Saint-Augustin-de-Desmaures en rouge

« On reste chez nous. On va à l’école, on va travailler. Mais, sinon, on reste chez nous. »

François Legault, 7 octobre 2020

 

Saint-Augustin-de-Desmaures est en «zone rouge».

Cliquer sur le lien suivant pour connaître toutes les mesures en vigueur du 1er octobre au 23 novembre.

En voici quelques-unes:

  • Il est interdit de recevoir de la visite à son domicile, sauf pour des raisons humanitaires, des réparations ou le gardiennage (une personne);
  • Les rassemblements, intérieurs ou extérieurs, sont interdits (lieux privés et publics);
  • Les déplacements interrégionaux sont non-recommandés, sauf pour les déplacements essentiels (ex. travail, livraison, etc.);
  • Les règles de distanciation sociale sont resserrées et adaptées selon le lieu et l’activité;
  • Les citoyens doivent prendre rendez-vous pour accéder à l’hôtel de ville;
  • Les séances du conseil municipal sont fermées au public, mais webdiffusées en direct;
  • Les activités sportives et de loisirs organisées sont suspendues;
  • Les installations sportives intérieures comme les piscines et les arénas restent ouverts pour permettre la pratique libre, mais la distanciation physique de deux mètres doit être respectée et l’accès aux vestiaires est interdit (https://vsad.ca/covid19/activiteslibres);
  • Les locations de salles municipales sont suspendues;
  • Les maisons des jeunes et les centres récréatifs sont fermés;
  • La bibliothèque offre les prêts sans contact et les prêts numériques;
  • Les écoles sont ouvertes (port du masque en tout temps au secondaire, présence à l’école en alternance – 1 jour sur 2 – pour les secondaires 3, 4 et 5, les cours à distance sont privilégiés pour les études supérieures);
  • Les salles à manger des restaurants sont fermées, mais les comptoirs de mets pour emporter et la livraison sont permis;
  • Les gyms sont fermés;
  • Les bars sont fermés;
  • Les entreprises, commerces et boutiques sont ouverts;
  • Les salons de coiffure et de soins d’esthétique sont ouverts;
  • Les organismes communautaires maintiennent leurs services;
  • Les visites sont interdites en CHSLD ou en résidence de personnes âgées, sauf pour des fins humanitaires (une personne);
  • Amende jusqu’à 1000$ en cas d’infraction.

Soutenons les entreprises, commerces, restaurateurs, artisans et producteurs augustinois.

#AchatLocalVSAD

Informations officielles: quebec.ca/covid-19  canada.ca/covid-19  vsad.ca/covid-19

*L’information contenue dans cet article ne remplace en aucun cas les avis de la santé publique. Consultez le site quebec.ca/covid-19.

**Mis à jour le 26 octobre à 18h00.

Aide gouvernementale de 2,3 milliards $ pour les municipalités

Le ministre des finances du Québec, M. Éric Girard, et la ministre des affaires municipales et de l’habitation, Madame Andrée Laforest, ont annoncé aujourd’hui une aide de 2,3 milliards de dollars pour les municipalités afin de pallier aux pertes de revenus et aux nouvelles dépenses occasionnées par la pandémie de COVID-19. Cette somme est financée à 50% par le gouvernement provincial et à 50% par le gouvernement fédéral.

Les municipalités ont durement été touchées depuis le début de la crise sanitaire et par cette aide, les deux paliers de gouvernements ont voulu éviter d’en faire payer le prix aux citoyens.

«Les municipalités ont contribué et continuent encore à protéger la santé des citoyens.»

Andrée Laforest, Ministre des affaires municipales et de l’habitation

Les mesures d’appui sont les suivantes:

  • 1,2 milliards $ pour soutenir les sociétés de transport en commun;
  • 800 millions $ pour assurer la continuité des services, éviter des hausses de taxes dues à la pandémie et permettre de nouveaux investissements;
  • 300 millions $ en réserve pour la 2ième vague.

Les ministres reconnaissent le rôle important que joueront les municipalités dans la relance économique via les investissements dans les infrastructures. Plusieurs autres programmes déjà en marche (TECQRÉCIMFIMEAU) viennent aussi assurer un financement supplémentaire.

C’est une excellente nouvelle pour Saint-Augustin-de-Desmaures qui bénéficiera d’une aide directe au prorata de sa population (part du 800 millions $) et d’une aide indirecte pour les pertes du Réseau de Transport de la Capitale (compétence d’agglomération) qui seront, en tout ou en partie,  compensées (part du 1,2 milliards $).

Saint-Augustin-de-Desmaures en Zone orange

Saint-Augustin-de-Desmaures passe en zone orange, tout comme L’Ancienne-Lorette et la Ville de Québec.

Les mesures additionnelles qui suivent seront appliquées à compter de lundi 21 septembre, à 00 h 01, et seront en vigueur jusqu’à ce que la situation s’améliore et qu’il soit possible de revenir au palier jaune.

  • Les rassemblements privés doivent se limiter à un nombre maximal de 6 personnes ou à deux familles (ménages), entendu ici les personnes provenant d’au plus deux résidences. Il est important de préciser qu’une personne ne provenant pas de la résidence peut toutefois venir donner un coup de main avec les enfants ou à la maison.
  • Dans les restaurants, les bars, les casinos et les maisons de jeux, le nombre maximal de personnes pouvant être réunies à une même table est de 6.
  • La fin de la vente d’alcool dans les restaurants, les bars, les brasseries, les tavernes, les casinos et tout autre lieu ou établissement exploitant un permis de vente ou de service de boissons alcooliques, est devancée à 23 heures.
  • La clientèle des bars, brasseries, tavernes et casinos doit désormais quitter au plus tard à minuit alors que, dans les autres lieux offrant un service de boissons alcooliques, aucune consommation d’alcool n’est permise après minuit.
  • Les activités dans les lieux de culte et dans les salles où est permis la vente ou le service de boissons alcooliques pour consommation sur place ou dans les salles où se tiennent tout événement ou toute réception à caractère festif sont limitées un maximum de 25 personnes, et les mêmes règles que dans les bars doivent être observées s’il y a un permis d’alcool. Cette mesure touche notamment certaines activités dans les salles louées, les événements festifs, les mariages, les célébrations professionnelles ou scolaires, etc.
  • Les lieux où les personnes sont assises, relativement immobiles et parlent peu ou pas, par exemple les salles de spectacle, cinémas, théâtres et studios de captation audiovisuelle, peuvent continuer d’accueillir un maximum de 250 personnes.
  • Dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), seules les visites nécessaires à des fins humanitaires et celles de personnes proches aidantes apportant une aide significative à un résident sont autorisées.
  • Dans les résidences privées des aînés (RPA), les visites sont permises jusqu’à un maximum de 6 personnes présentes à la fois, incluant le résident, dans l’unité locative.
    Dans les commerces, il est recommandé qu’une seule personne par ménage soit autorisée. Aussi, les personnes considérées comme étant à risque élevé de complications sont encouragées à utiliser des services de livraison ou à demander l’aide de leurs proches.
  • Les déplacements vers une autre région ne sont pas recommandés.
  • Pour l’instant, la santé publique recommande de maintenir les deux groupes stables supplémentaires permettant aux élèves de participer à des activités parascolaires ou des programmes particuliers dont le sport-études.

Source: CIUSSS Capitale Nationale

#BonsCoupsMunicipaux

En cette «Semaine de la municipalité», le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) rappelle l’importance du rôle que jouent les municipalités et les organismes municipaux pour soutenir leur collectivité, les organisations et les entreprises dans la situation difficile de la Covid-19. À cet effet, le MAMH diffuse quotidiennement sur ses réseaux sociaux des exemples de «Bons coups municipaux».

J’en profite donc pour vous partager à mon tour nos «bons coups municipaux».

Ces derniers mois, au plus fort de la première vague de la pandémie, les citoyens de Saint-Augustin-de-Desmaures ont pu constater – à nouveau – l’engagement, la résilience et l’agilité de leur fonction publique.

À chaque fois que de nouvelles données étaient connues ou que de nouvelles mesures sanitaires étaient décrétées, un comité (l’OMSC) analysait la situation, évaluait les dangers et les risques que représentait cette situation et prenait les décisions appropriées dans les meilleurs délais.

Tous les services essentiels ont été maintenus (direction général, ressources humaines, trésorerie, greffe, urbanisme, travaux publics, parcs et bâtiments, communications), toutes les mesures de sécurité ont été mises en place pour les employés présents sur les lieux et la presque totalité des employés aptes au télétravail ont pu rendre ainsi leur prestation de travail.

Malgré la fermeture au public de l’hôtel de Ville et de tous les bâtiments, les citoyens ont pu continuer à participer à la vie démocratique de leur municipalité grâce à la webdiffusion en direct des séances du conseil (en place depuis le début de notre mandat) et grâce à la possibilité de poser des questions via Facebook Live (en fonction depuis mars 2019).

Étant donné la mise en pause de toutes les activités et de tous les évènements, le service des loisirs, de la culture et de vie communautaire a offert une programmation – diversifiée et pour tous les groupes d’âges – complètement virtuelle (activités physiques, concerts, lecture de contes, jeux, conférences, fête nationale, etc.) sous le thème «les Augustinois Actifs à la maison».

Bien que le confinement fut pénible pour tout le monde, les personnes âgées et les personnes qui étaient déjà dans des situations précaires ont été plus qu’affectées. Des appels à la solidarité et la bienveillance ont constamment été lancés. Des contacts ont été établi avec différents intervenants du milieu (CLSC, Présence-Famille, Société Saint-Vincent de Paul, etc.) afin d’identifier des personnes qui pourraient avoir des besoins ou qui pourraient être seuls. En plus d’un soutien financier d’urgence accordé par la Ville aux organismes qui oeuvrent déjà auprès de cette clientèle, des employés municipaux ont été mis à la disposition de ces organismes pour pallier au manque de bénévole. Par exemple, des employés ont effectué à quelques reprises des transports de nourriture.

De même, un répertoire des services, ressources et commerces locaux, ainsi qu’un résumé des programmes d’aide disponibles pour les citoyens et les entreprises, ont été élaborés et diffusés sur les différentes plateforme de la Ville. Ces guides, régulièrement mis à jour, permettaient à la population d’obtenir rapidement les informations.

Ensuite, pour minimiser les risques de méfaits dans les secteurs commerciaux et industriels désertés pendant l’arrêt, des employés municipaux ont effectué des patrouilles préventives de surveillance la nuit.

À l’arrivée du beau temps, une seconde ronde de patrouilles a sillonné cette fois-ci les quartiers résidentiels pour sensibiliser les utilisateurs de la voie publique au respect des règles de distanciation et à la sécurité routière. De la signalisation additionnelle a d’ailleurs été ajoutée sur des rues plus achalandées.

Pour accommoder les conducteurs de camions qui se déplacent sur de longues distances, l’accès aux salles de bain et aux douches du complexe sportif leur a été offert, ainsi que la possibilité d’occuper le stationnement extérieur pour une période de repos.

Dans le but de bien vulgariser la situation et expliquer les mesures prises par la Ville, le maire a enregistré trois capsules vidéos qui ont été diffusées sur tous les médias de la Ville. Elles ont accumulé des milliers de vues.

Et maintenant, depuis le déconfinement progressif, toutes les équipes sont à pied d’oeuvre pour offrir le maximum de services à la population dans un environnement le plus sécuritaire possible.

Merci à nos employés municipaux! Bravo!

J’ai confiance pour la suite…