Prévisions des revenus et dépenses 2022

États des résultats 2022

Tel que le prévoit la loi, les états des résultats (comparatif et prévisionnel) ont été déposés ce soir lors de la séance du conseil municipal:

Ces documents servent à présenter les prévisions des revenus et des dépenses pour l’année 2022, en date du 30 septembre.

C’est en quelque sorte une photographie qui montre dans quelle mesure les revenus prélevés seront suffisants pour couvrir l’ensemble des charges. L’excédent ou le déficit prévu est alors l’indicateur.

Ces données informent les citoyens, fonctionnaires et élus sur la performance financière de la Ville. Ce constat est essentiel à la préparation du prochain budget.

Surplus de 22,7 millions $

Les prévisions de fin d’année 2022 indiquent un excédent de 22,7 M$ dû:

  • à des revenus non planifiés de 25,2 M$:
    • vente de terrains industriels +2 M$;
    • intérêts (placements) +1,3M$;
    • taxes foncières +3,6 M$;
    • droit de mutation (taxe de bienvenue) +0,8 M$;
    • services rendus, amendes et pénalités +0,6 M$;
    • remboursement des trop-perçus en quote-part d’agglomération +16,9 M$;
  • et des charges additionnelles de 2,5 M$;
    • achat de l’immeuble la Villa des jeunes +2,6 M$;
    • règlement d’une poursuite (Ville de Québec / conduite d’eau parc industriel) +2,9 M$;
    • dépenses de fonctionnement -3 M$.

Le surplus cumulé (épargne) devrait donc être d’un peu moins de 90 millions $ au 31 décembre 2022.

Cette épargne collective nous permettra de:

  • Maintenir le rythme de remboursement de la dette;
  • Investir, sans se réendetter (routes, parcs, bâtiments);
  • Geler les taxes et les tarifs jusqu’en 2025;
  • Donner des services de qualité, fiables et abordables.

«Cadeau de grec»

Il n’est pas question de dilapider nos économies collectives en promesses électorales démesurées et irresponsables comme le font certains opportunistes. Il ne faut pas lâcher aussi près du but. «Gardons le cap» sur la gestion prudente et rigoureuse des finances. CONTINUEZ d’exprimer massivement votre appui au plan de redressement mis en place en 2018 (administration Juneau). VOTEZ le 7 novembre prochain (9h30 à 20h à l’École des Pionniers-Laure-Gaudreault).


Lisez le texte ci-dessous du Maire Sylvain Juneau.

« NOS ÉPARGNES COLLECTIVES : PRUDENCE ET STABILITÉ

Le surplus financier dégagé au cours des dernières années, essentiellement dû aux ventes de terrains industriels, aux augmentations de revenus de taxes commerciales associées à la construction de ces nouveaux immeubles, aux gains réalisés en cour contre la Ville de Québec dans le dossier de la quote-part et à plusieurs subventions obtenues, permet d’envisager l’avenir avec confiance et optimisme d’un point de vue financier à Saint-Augustin-de-Desmaures. Le contexte financier actuel permet de considérer éliminer la surtaxe à la dette du compte de taxes (une réduction de près de 4%) dès 2022 et ensuite geler ce dernier pour les années à venir.

La dette astronomique de la Ville a été rabattue de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années, tout en maintenant des investissements importants dans nos infrastructures (routes, bâtiments et autres) en les payant systématiquement comptant. En remboursant notre dette, on dégage de l’argent en ayant de moins en moins de capital et d’intérêts à verser chaque année. Cet argent rendu disponible permet notamment de payer nos immobilisations sans emprunter et donc de rembourser notre dette encore plus rapidement, laquelle est encore deux fois trop élevée.

L’opération est planifiée sur le long terme et pour qu’elle soit une réussite, il faut faire preuve de prudence. En matière de finances publiques, c’est la clé du succès. Prudence, stabilité, prévisibilité.

Il faut donc se garder de dilapider nos économies collectives, notamment en baissant d’un coup les taxes de façon drastique.

Une telle option impliquerait en effet de recourir éventuellement à nouveau au coûteux endettement. Avec les augmentations de taux d’intérêt annoncées, ce serait catastrophique. Par ailleurs, cela engendrerait aussi nécessairement des coupures de services. En effet, on ne peut sérieusement promettre à la fois des baisses de taxes majeures et une réduction significative de la dette sans couper quelque part. L’argent ne pousse pas dans les arbres…

Dépenser moins en équipement de voirie? Paver moins de rues à chaque année? Négliger l’entretien de nos bâtiments? Revenir à la cueillette du recyclage aux deux semaines? Déneiger les rues et trottoirs moins rapidement? Laisser fondre la neige plutôt que de souffler après les bordées? Laisser les rues sales au printemps? Verser moins en subvention aux organismes communautaires, sportifs et culturels? Cesser d’investir dans les « skate parcs » ou les espaces verts? Éliminer la plantation d’arbres? Couper dans les achats de livres pour la bibliothèque? Je vous laisse imaginer la suite de la liste des coupures de services possibles… Un cauchemar.

En ce qui me concerne, sachez que tout cela est totalement hors de question. Je me fais un devoir de veiller à ce que vous receviez les meilleurs services au meilleur coût possible et il m’importe pour ce faire que nos équipements et bâtiments soient en bon état, que nos artères soient bien entretenues hiver comme été, que les matières résiduelles soient ramassées efficacement, que nos organismes soient soutenus, que les investissements dans nos parcs se fassent année après année, que notre bibliothèque soit à la hauteur de sa clientèle, etc. Pas question de couper dans les services, au contraire. C’est la raison d’être d’une Ville. Les services aux citoyens.

Je vous donne l’heure juste depuis six ans. J’ai fait ce à quoi je m’étais engagé et je vais continuer. Vous pouvez compter sur moi pour m’assurer que nos économies collectives soient utilisées à bon escient, pour l’intérêt commun. Gardons le cap. Pour un avenir stable et prévisible. C’est simple, clair et crédible, n’est-ce pas?

Sylvain Juneau, Candidat indépendant à la mairie, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

http://sylvainjuneau.ca »

Source: Facebook Sylvain Juneau

🏷 Élections 2021

Sécurité routière

En tant qu’élu, la sécurité routière est le sujet pour lequel je suis le plus interpellé. C’est aussi le sujet qui suscite le plus de questions des citoyens lors des séances.

Depuis septembre 2020, je suis président du comité consultatif pour la circulation et la sécurité routière. Mon collègue Jean Simard siège aussi sur ce comité.

Nous passons enfin à l’action:

  • Les nouvelles limites de vitesse seront bientôt déployées sur tout le territoire;
  • la ville fera l’acquisition de nouveaux afficheurs de vitesse fixes et mobiles;
  • des traverses piétonnes seront sécurisées;
  • une campagne de sensibilisation sera lancée
  • il y aura plus de surveillance policière;
  • Et des nouveaux aménagements seront réalisés (trottoirs, pistes cyclables, corridors scolaires désignées, etc.).

Je vous invite à consulter mes articles sur le sujet de la sécurité routière: https://ledistrict3.com/strategie.

Consultez le billet du maire sur le sujet.

🏷 Élections 2021

La désinformation politique

Dénoncer une fausse nouvelle ou demander une vérification

Notre démocratie est forte d’un droit primordial, celui de la liberté d’expression.

Toutefois, il y a des individus qui utilisent l’élasticité de la liberté d’expression pour leurs fins personnelles, leur agenda, pour leur groupe d’intérêts, pour répandre une idéologie, pour nuire, pour manquer de respect, etc…

Nous sommes aussi tous témoins d’une montée du discours populiste, même au municipal. 1. Pour un populiste, la société se divise en deux catégories, soit le peuple contre des dirigeants. Le populiste est selon lui le seul qui peut incarner la volonté des citoyens. 2. Le discours populiste est anti système. Le populiste se sent victime de ce système. 3. Et enfin, le populiste n’a pas confiance au contre-pouvoir, aux experts et/ou à la science.

Les « fake news » (fausses nouvelles) ont toujours été présentes, mais les outils technologiques permettent aujourd’hui la propagation exponentielle de celles-ci.

Comment déceler les sources d’informations tendancieuses?

Habituellement, l’auteur de la publication n’est pas identifiable. L’article est rapidement caractérisé par un manque de contenus, peu ou pas d’élément concret et/ou l’absence de fait vérifiable et de solution. L’argumentaire est souvent hors contexte, négatif, incomplet, manipulé, dérisoire et/ou adapté à la situation.


V R A I – Épreuve des faits

V – Vérifier la source (qui a écrit la publication? qui est l’auteur? qui a signé l’article?)

R – Regarder l’objectivité de la source (quel est le but de la publication? quels sont les liens de la source avec les partis impliqués? est-ce que tous les points de vue sont présentés sur ce média? sommes-nous en présence de représailles?)

A – Autres sources (est-ce que cette information peut être corroborée?)

I – Identifier et consulter la source initiale (quel était le contexte? est-ce manipulé? est-ce que l’information est complète? est-ce que les partis impliqués ont eu un droit de réplique?)


Il y a des citoyens très engagés dans notre ville. Certains appuient les récentes décisions du conseil, d’autres les contestent. Dans la mesure du possible, j’essaie d’exprimer sur ce blogue le cheminement qui m’a permis de faire ces choix, de donner les faits et des éclaircissements.

Pour contrer la désinformation, avant de repartager, commenter ou appuyer une publication à propos des décisions du conseil, je vous invite à faire l’épreuve des faits («VRAI»).

Si vous voulez en discuter, vérifier les informations, avoir des réponses à vos questions, faire des suggestions, proposer des solutions, n’hésitez pas à communiquer avec moi, votre conseiller, en cliquant sur ce lien.

Yannick LeBrasseur, Conseiller municipal du District no 3 (Lahaye)



La «Désinformation politique» selon HabiloMédias

«Bien qu’il soit important de remettre en question les nouvelles politiques, particulièrement en période électorale, il est essentiel d’être en mesure de reconnaître et de rejeter la désinformation: la diffusion délibérée de renseignements faux ou *trompeurs*.

Le contenu de la désinformation politique est vaste, allant des histoires qui pourraient être crédibles, aux histoires qui sont totalement incroyables. Les entités qui transmettent la désinformation peuvent inclure des gouvernements, des élus, des militants politiques et même des éditeurs à but lucratif (dont certains gèrent plusieurs canaux de désinformation pour divers segments du spectre politique).

Bien qu’il y ait un débat sur la façon dont la désinformation politique atteint la majorité des électeurs, la capacité des réseaux sociaux et des moteurs de recherche d’afficher des publicités ciblées signifie qu’il est davantage probable qu’elles atteignent des personnes qui y seront sensibles. Lorsque des agents de la désinformation utilisent ce système pour mener une propagande, les répercussions néfastes sur l’intérêt public, la culture politique et l’intégrité de la démocratie sont considérables et fort différentes de celles entraînées par les autres types de publicité.

Une analyse des menaces de la désinformation en ligne contre la démocratie laisse entendre que les agents de la désinformation pourraient utiliser les médias sociaux pour propager des mensonges et faire de la propagande de masse à un faible coût ou se faire passer pour des fournisseurs d’information légitimes, en brouillant la distinction entre la vraie information et la désinformation.»

Dénoncer une fausse nouvelle ou demander une vérification

🏷 Élections 2021

«Importance accordée au rôle de l’élu municipal»

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a commandé un sondage auprès de la firme CROP pour connaître l’intérêt et la perception de la population à l’égard de la politique municipale. 1003 personnes ont été sondées. Voir l’article ci-dessous.

En consultant ce sondage, je me suis senti interpellé par l’importance accordée par les québécoises et les québécois aux rôles de leur élu, car les 6 premières fonctions cadrent parfaitement avec mes objectifs en tant que conseiller du district no 3.

Cliquez sur l’article ci-dessous pour agrandir…

Source: Magazine URBA – Mars 2021

N’hésitez pas à me partager vos commentaires et suggestions.

Vous pouvez aussi participer au forum de discussion.

Parents-Secours bientôt de retour à Saint-Augustin-de-Desmaures… une autre belle initiative citoyenne

Source: Logo du Comité d’implantation Parents-Secours Saint-Augustin (parentssecourssaintaugustin.org)

Un nouveau «Comité d’implantation Parents-Secours» a été formé en décembre dernier. Ce comité est l’initiative de trois citoyennes de notre ville: Marlène Delwaide, présidente et responsable du secteur «Les Bocages», Nathalie Gagnon et Évelyne Boulet, responsables du secteur «Centre (Village)».

Je vous invite à visiter leur site internet parentssecourssaintaugustin.org et à vous abonner à leur page Facebook pour suivre tous les développements. Les responsables nous informent que les foyers-refuges augustinois pourront ouvrir d’ici l’été 2021.

Page Facebook: facebook.com/parentssecourssaintaugustin

Les deux conseillers du village (Jean Simard, district 2, et moi, Yannick LeBrasseur, district 3) appuient et accompagnent le nouveau comité à titre de bénévoles.

Vous vous rappelez de l’affiche-fenêtre rouge et blanche?

Source: lenord-cotier.com

«Parents-Secours est une association de citoyens-nes bénévoles qui secourent les jeunes en difficulté dans les rues de leur ville avec l’aide de leur Service de police et de leur municipalité.

Un foyer-refuge Parents-Secours ouvre sa porte, fournit de l’aide temporaire à l’enfant, téléphone aux parents ou aux policiers et aide à la sécurité de son quartier.

L’affiche-fenêtre rouge et blanche de Parents-Secours, placée en évidence dans une fenêtre, est un symbole de protection pour chaque personne dans le besoin. Le foyer-refuge est un lieu accessible et sécuritaire.

L’affiche-fenêtre est exposée uniquement lorsque le membre peut répondre immédiatement à la porte : c’est une règle essentielle du programme. De plus, l’affiche avertit les malfaiteurs que les citoyens du quartier s’entraident pour assurer leur sécurité.

Le programme Parents-Secours est un moyen d’assurer protection et refuge à chaque personne si elle est malade ou blessée, harcelée, perdue, effrayée ou en situation de crise.

En recherchant une affiche-fenêtre de Parents-Secours il sait qu’il trouvera de l’aide à un moment où ses proches ne peuvent s’occuper de lui…

Un Parents-Secours est un adulte responsable suffisamment soucieux de la sécurité et du bien-être des enfants pour permettre, au besoin, que sa maison soit un refuge. Chaque adulte qui oeuvre au sein de Parents-Secours doit se soumettre à une procédure de sélection effectuée par le comité local de concert avec le Service de police : ce sont eux qui veillent à ce que chaque foyer-refuge soit un abri sécuritaire.»

Source: Parents-Secours du Québec inc.