AGA du Conseil de bassin du Lac Saint-Augustin

J’ai assisté ce soir à l’assemblée générale annuelle virtuelle du Conseil de bassin du Lac Saint-Augustin – CBLSA.

Je tiens à souligner l’excellent travail des administrateurs, des bénévoles et de Madame Nathalie Gaudet, chargée de projets.

L’an 2020 a été marquée par plusieurs projets, dont certains se poursuivent en 2021:

  • information, sensibilisation et mobilisation des citoyens;
  • suivi de la qualité de l’eau du lac et des symptômes d’eutrophisation;
  • accompagnement des résidents dans leurs travaux de végétalisation et stabilisation des rives;
  • renouvellement des bouées/panneaux conformes;
  • collaboration avec la SHSAD à la conception d’un panneau didactique sur l’histoire du lac;
  • démarches auprès des autorités pour la remise en état des deux «Marais Épurateurs Construits» (MEC);
  • participation au «comité consultatif pour les enjeux entourant le lac Saint-Augustin».

Site web du CBLSA: lacsaintaugustin.com.

Bravo et bonne continuation!


Après l’AGA, une discussion d’une trentaine de minutes a eu lieu sur les grands défis de la revitalisation du lac. Il en ressort que la « mobilisation » de tous est le principal enjeu.

Cela me permet de rappeler qu’avec quelques collaborateurs, dont mon collègue Jean Simard, Conseiller du district Portneuf, nous élaborons un « document de travail », réflexion ou mémoire, à propos de la protection, la valorisation et l’accessibilité des milieux naturels. Nous pensons que cette vision pourrait être un des éléments qui initiera une mobilisation. Nous présenterons ce document dans le cadre des consultations qui doivent mener à la révision du plan d’urbanisme.


Visionnez à nouveau cet épisode de la série EAUtrement à propos des enjeux du Lac Saint-Augustin.


Consultez tous mes articles à propos du Lac Saint-Augustin.

La Fondation Québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) et le parc des hauts-Fonds

Cliquer sur les photos pour agrandir / Crédit photo: Yannick Coutu

La FQPPN, basée à Saint-Augustin-de-Desmaures (bureau au Delphis-Marois) a pour mission la conservation, la restauration et la mise en valeur des milieux naturels d’intérêt. Son territoire d’intervention est tout le Québec, mais étant liée par deux ententes de conservation légale, la fondation est très active dans notre ville d’une part dans le Parc des Haut-Fonds et aussi tout le long de la réserve naturelle des Battures-de-Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le 4 juin dernier, j’ai assisté en vidéoconférence à l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

J’en ai alors profité pour souligner l’importante contribution du conseil d’administration et des bénévoles, ainsi que de la coordonnatrice, Mme Catherine Émond, qui assure la gestion de la mise en oeuvre des nombreux projets.

À cet effet, l’année 2019 fut bien occupé pour l’organisme sans but lucratif:

    • Activités de découvertes au parc des Hauts-Fonds et capsules éducatives;
    • Mesures de protection et conservation de la gentiane de Victorin, une espèce de plante très menacée;
    • Contrôle de la renouée du Japon (une espèce très envahissante) à Saint-Augustin-de-Desmaures et au Parc régional de la Pointe-de la Martinière à Lévis;
    • Collaboration avec la Société Provancher dans but d’améliorer les connaissances sur les sites d’abris et de reproduction des chauves-souris dans la région de Portneuf et de Saint-Augustin-de-Desmaures;
    • Caractérisation des rives et du littoral de Saint-Michel-de-Bellechasse (élaboration d’un plan de protection et réalisation d’activités de sensibilisation auprès de la collectivité riveraine);
    • Mise en valeur de 5 milieux naturels protégés de la Ville de Lévis;
    • Dévoilement de panneaux de sensibilisation liés au projet-modèle 2018-2022 de restauration de la rive réalisé à Deschambault;
    • Recherche de financement et planification du projet de prolongation des sentiers du parc des Hauts-Fonds.

À noter que les sentiers et passerelles actuelles du parc des Hauts-Fonds seront restaurés cet été. Il était temps… Les ponts de bois sont dans un état lamentable. C’est un investissement de 90000$ prévu au PQI de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le projet de prolongation des sentiers du parc des Hauts-Fonds sont dans les cartons depuis 14 ans et il devrait enfin se réaliser selon un échéancier de 2 ans. L’investissement de 90000$ de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures en 2020 aura permis à l’organisme d’obtenir de précieuses subventions de partenaires, tels que la Caisse Desjardins Cap-Rouge—Saint-Augustin et la Fondation Hydro-Québec.

En 2018, j’avais déjà assuré mon appui pour ce projet structurant en m’impliquant à solidifier les contacts entre l’organisme et la Ville, et j’ai eu l’occasion de réitéré mon enthousiasme à poursuivre notre coopération lors de cette réunion.

En plus d’officialiser le sentier qui mène au bout de l’anse à Gagnon (en 2021), un futur sentier avec escalier et promontoire (en 2022) permettra de rejoindre le parc des hauts-Fonds et le Chemin du Roy aux quartiers du village, par la falaise entre le cours d’eau Desroches et la rivière du curé (voir la carte de la ville). Ces travaux devraient aussi permettre de sécuriser le sentier non-officiel du parc non-officiel de la falaise.

Visiter la page web de la FQPPN pour en apprendre plus: http://fqppn.org.


«Le parc des Hauts-Fonds est le seul accès public au fleuve à Saint-Augustin-de-Desmaures. Il vous offre la possibilité de découvrir un échantillon des battures et des boisés riverains grâce à un réseau de sentiers et à des panneaux d’interprétation, tout en bénéficiant d’une vue exceptionnelle sur le fleuve. Le parc des Hauts-Fonds vous offre une diversité d’écosystèmes et d’activités.» Source: FQPPN

Soutenir notre économie locale

Hier, j’ai participé au deuxième webinaire d’une série de trois sur le plan de relance des municipalités. Ces formations sont offertes gratuitement aux membres de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Le formateur était M. Frédéric Laurin, Ph.D. en économie, professeur d’économie (École de gestion UQTR), chercheur à l’Institut de recherche sur les PME (Département de Finance et d’Économie).

Le sujet est juste à point…

Soutenir notre économie locale

Durant la période de confinement, de nombreux commerçants et industries ont dû fermer leur porte. Leur chiffre d’affaires s’est effondré en une journée. Certains ont pu continuer d’opérer pour répondre aux besoins essentiels, d’autres se sont adaptés en faisant de la vente en ligne.

Le déconfinement s’amorce graduellement, mais le retour à la «normalité», si l’on peut s’exprimer ainsi, sera long.

Les différents paliers de gouvernement (fédéral, provincial, municipal) ont déployé un large éventail d’outils financiers pour accompagner les entreprises.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, le deuxième versement de taxes a été repoussé en novembre, les frais d’intérêts ont été suspendus jusqu’en juin et les PME sont admissibles aux programmes d’aide de l’agglomération.

Les entrepreneurs sont résilients. Les québécois sont innovateurs et je suis convaincu que de belles réalisations et de nouvelles histoires à succès sont à venir.

Les déplacements non essentielles sont toujours à éviter et les règles de distanciation amènent leur lot de défis, dont l’«accessibilité» et la «découvrabilité».

Comment votre municipalité et votre conseiller peuvent aider?

La «Découvrabilité» et l’«Accessibilité»

Au début de la pandémie, la Ville a conçu et rendu disponible un «Répertoire des ressources et services essentiels» disponibles sur le territoire pour permettre à ses citoyens d’avoir une information rapide et pour encourager les commerces locaux. Celui-ci a été mis à jour régulièrement.

Notre parc industriel compte plus de 150 entreprises. Je suis convaincu qu’il est possible pour les entreprises augustinoises de collaborer davantage et de tirer les bénéfices de la proximité géographique (diminution des frais de transport et des délais de livraison, meilleure productivité, diversification des sources d’approvisionnement, gain environnemental). Consultez le «Bottin des entreprises du Parc industriel François-Leclerc» sur le site web de la Ville.

Lors du confinement, des artisans et des gens de talents augustinois ont mis à profit leurs aptitudes en allant jusqu’à devenir de nouveaux commerçants. Bijoux, vêtements, mets préparés, oeuvres d’arts, etc.

J’ai pris l’initiative de partager les différentes publications Facebook de ces artisans, des commerces et des PME augustinois sous le mot-clic #AchatLocalVSAD. J’invite d’ailleurs toutes les entreprises locales à l’utiliser. C’est un outil marketing accessible à tous, gratuit et qui permet de se faire connaître rapidement.

Cliquez sur le lien suivant ledistrict3.com/AchatLocalVSAD.

Le webinaire m’a inspiré bien d’autres actions que je pourrai mettre en oeuvre dans les semaines et mois à venir.

Chemin privé de la Plage Saint-Laurent

Cliquer sur l’extrait de la carte pour agrandir…

Source: Carte interactive de la Ville de Québec

À Saint-Augustin-de-Desmaures, certains chemins privés sont déneigés par la ville.

Selon la loi, le conseil peut décider de déneiger un chemin privé si la majorité des propriétaires en font la demande. Ensuite, la loi dicte que ce privilège peut être accordé si le chemin privé devient accessible à TOUS.

Le chemin privé de la Plage Saint-Laurent appartient à la Corporation du Domaine Maheux.

Il a été démontré à maintes reprises que des propriétaires du chemin privé de la Plage Saint-Laurent n’acceptent pas la libre circulation de tous les augustinois.

Conséquemment, le conseil municipal doit respecter la loi et ne plus déneiger ce chemin privé.

Cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir…

Source: Google Street View

ledistrict3.com

Pour plusieurs, la politique municipale n’est pas un sujet des plus palpitants.

Pourtant, les décisions prises ont un impact direct sur nous tous.
À commencer par notre portefeuille !

Pour ce premier mandat de 4 ans, je désire rendre la politique municipale plus accessible.
Il faut démystifier la bête !

Le lancement de ce blogue est un premier pas!

Yannick LeBrasseur, Conseiller élu et administrateur de ce blogue.

La politique municipale autrement !