Les objectifs et la Covid-19

«La pandémie du Covid-19 aura des impacts importants et ce pour plusieurs années.»

Je suis toutefois optimiste pour notre Ville et ses contribuables.

Les très grands efforts consentis par les augustinois ces dernières années nous mettent en très bonne position pour affronter la crise.

Les objectifs 2017-2021 sont plus que jamais appropriés et pertinents.

    • Remboursement de la dette en accéléré;
    • Optimisation des dépenses;
    • Nouvelle philosophie de gestion centrée sur les services aux citoyens et le respect des règles.

La situation évolue de jour en jour. Il y a encore beaucoup d’inconnus, mais nous sommes dans le même bateau. Je vis les mêmes pressions économiques (mises à pied, baisse de revenus importante, jeune famille).

Vous pouvez compter sur moi lors des prochaines prises de décisions.

La santé financière de notre Ville continuera de s’améliorer et tel que prévu, le compte de taxes des augustinois pourra bientôt revenir à la normale.

Plus de détails

Le plan de remboursement de la dette 2017-2021 aura permis de faire passer le taux d’endettement de 300% à 186% (prévision 2021).

À noter que nous devrions connaître le dénouement du litige de la quote-part avec la Ville de Québec d’ici un an ou deux.

Les surplus cumulés* à ce jour d’environ 22 millions $ devraient permettre:

  • le versement d’une aide financière de 1,7 millions $ à l’école des Pionniers;
  • le paiement de 3,9 millions $ pour la construction du Centre communautaire multifonctionnel du secteur Est;
  • le remboursement anticipé de la dette de 9,4 millions $ en 2020;
  • le remboursement anticipé de la dette de 5,6 millions $ en 2021.

*Les états financiers seront déposés en juin 2020. Nous connaîtrons à ce moment les surplus cumulés réels.

Les revenus de la municipalité proviennent essentiellement des taxes municipales (95%) et des transferts gouvernementaux (2%). Ces revenus sont garantis. Lisez cet article.

Les dépenses de proximité qui se situent à 30,5 millions $ en 2020 sont en contrôle.

La Covid-19 a provoqué la mise à pied temporaire d’une cinquantaine d’employés (par manque de travail / services non-essentiels / rassemblements interdits / écoles fermées), la suspension des activités culturelles et sportives, ainsi que l’annulation de plusieurs évènements (ex. fête nationale).

Ces compressions non-volontaires se répercutent en une baisse ponctuelle des dépenses, qui sera probablement balancée par des frais supplémentaires pour protéger la population et les employés.

Tout indique que les paliers de gouvernement provincial et fédéral miseront sur les infrastructures pour relancer l’économie. Lisez cet article.

Le plan quinquennal d’investissements de Saint-Augustin-de-Desmaures prévoit d’ailleurs plusieurs projets pour lesquels nous pourrions réaliser des économies importantes en obtenant des subventions. On se prépare.

Une variable importante sera le montant de la future quote-part, mais cela ne fera parti que des éléments à considérer lors de la préparation du budget 2021. Au delà du mécanisme de calcul qui est un problème en soit, mais qui n’a aucun lien avec la Covid-19, si l’agglomération fait un déficit en 2020 (constaté en 2021), notre part de celui-ci sera d’environ 4% et devra être remboursé en 2022.

Hypothèse:
La Ville de Montréal envisage un déficit pouvant atteindre 538 millions $ en 2020 sur un budget de 6170 millions $. Si on ramène ce déficit à la Ville de Québec, ce serait alors 135 millions $ sur un budget de 1551 millions $. Les compétences d’agglomération représentent environ 50% du budget de la Ville de Québec. Le déficit d’agglomération serait alors de 67,5 millions $. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures devrait en assumer 4,13%, donc 2,78 millions $.

Prévisions des revenus et dépenses pour l’année 2019

Tel que le prévoit la loi, l’état comparatif des résultats du second trimestre a été déposé ce soir lors de la séance du conseil et il sera disponible demain matin sur le site web de la Ville.

*Mise à jour: document officiel.

Ce document sert à présenter les prévisions des revenus et des dépenses pour l’année 2019, en date du 30 septembre.

C’est en quelque sorte une photographie qui montre dans quelle mesure les revenus prélevés seront suffisants pour couvrir l’ensemble des charges. L’excédent ou le déficit prévu est alors l’indicateur.

Ces données informent les citoyens, fonctionnaires et élus sur la performance financière de la Ville. Ce constat est essentiel à la préparation du budget 2020.

Excédent de 8,5 M$*

Donc, concrètement, les prévisions de fin d’année 2019 indique un surplus de 8,5 millions $ dû à des revenus supplémentaires de 5 M$ (vente de terrains industriel de 4 M$, revenus d’intérêts de 0,4M$, taxes foncières de 0,6 M$) et des dépenses projetées inférieures de 3,5 M$ (quote-part de 1 M$, administration générale, ressources humaines, application de la loi, loisirs et culture, urbanisme).

Dette de 73 M$

Les augustinois font des efforts très importants depuis 5 ans. La pression sur le portefeuille des contribuables est grande.

Cependant, les résultats sont réels et tangibles.

Les services faisant partie de notre champ de compétences sont rendus, les investissements dans les infrastructures sont maintenus, mais surtout, la dette diminue à un rythme accéléré.

120 M$ … 104M$ … 83 M$ … 73 M$

La dette nette devrait être d’environ 73 millions $  au 31 décembre 2019.

L’objectif d’avoir un taux d’endettement avoisinant 100% du budget de fonctionnement est à notre portée. C’était un engagement en campagne. Nous sommes à mi-mandat et sur le point d’y arriver.


*Ce soir en séance, le Conseil a pris 2 résolutions qui viennent diminuer l’excédent planifié de 8,5 M$ de l’état comparatif des résultats du 30 septembre 2019:

  • 1,7 M$ affectés à l’agrandissement de l’École des Pionniers;
  • 0,4 M$ affecté à la réfection des sentiers du Parc des Riverains.

En contrepartie, d’autres ventes de terrain devraient se concrétiser d’ici la fin de l’année.