conseil (en place depuis le début de notre mandat) et grâce à la possibilité de poser des questions via Facebook Live (en fonction depuis mars 2019).

Étant donné la mise en pause de toutes les activités et de tous les évènements, le service des loisirs, de la culture et de vie communautaire a offert une programmation – diversifiée et pour tous les groupes d’âges – complètement virtuelle (activités physiques, concerts, lecture de contes, jeux, conférences, fête nationale, etc.) sous le thème «les Augustinois Actifs à la maison».

Bien que le confinement fut pénible pour tout le monde, les personnes âgées et les personnes qui étaient déjà dans des situations précaires ont été plus qu’affectées. Des appels à la solidarité et la bienveillance ont constamment été lancés. Des contacts ont été établi avec différents intervenants du milieu (CLSC, Présence-Famille, Société Saint-Vincent de Paul, etc.) afin d’identifier des personnes qui pourraient avoir des besoins ou qui pourraient être seuls. En plus d’un soutien financier d’urgence accordé par la Ville aux organismes qui oeuvrent déjà auprès de cette clientèle, des employés municipaux ont été mis à la disposition de ces organismes pour pallier au manque de bénévole. Par exemple, des employés ont effectué à quelques reprises des transports de nourriture.

De même, un répertoire des services, ressources et commerces locaux, ainsi qu’un résumé des programmes d’aide disponibles pour les citoyens et les entreprises, ont été élaborés et diffusés sur les différentes plateforme de la Ville. Ces guides, régulièrement mis à jour, permettaient à la population d’obtenir rapidement les informations.

Ensuite, pour minimiser les risques de méfaits dans les secteurs commerciaux et industriels désertés pendant l’arrêt, des employés municipaux ont effectué des patrouilles préventives de surveillance la nuit.

À l’arrivée du beau temps, une seconde ronde de patrouilles a sillonné cette fois-ci les quartiers résidentiels pour sensibiliser les utilisateurs de la voie publique au respect des règles de distanciation et à la sécurité routière. De la signalisation additionnelle a d’ailleurs été ajoutée sur des rues plus achalandées.

Pour accommoder les conducteurs de camions qui se déplacent sur de longues distances, l’accès aux salles de bain et aux douches du complexe sportif leur a été offert, ainsi que la possibilité d’occuper le stationnement extérieur pour une période de repos.

Dans le but de bien vulgariser la situation et expliquer les mesures prises par la Ville, le maire a enregistré trois capsules vidéos qui ont été diffusées sur tous les médias de la Ville. Elles ont accumulé des milliers de vues.

Et maintenant, depuis le déconfinement progressif, toutes les équipes sont à pied d’oeuvre pour offrir le maximum de services à la population dans un environnement le plus sécuritaire possible.

Merci à nos employés municipaux! Bravo!

J’ai confiance pour la suite…