La relance par les infrastructures municipales – Webinaire de l’UMQ faisant le point sur les programmes disponibles au MAMH

Aujourd’hui, tout comme plus de 130 collègues de partout au Québec, j’ai participé à un webinaire qui s’inscrit dans le plan de relance de l’économie par les infrastructures municipales prôné par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Les objectifs étaient -1- d’identifier les programmes de financement en infrastructure existants au sein du ministère des affaires municipales et de l’habitation (MAMH) pour être en mesure de -2- déterminer le financement idéal pour un projet au sein de notre municipalité.

Les quatre représentantes et représentants du MAMH ont à leur tour présenté les conditions générales d’admissibilité de chacun d’eux.

Cliquer sur les liens pour consulter les sites des programmes:

Pour maintenir les services aux citoyens, au meilleur coût possible, il est essentiel de bien gérer les actifs.

Étant toujours en période de redressement financier, tout en ayant des besoins d’investissements importants et en ajoutant à cela le contexte de la pandémie, il primordial d’obtenir toutes les subventions actuelles et futures.

Des nouveaux programmes et opportunités sont à venir. Il faut être prêt et toujours à l’affut.

«Astuces pour favoriser la participation citoyenne»

Le site lepointeur.ca parle de nous

«Astuces pour favoriser la participation citoyenne | Mentionnons l’exemple de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures qui, pour favoriser la participation citoyenne, a plutôt misé sur les nouvelles technologies. Ses citoyens peuvent suivre, en direct, la webdiffusion du conseil municipal sur la page Facebook de la mairie, et même poser des questions. Les réponses sont données à la fin des séances, à condition, bien sûr, que les citoyens dûment identifiés aient respecté la nétiquette.»

J’ai bien sûr soutenu l’idée dès qu’elle a été initiée par mon collègue Jonathan Palmaerts, conseiller du district no 6. C’est d’ailleurs un de mes engagements les plus importants: favoriser la participation citoyenne.

Lors des Assises 2019, Jean Simard, conseiller du district no 2, et moi, nous avons participé à un atelier sur les médias sociaux. Jean avait d’ailleurs fait une intervention pour présenter notre façon de procéder pour prendre les questions de la maison. Après cette formation, quelques collègues des autres villes voulaient en apprendre plus et sont venus à notre rencontre.

Mes commentaires à la lettre de Denis Brulotte adressée au maire Sylvain Juneau

Me sentant un peu interpellé, j’utilise mon droit de réplique sous chacun des extraits…

Texte d’opinion de Denis Brulotte publié ce samedi 30 mai 2020 dans Le Soleil…

«Pourquoi pas un gel de taxes à Saint-Augustin?

Il y a un peu plus d’un mois, le maire de Québec, Régis Labeaume, a annoncé publiquement que bien qu’il anticipait un déficit de plus de 215 millions $ en 2020 en raison de la pandémie, il n’était non seulement pas question de refiler cette facture aux citoyens, mais qu’il décrétait dès maintenant un gel de taxes pour 2021.

Qu’attend la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures pour faire de même? Bien sûr qu’il n’y aura pas de déficit en raison de la pandémie, car la Ville dispose d’imposants surplus de plusieurs millions de dollars; raison de plus pour accorder un répit bien mérité à l’ensemble des citoyens de notre ville, qui ont mis la main dans leurs poches pas mal plus souvent qu’à leur tour depuis 2015…»

YL:

Le maire Sylvain Juneau a annoncé vendredi le 29 mai en entrevue au Journal de Québec qu’il prône un gel de taxes en 2021.

En tant que conseiller indépendant du district 3, je l’appuie !

Petite rectification… Le montant de 215 millions $ annoncé par le maire Labeaume serait des déficits cumulés pour les années 2020 et 2021, qui inclut les déficits du RTC. À noter que les gouvernements provincial et fédéral se sont engagés à aider les sociétés de transport. – rectification des faits

Le déconfinement est amorcé. Les activités reprennent graduellement et heureusement dans les circonstances, les augustinois s’en sortent sans trop d’écueils. – résilience

Il était prudent d’attendre de bien évaluer les impacts économiques pour notre Ville et de ne pas faire d’annonce précipitée. – gestion prudente

D’ailleurs, l’annonce du Maire Labeaume avait été faite après la publication des états financiers de la Ville de Québec. À Saint-Augustin-de-Desmaures, les états financiers de 2019 seront déposés et présentés aux citoyens mardi prochain. – rigueur

Notre direction générale est en contact étroit avec les directions générales des villes de Québec et de L’Ancienne-Lorette afin de planifier les éventuels déficits d’agglomération et de les considérer dans notre analyse. – bonnes relations

La Ville dispose d’un surplus cumulés non-affectés d’environ 16 millions $, mais le conseil a déjà prévu utiliser ces surplus pour effectuer deux remboursements anticipés sur la dette: 9,4 millions $ en 2020 et 5,6 millions $ en 2021. – redressement / santé financière

«Certains conseillers s’agitent pas mal ces temps-ci sur les réseaux sociaux et ailleurs, préconisant que la Ville doit se mettre à réembaucher massivement pour préparer la relance. Mais ladite relance ne passe-t-elle pas, également et surtout, par une révision complète du cadre financier, présenté en décembre 2019, maintenant devenu obsolète en raison de la pandémie et des importantes marges de manœuvre financières dont on dispose?»

YL:

Je suis de ceux qui sont effectivement très présents sur les différents médias sociaux, mais pas juste ces temps-ci… Je me suis donné comme mission d’informer, de favoriser la participation citoyenne et d’accroître le sentiment d’appartenance. – communication / transparence / imputabilité / fierté

Une nouvelle philosophie de gestion centrée sur les services aux citoyens et le respect des règles s’est déployée à Saint-Augustin-de-Desmaures. – efficacité

Personne ne propose d’embaucher massivement. Plusieurs postes étaient déjà à combler avant la pandémie et le sont toujours. – rectification des faits

Pour maintenir les services pour lesquels les citoyens paient chèrement, il faut un minimum de ressources. À cet effet, j’ai une très grande confiance en notre directrice générale et en notre maire. J’appuie leurs recommandations qui nous permettent d’être plus efficace, d’économiser et à terme de revenir à un compte de taxes normal plus rapidement. – gouvernance

Nos deux premiers ministres, M. Legault et M. Trudeau l’ont déjà affirmé, la relance économique passera par des investissements massifs dans les infrastructures publiques. Plus de 60% des infrastructures publiques sont dans les municipalités. Chaque dollar dépensé en infrastructures publiques génère 1,65$ de retombées économiques. – vision

Nous devons être prêt pour profiter des différents programmes de subventions à venir pour réparer nos routes fissurées, refaire le toit de la bibliothèque qui coule, remplacer des tuyaux d’aqueducs et d’égouts en fin de vie, changer des fenêtres sur des bâtiments, mettre aux normes le garage municipal, mettre à niveau certains parcs et construire des trottoirs pour plus de sécurité. On ne parle pas ici d’aménager une salle de quilles… – maintenir les services

Plusieurs bonnes nouvelles sont à venir…

Revoir le cadre financier? Ce n’est pas une panacée… On le revoit au minimum annuellement à la préparation du budget. La preuve, puisque nous avons rencontré les objectifs plus rapidement à chaque année, les taux de taxation sont toujours revus à la baisse… – imputabilité

  • 2018: +4,39% en 2018 et 3,65% pour 4 ans
  • 2019:  +3,2% en 2019 et 3,4% pour 4 ans
  • 2020: +1,5% pour 5 ans
  • 2021:  +0% 
  • 2022:  …

Un cadre financier est une projection moyen/long terme qui guide les décisions, mais qui laisse aussi toute la latitude aux élus d’agir autrement, selon le contexte, en usant du gros bon sens pour chaque engagement.

«Je crois, M. le Maire, que vous avez la une occasion en or de faire preuve de leadership et de mettre la table en vue de la prochaine échéance électorale de novembre 2021.»

YL:

Heureusement, le maire travaille sur le mandat présent et non en vue de sa réélection. Des objectifs ont été fixés pour le mandat 2017-2021 et ils sont en voient d’être atteints. Les augustinois peuvent avoir confiance. Les meilleurs jours sont à venir. Votre compte de taxes reviendra à la normale et le gel en 2021 en est la première étape. – confiance

Il reste encore bien des défis à relever, mais une très grande majorité d’augustinois sont convaincus plus que jamais que le Maire Juneau est le leader que la Ville avait besoin pour redresser les finances de la Ville.– leadership

«Cordialement, Denis Brulotte, Citoyen de Saint-Augustin»

Source: Le Soleil

YL:

Yannick LeBrasseur, Conseiller indépendant du district no 3 – #pourvous


Consultez mes articles précédents sur le sujet de la relance de l’économie:

Période d’intervention des élus de la séance du 19 mai

Ce soir, lors de la séance du conseil, j’ai saisi l’occasion pour lancer un ultime appel à la vigilance des automobilistes dans les rues de notre district.

Merci à mon collègue Jean Simard (district 2) d’avoir renchéri «mon cri du coeur» en mettant la table pour des actions futures et en insistant sur le fait que la sécurité routière, c’est un enjeu global. Je l’avais d’ailleurs accompagné lors de son BBQ citoyen l’été dernier et depuis, nous avons eu l’occasion d’échanger sur le sujet à multiples reprises.

Je vous ai entendu…

Mardi prochain (26 mai – retard de livraison dû à la Covid-19), je vous ferai part d’une initiative citoyenne de sensibilisation.

J’ai aussi accepté récemment de faire partie d’un comité de travail sur la sécurité routière pour un organisme de prévention de la région. Une annonce officielle sera faite ultérieurement.

Finalement, dans les prochains jours, je proposerai à mes collègues un plan pour accélérer le déploiement d’une stratégie pour notre Ville.