Rectification des faits

«Le réfection du CJMR était potentiellement admissible à une subvention dans le cadre du programme RÉCIM»

Non !

  1. Le programme n’existait pas lorsque la décision a été prise de démolir et reconstruire un nouveau complexe communautaire. Seulement pour la mise aux normes de la RBQ et les travaux urgents à faire au CJMR, le montant du nouveau projet de 3,8 millions$ aurait été largement dépassé;
  2. Si le programme avait existé, il aurait fallu payer la différence entre la subvention et les coûts de rénovation restants évalués à 25 millions$ en 2017. Or, la subvention est plafonnée à 5 millions $. Donc le coût aurait été d’au moins 20 millions $ pour les contribuables augustinois, alors que le projet actuel ne coûtera que 3,8 millions$;
  3. Les 3,2 millions$ économisés permettront de rembourser la dette, d’atteindre notre objectif plus rapidement et revenir à un compte de taxes normal plus tôt;
  4. À noter que la dette actuelle du CJMR est toujours d’environ 8 millions$.

Organismes partenaires

En ce début d’année, le conseil a confirmé plusieurs aides financières à des organismes partenaires.

Maison des jeunes 25 000 $
Club Aérogym 10 000 $
Société St-Vincent de Paul de SAD 5 000 $
Société d’histoire 9 000 $
Friperie St-Augustin 25 000 $
Conseil de bassin de la rivière du Cap-Rouge 2 000 $
Conseil de bassin du lac Saint-Augustin 20 000 $
Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel 21 000 $
Solidarité famille et sécurité routière 1 000 $
Fondation d’aide à l’athlète 2 000 $

Lors de la préparation du budget, une analyse des demandes est réalisée par l’administration et les différents services font des recommandations au conseil quant à l’attribution des subventions.

La contribution des organismes dans le dynamisme de notre milieu et la qualité de vie de nos citoyens est remarquable.

Je considère l’appui financier aux organismes comme un investissement et une forme de reconnaissance pour le travail qui est accompli dans une très large mesure bénévolement.

En plus, la ville met à leur disposition des moyens, comme le prêt de locaux et de matériel, une aide à la diffusion de leurs activités et des ressources humaines.

Plusieurs études le prouvent…

«Globalement, chaque dollar public investi dans un organisme de bénévoles procure un rendement de 330%.»

Depuis 2015, les efforts de rationalisation sont constants et continus. Je suis convaincu que les associations et organismes peuvent y participer et nous aider à compléter notre offre de services à moindre coûts, tout en suivant les tendances et en se diversifiant.

Projet de loi 40 – L’enjeu de la cession de terrains par les municipalités pour la construction des écoles

On voit dans l’actualité le débat qui sévit suite à l’adoption du projet de loi 40 autour de l’enjeu de la cession (gratuitement) de terrains par les municipalités pour permettre l’agrandissement ou la construction d’écoles.

On peut dire que Saint-Augustin-de-Desmaures a été précurseur…

L’an dernier, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a cédé (gratuitement) un terrain* d’une valeur de 600 000$ à la Commission Scolaire des Découvreurs (CSD) pour l’agrandissement de l’École des Pionniers (pavillon Laure-Gaudreault).

*Terrain de soccer entre la bibliothèque et l’école.

En plus, après une remise en question, une mobilisation citoyenne importante et de «sérieuses négociations», le Conseil a accordé une aide de 1,7 millions $ afin de compléter le montage financier du projet.

La négociation aura en autres permis de :

  • Renouveler la collaboration entre la ville et la CSD;
  • S’entendre sur l’utilisation mutuelle des nouveaux gymnases et locaux de l’École des pionniers (plages horaires pour les citoyens en dehors des heures de classe);
  • Remettre à jour les ententes d’utilisation mutuelle des autres infrastructures de la CSD et de la Ville (parcs écoles, terrains extérieurs, locaux, patinoires, etc.).

Cliquer sur ce lien pour consulter les ententes:
https://vsad.ca/citoyens/aide-financiere-commission-scolaire-des-decouvreurs.

11 février – Jour de l’agriculture

Le Jour de l’agriculture canadienne est une journée pour célébrer l’agroindustrie canadienne et parler de l’agriculture et de l’alimentation de façon positive.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, la superficie du territoire d’affectation agricole dépasse largement les autres types d’usages. Elle couvre 84% du territoire et 58,4% de la zone agricole protégée de l’agglomération est dans notre municipalité.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour agrandir (zone urbanisée en jaune / zone agricole en rose pâle)

Source: Schéma d’aménagement et de développement de l’agglométation de Québec

Il y a 30 entreprises augustinoises de production végétale, 34 entreprises en production animale et 18 entreprises acéricoles.

En tant qu’élu, je compte continuer d’utiliser la tribune pour sensibiliser au rôle important que joue l’agriculture dans notre économie locale et pour favoriser des liens plus étroits entre les consommateurs et les producteurs.

Comme plusieurs augustinois, j’aimerais bien qu’un marché public voit le jour au coeur de notre ville et ainsi pouvoir profiter de tous les produits locaux.

Source: VSAD.ca