Rectification des faits – Entente de 2015

«Notre démocratie est forte d’un droit primordial, celui de la liberté d’expression. Toutefois, il y a des individus qui utilisent l’élasticité de la liberté d’expression pour leurs fins personnelles, leur agenda, pour leur groupe d’intérêts, pour répandre une idéologie, pour nuire, pour manquer de respect, etc…»

Rectification des faits concernant l’entente signé en 2015 entre les maires Labeaume et Juneau

Celle-ci prévoyait:

  • L’abandon des procédures judiciaires dans le dossier de la quote-part(1), donc du remboursement contesté en appel (décision attendue à l’automne 2021) qui pourrait atteindre 30 millions$(2).

En contre-partie, la VSAD obtenait:

  • Un nouveau mécanisme de calcul de la quote-part prévisible et influencé que par l’inflation (ou presque, puisque la richesse foncière n’avait maintenant qu’un impact très minime sur la formule);
  • Le montant de la quote-part facturé à VSAD devenait indépendant du budget de l’agglomération et de tous ses projets d’investissement (tramway, usine de biométhanisation, anneau de glace, Centre Vidéotron, nouveau poste de police, nouvelles casernes, etc.);
  • L’inclusion au schéma d’aménagement d’une nouvelle zone industrielle qui rapporterait plus de 60 millions$ à VSAD (confirmé par Raymond Chabot Grand Thorton);
  • L’inclusion au schéma d’aménagement d’une nouvelle zone résidentielle entre Tessier et Jean-Juneau où il serait possible de prolonger les rues des Artisans et du Charon (permettant ainsi de désengorger la route 138);
  • Des ententes de réciprocité avec la VdQ afin de réaliser des économies d’échelle;
  • Et la fin de la chicane!

Les conseillers Corriveau avait mandaté le professeur Desrosiers pour étudier l’entente. Ce dernier livra 2 rapports en 48 heures présentant deux conclusions différentes.

La version défavorable fut considérée et l’entente fut rejetée par le conseil municipal (Sylvain Juneau a voté POUR, les conseillers Corriveau ont voté CONTRE).


  1. Le 25 mai 2017, le maire Juneau, M. Brulotte, ainsi que le procureur de la ville réussissent à convaincre les 5 conseillers Corriveau de voter CONTRE leur propre proposition en séance extraordinaire qui aurait eu pour conséquence de saborder les chances de VSAD d’obtenir un dédommagement, soit le remboursement tant espéré depuis des années.
  2. En septembre 2018, le Juge Godbout condamna la VdQ à payer la somme de 34 millions$ + intérêts aux villes de VAL et VSAD. VSAD pourrait recevoir jusqu’à 30M$ en incluant les intérêts, mais la VdQ porta le jugement en appel. VAL et VSAD portèrent aussi le jugement en appel. Suite aux admissions de la VdQ, VSAD a reçu un premier chèque de 6.5 millions$ (admissions de VdQ + intérêts).

Aide financière à la Société d’histoire pour la production d’un documentaire

Cliquer sur l’image pour agrandir…

Ce soir, le Conseil a octroyé une aide financière de 15000$* à la Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures (SHSAD) pour la production d’un documentaire.

La SHSAD désire laisser «un legs à la population actuelle de SAD et aux générations futures sur l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures; un legs rejoignant le public le plus large possible en utilisant des médias variés. De là est né le projet d’un documentaire sur l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le documentaire fera revivre la naissance et l’évolution de ce premier village aujourd’hui fantôme, de l’implantation des premières familles jusqu’à la fin du régime seigneurial au milieu du 19e siècle.»

Source: SHSAD – histoirestaugustin.com


*À noter qu’en vertu de l’entente de développement culturel conclue entre la municipalité et le ministère de la culture et des communications (MCC), 50% de cette somme est admissible à une subvention du MCC. Le coût net pour la Ville sera alors de 7500$. De plus, on ne parle pas ici d’une nouvelle dépense, car des sommes totalisant ce montant étaient déjà prévues en 2019-2020. Nous avons tout simplement réaménagé et réorienté la programmation.

ENFIN! Les premiers signes du début des travaux d’agrandissement de notre école…

Jeudi dernier, nous avons pu apercevoir les premiers signes du début des travaux d’agrandissement de notre école. ENFIN!

L’élaboration de ce projet a mobilisé toute la communauté augustinoise pendant plus d’une décennie. Avec l’appui de la population, les élus municipaux, provinciaux et les commissaires ont milité auprès des différentes instances pour obtenir le montage financier nécessaire à la réalisation de ce projet.

En mai dernier, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a confirmé:

  • le versement d’une aide financière de 1,7M$;
  • la cession d’un terrain d’une valeur de 0,6M$ entre ce pavillon et la bibliothèque Alain-Grandbois;
  • la ratification d’une entente avec la commission scolaire portant sur l’utilisation mutuelle des locaux/gymnases et sur l’aménagement/entretien des aires de jeux extérieurs; une trentaine d’heures de disponibilités durant la période scolaire et jusqu’à 60 heures pendant la relâche estivale s’ajouteront à l’offre actuelle pour tous les augustinois.

Ces documents d’entente sont disponibles en cliquant sur le lien suivant :

https://vsad.ca/citoyens/aide-financiere-commission-scolaire-des-decouvreurs.

Énormément d’énergie a été déployée par tous les acteurs du milieu et plusieurs décisions, dont des choix familiaux, de carrières, ont été pris en fonction du projet.

Septembre 2012 marquait la rentrée scolaire de la première cohorte d’élèves qui allait compléter son secondaire 1 à 5 à l’école des Pionniers. Le 21 juin 2017, l’école des Pionniers tenait sa première collation des grades de finissants du secondaire 5.

Ce n’est pas juste pour les 415 jeunes qui fréquentent la polyvalente à tous les jours, mais pour toute notre communauté, pour l’ensemble des augustinois, l’addition de cette infrastructure aura un impact positif.

Notre école publique ne sera pas juste un lieu d’éducation, mais aussi un endroit rassembleur où la population pourra pratiquer leurs activités de loisirs, participer ou assister à des compétitions sportives, se rencontrer via les différents organismes communautaires, etc.

Pickleball, badminton, escrime, chorale, formations, musique, fêtes, camp estival de jour (Kéno), etc…

L’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault permettra la pérennité d’un projet unique :

« Offrir aux jeunes de Saint-Augustin-de-Desmaures les meilleures conditions d’apprentissage de la maternelle au secondaire 5 au sein de la même école, soit l’École des Pionniers. »