Visite du chantier du nouveau centre communautaire

Ce vendredi, le directeur des parcs et bâtiments nous a fait visiter le chantier du nouveau centre communautaire. Mes trois collègues conseillers, Jean Simard, Raynald Brulotte, Jonathan Palmaerts, et moi, nous étions très impressionnés de constater l’avancement des travaux. Après avoir lu et révisé les plans et devis, enfin du concret.

Malgré quelques retards de livraison de certains matériaux et les mesures de santé et sécurité plus exigeantes dues à la pandémie, l’échéancier n’est pas trop affecté et l’entrepreneur devrait libérer le chantier à la fin mars/début avril. Ensuite la Ville s’installera et les augustinois pourront occuper le bâtiment à l’été ou au plus tard à l’automne.

L’infrastructure compte quatre locaux polyvalents, dont deux très grands qui peuvent se séparer en deux à l’aide d’un rideau accordéon, une palestre et un gymnase double. Il y a beaucoup de rangements et la fenestration laisse pénétrer beaucoup de lumière naturelle.

Nous étions unanimes après la visite… Tant intérieur qu’extérieur, ce lieu deviendra un point de rassemblement incontournable à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Surplus cumulés : Rembourser la dette et mettre à niveau les routes, parcs et bâtiments, sans emprunter

Ces dernières années, plusieurs revenus non récurrents sont venus gonfler les surplus:

  • Plus de 15 millions$ de vente de terrains commerciaux et industriels;
  • 11,8 millions$ de trop-perçus admis par la VdQ (litige de la quote-part);
  • 3,5 millions$ du programme TECQ qui seront à rembourser à la VdQ (VSAD sert de boîte aux lettres pour l’agglomération);
  • 1,8 millions$ de couverture d’assurance suite à l’affaissement partiel du CCJMR;
  • 1,2 millions$ de droits de mutation suite à deux transactions commerciales majeures.

Au total, c’est un montant d’au moins 33,3 millions$ non récurrent qui est inclus dans le surplus total.

Cliquer sur le graphique pour agrandir…

Selon la stratégie de remboursement de la dette en place depuis le budget 2018, ce montant non récurrent doit être affecté à payer la dette et à payer les investissements comptants (ne pas emprunter) jusqu’à ce qu’un taux d’endettement de 100% à 125% soit atteint (dette nette = budget de proximité = entre 35 et 40 millions$).

Avec les fenêtres de remboursement qui s’ouvriront en 2021-2022-2023, tout en gelant les taxes pour 5 ans et en mettant à niveau nos routes, parcs et bâtiments, sans emprunter, cet objectif est atteignable le 31 décembre 2023.

Cliquer sur le graphique pour agrandir…

« L’objectif n’est pas encore atteint. Il faudra résister à la tentation de dépenser à tout vent dans de grandioses projets inutiles ou de faire miroiter d’illusoires baisses de taxes qui sont nécessairement toujours suivies de hausses. Saint-Augustin-de-Desmaures a déjà joué dans ce mauvais film; comptez sur moi pour que nous ne retombions pas dans les ornières du passé. »

Sylvain Juneau, maire