Le jour de la marmotte ?

Tout comme le maire et mes collègues conseillers Jean Simard et Jonathan Palmaerts, j’ai voté en faveur d’un cadre financier qui prévoit un gel de taxes en 2021 et minimalement un gel de taxes pour 2022-2023-2024-2025. Un plan projetant des investissements de 54,6 millions $, sans emprunter, a aussi été adopté (améliorations de la sécurité routière, des routes, des parcs, des bâtiments, des déplacements actifs, revitalisation du Lac, etc).

Vous pouvez consulter tous les détails du budget adopté en cliquant sur ce lien.

En opposition, trois de mes collègues souhaitaient quant à eux une planification à plus court terme, sur 3 ans plutôt que 5 ans, et une baisse de la taxe résidentielle en 2021 de 0,03$* du 100$ d’évaluation.

*Pour une maison d’une valeur de 360 000$, la baisse n’aurait été que de 108$. Les revenus de la Ville auraient alors diminué de 1 million $ sur un budget de proximité de 35 millions $.

«Il s’agirait d’une simple redistribution de la richesse accumulée» – Article du Journal l’Appel

Utiliser des surplus non-récurrents (admissions VdQ dans le litige de la quote-part, vente de terrains industriels, assurance affaissement CJMR, subvention TECQ) pour baisser les taxes en année électorale? Voilà rien pour soigner le cynisme envers les élus.

Le «Jour de la marmotte»

Il y a presque quatre ans jour pour jour, l’équipe Corriveau amendait le budget 2017 afin de baisser le taux de taxation de 1,5%, avec des arguments similaires.

Certes, la situation financière n’est pas la même qu’en 2017. Elle s’est nettement améliorée, mais avec combien d’efforts de la part des augustinois.

Les objectifs ne sont pas atteints.

Au 31 décembre 2020, notre ratio d’endettement frôlait toujours les 190%. En utilisant tous les surplus cumulés pour rembourser la dette et ne pas emprunter, ce n’est qu’en 2023 ou 2024 que nous atteindrons un ratio d’endettement de 100%. À ce moment nous pourrons dire mission accompli et revenir à un compte de taxes dans la moyenne régionale.

On n’abandonne pas aussi prêt du but.

« L’Étoile du Lac », et augustinois d’adoption, M. Jean-Claude St-Pierre

Cliquer sur les extraits ci-dessous pour agrandir…

M. Jean-Claude St-Pierre, journaliste à la retraite* qui demeure maintenant à Saint-Augustin-de-Desmaures, dans notre quartier, a reçu un vibrant hommage dans le journal local de Roberval, L’Étoile du Lac.

En lisant l’article (cliquez sur ce lien), vous apprendrez comment M. St-Pierre «a fortement imprégné son Lac-Saint-Jean natal par sa plume et sa voix pendant plus de 40 ans» – souligne Denis Hudon.

La passion de M. St-Pierre pour «l’information» est inébranlable.

Ayant moi-même un grand appétit pour l’actualité, je suis en admiration et choyé de pouvoir lire à tous les jours les textes et les articles partagés par M. St-Pierre.

*à la retraite ??? 🙂 🙂 🙂

Votez pour Nelly et Simon : Mission Yéti !

Du 1er au 15 décembre, votez en grand nombre pour le film d’animation NELLY ET SIMON : MISSION YÉTI.

Cliquez sur le lien: https://t.co/cwpDKJOjCi.

1 participation par jour est permise et il y a un tirage avec des prix intéressants.

Le film d’animation 100% québécois « Nelly et Simon: Mission Yéti » de 10e Ave Productions, entreprise située à Saint-Augustin-de-Desmaures, dans notre quartier, est en compétition pour une place de choix dans la programmation de Noël, à Ciné Cadeau, de Télé-Québec.

Nelly et Simon Mission Yéti, raconte l’histoire de l’apprentie détective privée, Nelly Maloye et le jeune scientifique, Simon Picard, qui, en 1956, quittent la ville de Québec pour tenter de prouver l’existence du Yéti dans l’Himalaya.

Aides financières totalisant 26000$ versées à la Société Saint-Vincent de Paul et à Présence-Famille de Saint-Augustin-de-Desmaures

Toutes les crises ont pour effet d’accroître les inégalités sociales. La pandémie de Covid-19 ne fait pas exception.

La Société Saint-Vincent de Paul (SSVP) et Présence-Famille (PF) offrent de l’aide aux personnes vulnérables et aux familles à faible revenu de notre milieu.

Cet automne, le gouvernement du Québec (MAMH) a versé une somme de 1,35 millions $ à Saint-Augustin-de-Desmaures pour contrer les frais des mesures sanitaires et pour soutenir les organismes communautaires.

Le conseil municipal répond alors aux demandes des deux organismes en leur versant un montant total* de 26000$. L’annonce en a été faite lors de la séance du conseil du 17 novembre.

Ne pouvant tenir leurs activités de financement habituelles, les deux organismes pourront ainsi répondre aux «besoins de bases» des familles démunies de notre Ville.

Besoins de base:

  • Achat de médicaments;
  • Bon d’achat pour des denrées périssables;
  • Matériel éducatif;
  • Accompagnement de personnes âgées, handicapées, isolées ou exclues;
  • Assemblage de paniers de Noël.

Tous les augustinois doivent passer la période de Noël avec l’espoir que tout ira mieux bientôt.

Si vous éprouvez des difficultés, il y a des ressources. N’hésitez pas à communiquer avec la Société Saint-Vincent de Paul (418-522-5741) ou Présence-Famille (418-878-3811).

Vous pouvez aussi composer le 2-1-1 et vous serez dirigé vers le bon service.

Merci à tous les précieux bénévoles qui oeuvrent au sein des organismes de notre communauté!

Merci Mesdames Claudette Hethrington (SSVP), Marlène Delwaide (SSVP) et Solange Gauvin (PF).


* Aides financières de 20000$ à la Société Saint-Vincent de Paul et de 6000$ à Présence-Famille. Les bénéficiaires seront tous augustinois.

Notre drapeau flotte maintenant devant la caserne de pompiers de Saint-Augustin-de-Desmaures

Cliquer sur l’article pour agrandir…

Source: Journal de Cap-Rouge / Saint-Augustin-de-Desmaures – Novembre 2020

Notre drapeau, à notre caserne…

Pour moi, c’est beaucoup plus qu’un symbole.

Le service de protection incendie est une compétence d’agglomération.

Le 1er janvier prochain, ce sera le 15e anniversaire de la reconstitution officielle de Saint-Augustin-de-Desmaures comme Ville et comme membre de l’agglomération de Québec.

Bien que nous avons encore quelques dossiers complexes, nous sommes entrés dans une nouvelle ère du point de vue de notre relation avec la ville centre: une ère de collaboration.

Les augustinois ont pris les choses en main et ils assument pleinement leurs responsabilités, fièrement, sans complexe.

Ils ont défini le cadre dans lequel ils devaient évolués et ils l’ont rigoureusement respectés.

Les efforts furent et sont toujours très importants, mais les résultats parlent d’eux même:

  • La dette aura bientôt presque fondue de moitié;
  • Un gel de taxes pour quelques années est envisagé dès 2021;
  • De nouveaux investissements (ex. Centre Communautaire Secteur Est, agrandissement Laure-Gaudreault) et la mise à niveau de nos infrastructures (ex. parcs, routes) permettent d’améliorer la qualité et la fiabilité des services;
  • Et nous pouvons maintenant reprendre le leadership dans les dossiers environnementaux, de sécurité routière, de protection du patrimoine, éducatifs, récréotouristiques, agroalimentaires, etc.

Ce drapeau maintenant hissé devant notre caserne de pompiers, au côté de celui de la Ville de Québec, est une petite étape de franchie dans ce grand projet pour Saint-Augustin-de-Desmaures…