Mes commentaires à la lettre de Denis Brulotte adressée au maire Sylvain Juneau

Me sentant un peu interpellé, j’utilise mon droit de réplique sous chacun des extraits…

Texte d’opinion de Denis Brulotte publié ce samedi 30 mai 2020 dans Le Soleil…

«Pourquoi pas un gel de taxes à Saint-Augustin?

Il y a un peu plus d’un mois, le maire de Québec, Régis Labeaume, a annoncé publiquement que bien qu’il anticipait un déficit de plus de 215 millions $ en 2020 en raison de la pandémie, il n’était non seulement pas question de refiler cette facture aux citoyens, mais qu’il décrétait dès maintenant un gel de taxes pour 2021.

Qu’attend la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures pour faire de même? Bien sûr qu’il n’y aura pas de déficit en raison de la pandémie, car la Ville dispose d’imposants surplus de plusieurs millions de dollars; raison de plus pour accorder un répit bien mérité à l’ensemble des citoyens de notre ville, qui ont mis la main dans leurs poches pas mal plus souvent qu’à leur tour depuis 2015…»

YL:

Le maire Sylvain Juneau a annoncé vendredi le 29 mai en entrevue au Journal de Québec qu’il prône un gel de taxes en 2021.

En tant que conseiller indépendant du district 3, je l’appuie !

Petite rectification… Le montant de 215 millions $ annoncé par le maire Labeaume serait des déficits cumulés pour les années 2020 et 2021, qui inclut les déficits du RTC. À noter que les gouvernements provincial et fédéral se sont engagés à aider les sociétés de transport. – rectification des faits

Le déconfinement est amorcé. Les activités reprennent graduellement et heureusement dans les circonstances, les augustinois s’en sortent sans trop d’écueils. – résilience

Il était prudent d’attendre de bien évaluer les impacts économiques pour notre Ville et de ne pas faire d’annonce précipitée. – gestion prudente

D’ailleurs, l’annonce du Maire Labeaume avait été faite après la publication des états financiers de la Ville de Québec. À Saint-Augustin-de-Desmaures, les états financiers de 2019 seront déposés et présentés aux citoyens mardi prochain. – rigueur

Notre direction générale est en contact étroit avec les directions générales des villes de Québec et de L’Ancienne-Lorette afin de planifier les éventuels déficits d’agglomération et de les considérer dans notre analyse. – bonnes relations

La Ville dispose d’un surplus cumulés non-affectés d’environ 16 millions $, mais le conseil a déjà prévu utiliser ces surplus pour effectuer deux remboursements anticipés sur la dette: 9,4 millions $ en 2020 et 5,6 millions $ en 2021. – redressement / santé financière

«Certains conseillers s’agitent pas mal ces temps-ci sur les réseaux sociaux et ailleurs, préconisant que la Ville doit se mettre à réembaucher massivement pour préparer la relance. Mais ladite relance ne passe-t-elle pas, également et surtout, par une révision complète du cadre financier, présenté en décembre 2019, maintenant devenu obsolète en raison de la pandémie et des importantes marges de manœuvre financières dont on dispose?»

YL:

Je suis de ceux qui sont effectivement très présents sur les différents médias sociaux, mais pas juste ces temps-ci… Je me suis donné comme mission d’informer, de favoriser la participation citoyenne et d’accroître le sentiment d’appartenance. – communication / transparence / imputabilité / fierté

Une nouvelle philosophie de gestion centrée sur les services aux citoyens et le respect des règles s’est déployée à Saint-Augustin-de-Desmaures. – efficacité

Personne ne propose d’embaucher massivement. Plusieurs postes étaient déjà à combler avant la pandémie et le sont toujours. – rectification des faits

Pour maintenir les services pour lesquels les citoyens paient chèrement, il faut un minimum de ressources. À cet effet, j’ai une très grande confiance en notre directrice générale et en notre maire. J’appuie leurs recommandations qui nous permettent d’être plus efficace, d’économiser et à terme de revenir à un compte de taxes normal plus rapidement. – gouvernance

Nos deux premiers ministres, M. Legault et M. Trudeau l’ont déjà affirmé, la relance économique passera par des investissements massifs dans les infrastructures publiques. Plus de 60% des infrastructures publiques sont dans les municipalités. Chaque dollar dépensé en infrastructures publiques génère 1,65$ de retombées économiques. – vision

Nous devons être prêt pour profiter des différents programmes de subventions à venir pour réparer nos routes fissurées, refaire le toit de la bibliothèque qui coule, remplacer des tuyaux d’aqueducs et d’égouts en fin de vie, changer des fenêtres sur des bâtiments, mettre aux normes le garage municipal, mettre à niveau certains parcs et construire des trottoirs pour plus de sécurité. On ne parle pas ici d’aménager une salle de quilles… – maintenir les services

Plusieurs bonnes nouvelles sont à venir…

Revoir le cadre financier? Ce n’est pas une panacée… On le revoit au minimum annuellement à la préparation du budget. La preuve, puisque nous avons rencontré les objectifs plus rapidement à chaque année, les taux de taxation sont toujours revus à la baisse… – imputabilité

  • 2018: +4,39% en 2018 et 3,65% pour 4 ans
  • 2019:  +3,2% en 2019 et 3,4% pour 4 ans
  • 2020: +1,5% pour 5 ans
  • 2021:  +0% 
  • 2022:  …

Un cadre financier est une projection moyen/long terme qui guide les décisions, mais qui laisse aussi toute la latitude aux élus d’agir autrement, selon le contexte, en usant du gros bon sens pour chaque engagement.

«Je crois, M. le Maire, que vous avez la une occasion en or de faire preuve de leadership et de mettre la table en vue de la prochaine échéance électorale de novembre 2021.»

YL:

Heureusement, le maire travaille sur le mandat présent et non en vue de sa réélection. Des objectifs ont été fixés pour le mandat 2017-2021 et ils sont en voient d’être atteints. Les augustinois peuvent avoir confiance. Les meilleurs jours sont à venir. Votre compte de taxes reviendra à la normale et le gel en 2021 en est la première étape. – confiance

Il reste encore bien des défis à relever, mais une très grande majorité d’augustinois sont convaincus plus que jamais que le Maire Juneau est le leader que la Ville avait besoin pour redresser les finances de la Ville.– leadership

«Cordialement, Denis Brulotte, Citoyen de Saint-Augustin»

Source: Le Soleil

YL:

Yannick LeBrasseur, Conseiller indépendant du district no 3 – #pourvous


Consultez mes articles précédents sur le sujet de la relance de l’économie:

Bonne journée internationale des travailleuses et des travailleurs!

Cliquer sur l’image pour agrandir…

En cette journée des travailleuses et des travailleurs, j’ai pensé rappeler quelques faits à propos de notre parc industriel…

Sa superficie est de 732 793 m2. On y compte plus de 150 entreprises à vocation commerciale ou industrielle qui emploient plus de 4600 personnes, ce qui en fait l’un des plus importants parcs industriels de la région.

Plusieurs secteurs y sont représentés: alimentation, confection de vêtement et d’articles de sport, énergie, équipements de machinerie lourde, produits forestiers, plasturgie, polymères, produits métalliques (acier, alliages et métaux ouvrés), centre de distribution, entreposage, recyclage, etc.

Les plus récentes statistiques indiquent une superficie occupée de 89% et plusieurs discussions sont en cours avec de potentiels acheteurs.

Delà l’importance d’espérer une expansion prochaine …

Un peu d’histoire

Source: Répertoire du patrimoine culturel du Québec

En 2004, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures donne le nom de François-Leclerc à son parc industriel qui abrite le siège social du Groupe Leclerc.

M. François Leclerc a lancé son entreprise de fabrication de biscuits en 1905 à sa résidence familiale située sur la rue Arago à Québec.

«Les débuts sont modestes, mais la fraîcheur et la saveur des produits de la jeune entreprise font rapidement la conquête des palais et des cœurs».

Depuis, ce sont cinq générations qui se sont impliquées dans l’entreprise familiale qui n’a cessé de croître et d’avoir un impact significatif sur la région.

L’inauguration de leur première usine à Saint-Augustin-de-Desmaures est en 1986.

«Groupe Leclerc est aujourd’hui un chef de file dans la confection de biscuits et de barres collations en Amérique du Nord. L’entreprise compte des centaines d’employés et figure au palmarès des 50 compagnies les mieux gérées au Canada. Ses produits sont distribués dans une vingtaine de pays répartis sur quatre continents.»

Groupe Leclerc fait aussi sa marque dans la communauté par son implication sociale et communautaire comme en font foi ses nombreux engagements auprès de divers organismes caritatifs et sportifs. L’appartenance des employés et dirigeants de l’entreprise à leur milieu en font un fleuron dont les augustinois et québécois sont très fiers.

Source: https://capi-icpa.ca

20 à 35 cm de dimanche à lundi…

En date du 17 février dernier, c’était quelque 294 cm qui se sont abattu sur Saint-Augustin-de-Desmaures. Les prévisions météos annoncent un 20 à 35 cm supplémentaires d’ici lundi.

Selon Environnement Canada, nous recevons en moyenne 304 cm de neige par hiver (depuis 1981).

Votre perception est juste; nous avons un gros hiver et nous serons bien au delà de la moyenne des accumulations. Notre patience sera encore mise à rude épreuve.

On l’a vu dans l’actualité ces derniers jours, l’ensemble du Québec est touché et les équipes de déneigement font face au défi.

Oui, nos ressources humaines et matérielles (la machinerie) sont très sollicitées. Par contre, soyez assuré qu’il n’y a aucun compromis quant à la sécurité des citoyens et des usagers.

Le budget de déneigement a été augmenté en 2019 et des sommes supplémentaires seront ajoutées si nécessaires.

D’ailleurs, des démarches devraient bientôt être entreprises afin d’acquérir un nouveau souffleur qui viendra remplacer un des cinq équipements vieillissants (1989 à 2010).

Il y a une logique dans les opérations de déneigement afin d’assurer:

  • la sécurité;
  • le respect des obligations légales;
  • une équité dans les niveaux de services;
  • une attention aux besoins des personnes les plus vulnérables (jeunes enfants, écoliers, personnes âgées);
  • la protection des infrastructures;
  • une bonne communication avec les citoyens.

Toutefois, malgré toute la bonne volonté, il est possible que des situations particulières (séquences de précipitations prolongées et/ou très abondantes, verglas, bris mécaniques, etc.) viennent temporairement affecter le niveau de service prévu.

Je vous invite à consulter la politique de déneigement de la ville.

Bonne tempête et Soyez prudents.


Quelques chiffres…
À Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a:

  • 155 km de rues à déneiger;
  • 350 km de voies (175 km de rues pondérées);
  • 75 îlots (plus ardus);
  • 58 km de routes rurales (vent, poudrerie, isolés);
  • 728 bornes-fontaines.