Rapport financier et dette

Mot du maire – MIM Juin 2022

« […]

Vous trouverez dans le MIM les faits saillants du rapport financier pour l’année 2021. Cette dernière se termine sur un appréciable surplus de plus de 40 M$.

Cette somme vient s’ajouter à nos épargnes existantes, obtenues via les surplus dégagés au cours des dernières années grâce notamment aux ventes de terrains industriels, aux augmentations de revenus de taxes commerciales associées à la construction de nouveaux immeubles, aux gains réalisés en Cour d’appel contre la Ville de Québec dans le dossier de la quote-part et à plusieurs subventions obtenues.

Ainsi, malgré la turbulence et l’incertitude économiques que nous vivons, nos épargnes nous placent en excellente position pour l’avenir. En effet, notre bas de laine collectif nous permettra de maintenir les dépenses prévues en entretien et mise à niveau de nos infrastructures (immobilisations) sans emprunter au cours des prochaines années, tout en respectant l’engagement de geler les taxes et les divers tarifs et en maintenant notre programme de remboursement accéléré de la dette.

Cette gigantesque dette qui atteignait un sommet de près de 120 M$ à mon arrivée en poste en 2015 a été rabattue de plusieurs dizaines de millions de dollars depuis. Nous en sommes aujourd’hui à un endettement d’un peu plus de 50 M$ et devrions atteindre l’extinction totale d’ici quelques années.

Il y aura sept ans le 7 juin prochain que vous m’avez élu à la mairie de notre Ville. Je m’étais alors notamment engagé à mettre de l’ordre dans nos pitoyables finances de l’époque. Ce n’est pas encore terminé, mais vous conviendrez avec moi que le portrait a radicalement changé et qu’aujourd’hui, Saint-Augustin-de-Desmaures est très bien positionnée pour la suite des choses. On peut collectivement s’en féliciter.

«Il n’est de pire pauvreté que les dettes» – Proverbe indien.

Sylvain Juneau, maire de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

[…] »

Source: MIM Juin 2022

Webinaire de l’Union des municipalités du Québec – «Parcs de planches à roulettes pensés avec toute sa tête»

Aujourd’hui, j’ai assisté au webinaire de l’Union des municipalités du Québec à propos de l’aménagement «Des parcs de planches à roulettes pensés avec toute sa tête».

Le maire, le directeur des loisirs et le directeur parcs de Saint-Augustin-de-Desmaures, ainsi que le président de l’organisme «Avec Toute Ma Tête» ont présenté les différentes étapes du projet de mise à niveau des aires de planche à roulettes augustinoises:

  • démarche citoyenne;
  • consultation et identification des besoins;
  • plans et devis;
  • réalisation;
  • réglementation et port du casque;
  • bonnes pratiques et code de vie.

La vidéo réalisée par la Ville sur le «code de vie à respecter pour profiter de son sport en toute sécurité» a été diffusée aux participants du webinaire.

Mes félicitations et remerciements à nos services de la ville pour ce partage d’expériences qui profitera à d’autres municipalités qui aménageront de telles installations.

Conseil d’agglomération de Québec

Aujourd’hui, j’ai remplacé notre maire M. Sylvain Juneau au Conseil d’agglomération de Québec. C’était une première…

Et c’était aussi ma première présence à l’impressionnante salle du Conseil de la Ville de Québec.

J’ai brièvement pu saluer les maires M. Bruno Marchand (Ville de Québec) et M. Gaétan Pageau (Ville de L’Ancienne-Lorette), ainsi que les conseillères et conseillers présents.

Je confirme avoir voté selon les orientations prises par notre Conseil lors de la séance du 19 avril.

La bonne gestion des finances, la priorité à Saint-Augustin-de-Desmaures…

Je vous invite à lire l’article ci-dessous.

Nous avons déjà joué dans ce scénario. Il y a 7 ans, la Ville était dans un gouffre financier sans fond. Depuis, la situation s’est nettement améliorée, mais il sera toujours pertinent de se rappeler le passé pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

Notre stratégie de remboursement de la dette est simple et transparente. D’ici 2024, le ratio d’endettement de Saint-Augustin-de-Desmaures diminuera progressivement jusqu’à 100% (ratio d’endettement = dette / budget de proximité).

Cliquez sur le graphique pour agrandir… (Source: VSAD.ca)

De plus, j’appuie la proposition du maire Juneau encore plus audacieuse; soit payer totalement la dette d’ici 5 à 6 ans.

Consultez mes articles à propos du remboursement de la dette.