Le patrimoine de Saint-Augustin-de-Desmaures

Cliquer sur l’image pour agrandir…


Source: Le patrimoine bâti résidentiel

Par sa politique culturelle adoptée en 2012, la Ville s’est engagée à

«Préserver, mettre en valeur et faire connaître le patrimoine matériel et immatériel de Saint-Augustin-de-Desmaures.»

C’est ainsi que le Conseil s’est vu dans l’obligation de prendre les mesures nécessaires afin de citer à titre de bien patrimonial les immeubles (terrains, bâtiments, vestiges) du «Domaine des Pauvres» lors de deux séances extraordinaires qui ont été tenues pendant les vacances (24 juillet et 1er août).

Suite à des transactions immobilières, à l’émission d’un certificat autorisant l’abattage d’arbres et à une demande de permis de construction, il y avait urgence d’agir pour définir et protéger l’ilot patrimonial. Vous pouvez consulter le projet de règlement en cliquant sur ce lien.

Conséquemment, dans le but d’éviter l’altération de d’autres sites jugés d’intérêt, un comité a été formé pour connaître l’étendue de notre patrimoine, en faire l’évaluation et proposer des recommandations.

«La cohabitation entre ce patrimoine, le développement du territoire et la modernité peut se faire de façon harmonieuse si tous nous travaillons de concert pour le conserver et le mettre en valeur.»
Sylvain Juneau, Maire

Pour en savoir plus sur l’histoire de la «Seigneurie des pauvres» et le «Domaine des Pauvres», je vous invite à lire le mémoire rédiger par M. Patrick Blais en juin 2016 dans le cadre de sa maîtrise en cliquant sur ce lien.

De plus, vous pouvez consulter 2 documents de sensibilisation au patrimoine sur le site de la Ville :

Le «Guide de découverte du patrimoine de Saint-Augustin-de-Desmaures», publié par la Ville en 2009, est aussi disponible à la bibliothèque Alain-Grandbois.

Finalement, visiter le site web de la Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures : www.histoirestaugustin.com.

La Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures

Panneau d’information historique au Boisé-Saint-Félix, une contribution de la Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures

Le conseil poursuit ses rencontres avec les organismes qui œuvrent dans notre ville.

Hier soir, c’était au tour de la Société d’histoire de Saint-Augustin. Plusieurs membres du conseil d’administration étaient présents.

Depuis sa fondation en 2011, la Société d’histoire s’est donnée pour mission d’être…

«Capteur et passeur de mémoire.»

Pour se faire, les bénévoles :

  • Recueillent, conservent et rendent accessible à la population différents documents historique, photos d’époque et témoignages des bâtisseurs de notre ville;
  • Organisent 6 conférences gratuites à chaque année avec une assistance moyenne de 150 personnes sur l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures et de ses environs;
  • Favorisent la recherche et le partage des connaissances en produisant des documentaires, capsules et courts métrages;
  • S’impliquent à travers plusieurs projets et réalisations: publications d’articles, livres, BaladoDécouverte, restauration des Calvaires du Lac et du cimetière, installation de panneaux d’information historique dans des parcs à proximité du Chemin du Roy, expositions, «criées», numérisation de films datant 1940 à aujourd’hui, de cartes anciennes, hommages à des familles pionnières;
  • Font découvrir aux plus jeunes la riche histoire de Saint-Augustin au temps de la Nouvelle-France en organisant des visites commentées du chemin du Roy en autobus scolaire à des groupes de 4ième année des écoles Les Bocages et Les Pionniers;
  • Participent avec ces mêmes élèves à des projets spéciaux éducatifs: conception d’une carte interactive intelligente des attraits patrimoniaux de la ville, conception de jeux de société, visites de classes et personnification d’habitants de la Nouvelle-France;
  • Offrent leurs services à son principal partenaire, soit la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, et à tous les Augustinois désirant promouvoir la conservation et la mise en valeur du patrimoine de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Comme vous pouvez le constater, la Société d’histoire de Saint-Augustin est bien vivante et joue un rôle essentiel. Tout le travail accompli est impressionnant.

Les membres et les administrateurs sont animés d’une grande passion et l’avenir semble très prometteur.

Site web: http://histoirestaugustin.com

Inauguration du Parc des Augustines», un hommage à la riche histoire des Augustines

Ce matin, j’ai assisté à l’inauguration du Parc des Augustines, un hommage à la riche histoire des Augustines.

Le parc est situé à l’intersection du chemin de la Butte et du chemin du Lac, là où a été reconstruit en 2016 le calvaire du lac Saint-Augustin.

Cliquer sur les photos pour agrandir…

 

Fiduciaires depuis 1734 pour les Pauvres de la seigneurie de Demaure, les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec ont fait ériger, en 1747, un calvaire et son corpus à proximité du chemin du Roy et de la côte conduisant au moulin à farine, au sud-ouest du lac Saint-Augustin. Il a occupé ce lieu jusqu’en 1939. À la suite d’un important éboulis, il a été déménagé à proximité de l’école du rang du lac. En 1977, un fort vent a écrasé l’édicule; il n’a pas été reconstruit. Le corpus a été épargné; il est conservé depuis dans l’église de Saint-Augustin. Il est classé par le ministère de la Culture du Québec. Pendant 230 ans, le Calvaire du lac a été, pour la collectivité, un témoin de la foi et un point de repère sur le chemin du Roy, à l’ouest de Québec.

Source: Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures

 

La Ville rend ainsi hommage au rôle important des Augustines dans l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures, notamment par leur contribution au développement de la seigneurie, tout en soulignant la pérennité de leur mission sociale et culturelle.

«Les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec ont marqué l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures. La présence de ce parc rappelle les 134 années de l’administration de seigneuresses sur le territoire et confirme les liens historiques qui les unissent à la ville », mentionnait le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, M. Sylvain Juneau.

L’invitée d’honneur, Sœur Lise Tanguay, supérieure générale de la Fédération des Monastères des Augustines, a pour sa part loué l’initiative de la Ville en ces mots : «N’oublions jamais que la croix de chemin était pour nos ancêtres un lieu de rendez-vous dans les beaux comme les mauvais jours. Ainsi, quels que soient nos allégeances religieuses, un devoir de mémoire s’impose et c’est respecter leur mémoire et leur rendre hommage que ce geste qui est posé aujourd’hui par l’inauguration du parc des Augustines et la réhabilitation du Calvaire!»

Source: Communiqué de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures