Je soutiens l’association de hockey mineur CRSA

Je tiens en prémices à exprimer mon soutien à l’association de hockey mineur CRSA, aux parents et à tous les jeunes hockeyeurs.

Merci à vos précieux bénévoles administrateurs, entraîneurs et gérants.

Merci Steve et Richard pour le travail accompli ces derniers jours.

Pour ma part, je continue d’appuyer avec vigueur votre proposition et demandes, qui dans les circonstances, sont plus que raisonnables.

Je suis très déçu qu’une majorité des membres du conseil ne se soit pas prononcée en faveur d’une aide financière* pour pallier à une augmentation importante des frais d’inscription due à la pandémie de Covid-19.

Au dernier budget de la Ville, le conseil s’était engagé à geler les tarifs en 2020 et une nouvelle tarification familiale pour les 3ième et 4ième enfants inscrits à la même activité avait été adoptée.

Extrait de la présentation du budget 2020…

Au printemps, en plein coeur de la crise, j’ai affirmé qu’il fallait soutenir à la hauteur de nos moyens les partenaires de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. Ceux-ci sont présents sur notre territoire depuis des dizaines d’années et son essentiels.

La pandémie de la Covid-19, c’est une situation exceptionnelle et non-récurrente.

La gestion financière prudente et conservatrice des 3 dernières années nous permet d’agir ponctuellement en ce moment difficile.

Je n’ai qu’une parole et ma seule prérogative est de maintenir, sinon améliorer, les services aux citoyens.

Comme je le disais dans mon précédent article, la parole est maintenant aux citoyens.

Mobilisez-vous.

Les citoyens ont le pouvoir d’influencer les décisions qui touchent leur vie, leur ville et leur quartier.

Exprimez-vous.
Écrivez à vos conseillers, au maire, à la Ville.


*L’association de hockey mineur CRSA a demandé une aide financière à la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures afin de pallier aux impacts de la pandémie.

Dans un premier temps, la pause des activités décrétée par le gouvernement en mars dernier a privé l’organisme sans but lucratif de plusieurs sources de revenus (ex. régionaux, ligue de printemps, hockey AAA). De même, les incertitudes qui planent pour la saison 2020-2021 pourraient amplifier les pertes (école de hockey, tournoi Atome-Pee-Wee, cliniques de développement).

Ensuite, le plan de retour au jeu de Hockey Québec, accepté par la santé publique, ainsi que les exigences de la municipalité, font en sorte que des plages horaires additionnelles seront nécessaires pour respecter les mesures sanitaires et maintenir l’offre de services. Ceci implique des coûts supplémentaires de location de glace et des frais de plus pour les conseillers techniques.

Des discussions ont été amorcé avec la Ville depuis quelques semaines déjà, mais à ce jour, le conseil municipal n’a pas répondu favorablement à leur demande.

Il était minuit moins une et l’organisation a dû se résoudre à augmenter les tarifs d’inscription.

Journée «Tuques et bas de laine»

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Samedi dernier, c’était la «Journée tuques et bas de laine» au centre sociorécréatif Les Bocages. Jeux gonflables, maquillage, fatbike, mini-hockey, hockey sur luge paralympique, tours de poney, tente scout, chocolat chaud, …

Il y en avait pour tous les goûts et les augustinois étaient au rendez-vous.

Bravo à toute l’équipe des loisirs et merci aux organismes partenaires!

Crédit photo: VSAD, MDJ, Hockey CRSA, Jean Simard District 2

Merci Les Lions!

Cliquer sur l’image pour agrandir…

Ce midi, via son président, le Club Lions Cap-Rouge/Saint-Augustin a remis une contribution financière de 1000$ à la Maison des jeunes (MDJ) de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Grâce à cette aide, la MDJ a pu faire l’acquisition du sectionnel que l’on voit sur la photo ci-dessus.

La maison était bien remplie sur cette heure de dîner et les jeunes (plus d’une vingtaine) ont généreusement témoigné leur remerciements.

Merci à tous les membres et donateurs du Club Lions.

Le Club Lions Cap-Rouge/St-Augustin s’implique depuis 10 ans dans différents projets soumis par la MDJ «qui s’est donné pour mission de tenir deux lieux de rencontres animés pour les jeunes de 12 à 17 ans qui, au contact d’adultes significatifs, pourront devenir des citoyens actifs, critiques et responsables».