Surplus de 25,5 millions? Oui, mais…

Le tourbillon des chiffres

Un surplus de 25,6 millions $ pour l’année 2019. Si l’on ajoute les surplus cumulés des années antérieures, nous avons en banque  41,4 millions $.

Toutefois, les montants ci-dessous sont déjà engagés ou affectés, donc non disponibles:

20 750 000 $

  • 3,5 millions $ à rembourser à la Ville de Québec pour le programme TECQ (Saint-Augustin-de-Desmaures sert de boîte postale / le gouvernement a remis ce montant à la VSAD et nous le retournons à la VdQ);
  • 7 millions $ pour la construction du Centre Communautaire Multifonctionnel Secteur Est (à noter que le montant de construction est de 10 millions $, mais une subvention de 3,2 millions $ nous a été octroyée par le MAMH et celle-ci sera versée ultérieurement);
  • 0,85 million $ pour l’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault;
  • 9,4 millions $ de remboursement anticipé de la dette en 2020.

Ensuite, certaines dépenses sont déjà planifiées ou prévisibles:

20 880 000 $

  • 5,6 millions $ de remboursement anticipé de la dette en 2021;
  • 0,2 million $ pour le déficit d’agglomération de 2019;
  • 1,6 millions $ (prévision) pour le déficit d’agglomération 2020 (COVID-19);
  • 0,8 million $ (prévision) pour le déficit d’agglomération 2021 (COVID-19);
  • 0,88 million $ (prévision) pour le gel de taxes en 2021 prôné par le maire (que j’appuie);
  • 11,8 millions $ de financement du PQI 2020-2024 adopté au budget 2020.

La somme des engagements/affectations et des dépenses prévues est de 41,6 millions $.

En conclusion, les engagements/affectations et dépenses prévues = les surplus cumulés.

Sous un autre angle…

Dans le budget 2020 et le PQI 2020-2024 adoptés en décembre par le conseil, on retrouve les engagements et dépenses suivants:

Budget – Remboursement dette

  • 9,4 millions $ de remboursement anticipé de la dette en 2020;
  • 5,6 millions $ de remboursement anticipé de la dette en 2021;

PQI

  • 7 millions $ pour la construction du Centre Communautaire Multifonctionnel Secteur Est.

Ces engagements totalisent 22 millions $, alors que le surplus cumulés connus n’étaient que de 15,8 millions $. En fait, nous savions lors de la préparation du budget que nous allions recevoir des montants approximatifs pour les reconnaissances de la Ville de Québec, les assurances du CJMR et des revenus de la vente de terrains. C’est donc dire qu’une partie des surplus de 2019, soit 6,2 millions (9,4 M$ + 5,6 M$ + 7 M$ – 15,8 M$), était déjà prévue d’être dépensée. Si on parle d’argent neuf, on parle alors de 15,9 M$ (25,6 M$ – 3,5 M$ TECQ – 6,2 M$).

En refermant la boucle, ce 15,9 M$ pourrait permettre de financer le PQI à 100%, les déficits de l’agglomération et un gel de taxes en 2021, sans compromettre les objectifs de…

Rembourser la dette et de baisser les taxes rapidement,

Sans compromettre le futur en pelletant par en avant.

Les experts sont d’avis que la crise économique actuelle et les conséquences de la pandémie se feront sentir longtemps. En ce moment, les gouvernements interviennent massivement pour soutenir et relancer l’économie. Ensuite, ce sera le difficile retour à l’équilibre budgétaire. Il est donc primordial de ne pas relâcher maintenant (remboursement de la dette et paiement comptant d’immobilisations), de profiter des investissements du fédéral et provincial et ainsi, libérer de la marge de manœuvre pour alléger le fardeau des payeurs de taxes dès que possible, avant les augmentations d’impôts…

Sur les traces du Maire Juneau qui assure le leadership du plan de redressement des finances de notre Ville, avec quelques collègues du conseil, c’est ce que nous prônons.

Partager :

Commentaires