Bilan et prochaines actions pour la sécurité routière

88 citoyens augustinois ont signé l’«Engagement Citoyen»

Ils se sont engagés à ralentir, à prioriser la sécurité des enfants, à être courtois et à sensibiliser leur entourage. Bravo!

Si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à vous engagez:

ledistrict3.com/jemengage.


50 automobilistes augustinois ont reçu un aimant gratuit

En signant l’engagement citoyen, les 50 premiers automobilistes à en faire la demande ont reçu – ou recevront dans les prochains jours – un aimant gratuit, à apposer à l’arrière de son véhicule, qui invite à ralentir pour la sécurité de nos enfants.

Il est maintenant possible de se procurer cet outil de sensibilisation au montant de 5$ (taxes et livraison incluses):

ledistrict3.com/boutique.

Tous les profits seront versés à un organisme communautaire augustinois sans but lucratif.


161 augustinois ont répondu au sondage sur ma proposition de baisse des limites de vitesse

Du 25 mai au 1 juin, 161 augustinois se sont prononcés:

  • 135 augustinois (84%) sont en faveur de baisser la vitesse de 50 km/h à 30 km/h dans les quartiers résidentiels;
  • 26 augustinois (16%) se sont prononcés contre ma proposition.

Seriez-vous en accord avec les nouvelles limites de vitesse proposées pour notre quartier?
  • En accord 84%, 135 votes
    135 votes 84%
    135 votes - 84% de tous les votes
  • En désaccord 16%, 26 votes
    26 votes 16%
    26 votes - 16% de tous les votes
Votes totaux: 161
25 mai 2020 - 1 juin 2020
Le vote est terminé.

Vous pouvez consulté à nouveau les propositions pour:


La vidéo de sensibilisation «71 secondes» a été visionnée plus de 670 fois

Vous pouvez consulter la démarche menant à la production de cette vidéo de sensibilisation ici: ledistrict3.com/71secondes.


Prochaines actions pour la sécurité 
routière 

Lors de mes prochaines réunions de travail avec mes collègues du conseil municipal, je proposerai de mandater l’administration de notre Ville à préparer un plan de réduction des limites de vitesse dans les quartiers résidentiels et une stratégie de sécurité routière qui s’arrimera avec celle de la Ville de Québec.

Ceci inclus la formation d’un comité «Sécurité Routière», la définition d’un échéancier (rentrée scolaire 2021 max), la collaboration avec les experts de la Ville de Québec,  la détermination des besoins et des mesures d’encadrement, l’estimation des coûts, la consultation des citoyens, la promotion du projet (sensibilisation/éducation) et la mise en place de mesures de rétroaction et d’évaluation.

Consultez mes articles qui abordent le sujet de la sécurité routière.

Soutenir notre économie locale

Hier, j’ai participé au deuxième webinaire d’une série de trois sur le plan de relance des municipalités. Ces formations sont offertes gratuitement aux membres de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Le formateur était M. Frédéric Laurin, Ph.D. en économie, professeur d’économie (École de gestion UQTR), chercheur à l’Institut de recherche sur les PME (Département de Finance et d’Économie).

Le sujet est juste à point…

Soutenir notre économie locale

Durant la période de confinement, de nombreux commerçants et industries ont dû fermer leur porte. Leur chiffre d’affaires s’est effondré en une journée. Certains ont pu continuer d’opérer pour répondre aux besoins essentiels, d’autres se sont adaptés en faisant de la vente en ligne.

Le déconfinement s’amorce graduellement, mais le retour à la «normalité», si l’on peut s’exprimer ainsi, sera long.

Les différents paliers de gouvernement (fédéral, provincial, municipal) ont déployé un large éventail d’outils financiers pour accompagner les entreprises.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, le deuxième versement de taxes a été repoussé en novembre, les frais d’intérêts ont été suspendus jusqu’en juin et les PME sont admissibles aux programmes d’aide de l’agglomération.

Les entrepreneurs sont résilients. Les québécois sont innovateurs et je suis convaincu que de belles réalisations et de nouvelles histoires à succès sont à venir.

Les déplacements non essentielles sont toujours à éviter et les règles de distanciation amènent leur lot de défis, dont l’«accessibilité» et la «découvrabilité».

Comment votre municipalité et votre conseiller peuvent aider?

La «Découvrabilité» et l’«Accessibilité»

Au début de la pandémie, la Ville a conçu et rendu disponible un «Répertoire des ressources et services essentiels» disponibles sur le territoire pour permettre à ses citoyens d’avoir une information rapide et pour encourager les commerces locaux. Celui-ci a été mis à jour régulièrement.

Notre parc industriel compte plus de 150 entreprises. Je suis convaincu qu’il est possible pour les entreprises augustinoises de collaborer davantage et de tirer les bénéfices de la proximité géographique (diminution des frais de transport et des délais de livraison, meilleure productivité, diversification des sources d’approvisionnement, gain environnemental). Consultez le «Bottin des entreprises du Parc industriel François-Leclerc» sur le site web de la Ville.

Lors du confinement, des artisans et des gens de talents augustinois ont mis à profit leurs aptitudes en allant jusqu’à devenir de nouveaux commerçants. Bijoux, vêtements, mets préparés, oeuvres d’arts, etc.

J’ai pris l’initiative de partager les différentes publications Facebook de ces artisans, des commerces et des PME augustinois sous le mot-clic #AchatLocalVSAD. J’invite d’ailleurs toutes les entreprises locales à l’utiliser. C’est un outil marketing accessible à tous, gratuit et qui permet de se faire connaître rapidement.

Cliquez sur le lien suivant ledistrict3.com/AchatLocalVSAD.

Le webinaire m’a inspiré bien d’autres actions que je pourrai mettre en oeuvre dans les semaines et mois à venir.

Électoraliste ou à l’écoute ?

Le 18 décembre dernier, n’ayant pas conclu de protocole d’entente avec la CSD sur l’utilisation gymnases/locaux, la Ville retirait l’aide financière à Laure-Gaudreault.

J’avais alors pris une décision que je croyais «juste».

Ce soir-là, à la séance du conseil municipal, des gestionnaires, des enseignants et de jeunes adolescents ont courageusement pris la parole devant une salle bondée et ont tenté d’influencer les décisions.

Le soir même, et les quelques jours suivants, j’ai reçu des centaines de réactions (courriels, appels, textos, commentaires facebook, etc).

Force était de constater comment ma position était incomprise, impopulaire et incompatible avec la situation et l’état d’avancement du projet.

En contrepartie, comme j’ai aimé voir la mobilisation positive des augustinois. Une vraie participation citoyenne constructive.

Je me suis alors remis en question.

J’ai consulté mon entourage, mes voisins, mes amis, tous ceux que je pouvais interpellé.

J’ai participé à la négociation du 21 décembre 2018 entre la commission scolaire et la Ville.

J’ai fait des recherches additionnelles :

Ensuite, j’ai analysé les ententes conclues récemment.

Le 14 mai dernier, comme la majorité de mes collègues, j’ai voté en faveur des ententes conclues, donc en accord avec l’aide financière et la cession du terrain permettant l’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault.

Les 21, 22 et 23 mai, les citoyens ont eu la possibilité de signer un registre pour demander un référendum.

« Alea jacta est ! »

Quelques personnes CONTRE le projet, de manière à peine voilée, me taxent d’être «électoraliste»…

Selon Le Petit Robert…

électoraliste, adjectif
Qui relève de l’électoralisme.
Péjoratif. Attitude d’une personne politique ou d’un parti déterminant ses positions ou son programme en fonction du bénéfice électoral escompté.

écoute, nom féminin
Accueillir avec faveur ce que dit quelqu’un, jusqu’à apporter son adhésion, sa confiance.
Qualité de quelqu’un, qui sait écouter les autres et dégager le sens d’un énoncé.

Électoraliste ou à l’écoute?

À vous de choisir… l’un ou l’autre ou bien les deux!