Projet de loi 40 – L’enjeu de la cession de terrains par les municipalités pour la construction des écoles

On voit dans l’actualité le débat qui sévit suite à l’adoption du projet de loi 40 autour de l’enjeu de la cession (gratuitement) de terrains par les municipalités pour permettre l’agrandissement ou la construction d’écoles.

On peut dire que Saint-Augustin-de-Desmaures a été précurseur…

L’an dernier, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a cédé (gratuitement) un terrain* d’une valeur de 600 000$ à la Commission Scolaire des Découvreurs (CSD) pour l’agrandissement de l’École des Pionniers (pavillon Laure-Gaudreault).

*Terrain de soccer entre la bibliothèque et l’école.

En plus, après une remise en question, une mobilisation citoyenne importante et de «sérieuses négociations», le Conseil a accordé une aide de 1,7 millions $ afin de compléter le montage financier du projet.

La négociation aura en autres permis de :

  • Renouveler la collaboration entre la ville et la CSD;
  • S’entendre sur l’utilisation mutuelle des nouveaux gymnases et locaux de l’École des pionniers (plages horaires pour les citoyens en dehors des heures de classe);
  • Remettre à jour les ententes d’utilisation mutuelle des autres infrastructures de la CSD et de la Ville (parcs écoles, terrains extérieurs, locaux, patinoires, etc.).

Cliquer sur ce lien pour consulter les ententes:
https://vsad.ca/citoyens/aide-financiere-commission-scolaire-des-decouvreurs.

Pelletée de terre protocolaire à l’École des Pionniers

Cliquer sur les images pour agrandir…

Cet après-midi, la pelletée de terre protocolaire qui officialise le début des travaux d’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault de l’École des Pionniers a eu lieu en présence de plusieurs dignitaires*, élèves, enseignants et personnel de l’établissement.


*Alain Fortier, président de la Commission scolaire des Découvreurs, Mme Geneviève Guilbault, député de Louis-Hébert, vice-première ministre, ministre de la sécurité publique, ministre de la Capitale Nationale et résidente du district 3 😉 , Sylvain Juneau, maire, Jasmin Bélanger, directeur de l’École des Pionniers, plusieurs commissaires, dont Mme Roseline Drolet et M. Martin Corbeil et les conseillers municipaux Jonathan Palmearts, Annie Godbout, Yannick LeBrasseur.


L’élaboration de ce projet a mobilisé toute la communauté augustinoise et sa réalisation est permise grâce à la collaboration de 3 partenaires:

  • Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures: 1,7M$ + terrain;
  • Commission scolaire des Découvreurs: 4,1 M$;
  • Gouvernement du Québec (Ministère de l’éducation): 9,9 M$.

Montant total du financement: 15,7 M$.

Ce n’est pas juste pour les 415 jeunes qui fréquentent la polyvalente à tous les jours, mais pour toute notre communauté, pour l’ensemble des augustinois, l’addition de cette infrastructure aura un impact positif.

Notre école publique ne sera pas juste un lieu d’éducation, mais aussi un endroit rassembleur où la population pourra pratiquer leurs activités de loisirs, participer ou assister à des compétitions sportives, se rencontrer via les différents organismes communautaires, etc.

L’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault permettra la pérennité d’un projet unique :

« Offrir aux jeunes de Saint-Augustin-de-Desmaures les meilleures conditions d’apprentissage de la maternelle au secondaire 5 au sein de la même école, soit l’École des Pionniers. »

Complexe sportif et communautaire dans l’Est – L’appel d’offres est lancé

Image typique

L’appel d’offres de «Démolition, conception et construction du centre communautaire» dans le secteur Est de la Ville a été lancé jeudi dernier.

«La Ville demande des soumissions pour la conclusion d’un contrat clef en main avec un entrepreneur dans le cadre des travaux de démolition de l’actuel Centre communautaire Jean‑Marie-Roy, y incluant la remise attenante à l’immeuble principal, ainsi que la conception et construction d’un complexe multifonctionnel dans le secteur Est de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.»

Afin de formuler clairement l’envergure du projet et la portée des besoins, un programme fonctionnel et technique (PFT) a été élaboré et inclus dans l’appel d’offres.

Le PFT permet de rassembler les données de base pour modéliser le futur complexe multifonctionnel, tout en définissant les enjeux propres au bâtiment existant. Des plans de blocages ont été réalisés. Ceux-ci permettent d’identifier et définir les principaux éléments de la nouvelle infrastructure:

  • un gymnase double;
  • une palestre;
  • des locaux polyvalents;
  • des espaces de rangement et d’entreposage;
  • la salle mécanique;
  • etc.

Le PFT est l’outil de référence aux concepteurs des plans et devis.

Les coûts totaux du projet sont estimés à 7 millions $ et le Conseil tient à ce que cette enveloppe soit respectée.

Les offres doivent être reçues avant le 7 octobre 2019 à 11h00 et les travaux devraient débuter le 22 octobre 2019. La livraison est prévue à la fin de l’été 2020.