Mise au point – Moratoire sur la construction de tours

Lisez ci-dessous la mise au point du maire Juneau concernant le moratoire qui bloque la construction de nouvelles tours à Saint-Augustin-de-Desmaures. J’ai voté en faveur de ce moratoire. La désinformation a fait son œuvre dans ce dossier. Dommage. Certains sont prêts à tous pour se faire élire. 🥸🤥


« ⚠️ MESSAGE IMPORTANT – SVP DIFFUSER

Sur fond de campagne électorale, le processus de révision du Plan d’urbanisme en cours occasionne énormément de désinformation dans l’est de la ville, spécialement dans le secteur des «tours à condos». Il importe que les résidents aient l’heure juste.❗️Par la présente, je demande à toute personne qui connais quelqu’un qui vit au sud du lac Saint-Augustin de lui transmettre ce message.

Le conseil municipal a adopté un PROJET (ce qui signifie qu’il peut évoluer et être modifié) de Plan d’urbanisme. Dans ce PROJET, certaines zones situées près des actuelles tours à condos pourraient passer d’un zonage résidentiel à commercial. Ce faisant, l’objectif poursuivi par le conseil est de freiner le développement des tours à condos et permettre l’arrivée de quelques petits commerces de proximité, tels un café, une épicerie fine, une boulangerie ou un salon de coiffure, sans plus. Aucun commerce lourd n’est envisagé, évidemment. Ce serait illogique. Et illégal. De plus, le projet de Plan d’urbanisme étant à sa première version, il peut donc évidemment être modifié. Ainsi, un zonage «parc» ou autre pourrait par exemple être considéré au lieu du résidentiel actuel ou du commercial léger proposé si, au terme des consultations publiques, c’est la volonté des résidents du secteur.

Cela dit, il importe avant tout pour les citoyens concernés de bien connaitre la situation. Au cours des dernières années, dans ce secteur, la Ville a dû composer avec des choix urbanistiques douteux hérités du passé. Jusqu’à récemment, nous avions les mains liées par des engagements hautement discutables, pris par l’ancienne administration. Or, en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la révision du Plan d’urbanisme en cours a permis de mettre en place un moratoire pour ce secteur, et ce, tant que le nouveau Plan d’urbanisme et l’ensemble des règlements qui l’accompagnent ne seront pas terminés et adoptés (~2023). Cela signifie que dans l’intervalle, toute forme de construction (résidentielle ou commerciale) est gelée, le temps qu’une réflexion majeure soit menée et que des décisions soient prises quant à ce qu’il convient de faire dans cette partie de la ville.

Cette réflexion majeure s’impose pour donner suite à de nombreuses requêtes de citoyens demandant, d’une part, que soit stoppée la construction de nouvelles tours à condos, et souhaitant, d’autre part, l’apparition de petits commerces de proximité. L’objectif global poursuivit étant le maintien de la qualité de vie des résidents.

On m’a rapporté qu’une campagne de peur et de désinformation est menée par certains. On affirme n’importe quoi et on tente de faire croire aux gens que des commerces lourds viendront envahir le secteur.

En ce qui me concerne, je l’ai dit et je le répète, pas question de commerces lourds dans ce secteur. Quelques commerces légers de proximité si c’est le souhait des résidents. Je pencherais personnellement plus vers un parc, des espaces verts et des ilots fleuris si c’est possible de le faire, mais ce n’est pas moi qui déciderai seul. Et je prône par-dessus tout la fin définitive du développement intensif des tours à condos. La densification du secteur à outrance, si chère aux promoteurs, n’est pas compatible avec la recherche de l’équilibre nécessaire entre la vie en communauté et le besoin de quiétude.

Cela dit, un autre argument non négligeable milite en faveur du frein que je souhaite mettre au développement des tours à condos. Il importe en effet de savoir qu’en vertu d’une entente prise en 2017, une fois la capacité maximale des réseaux (aqueduc, égout, voirie, etc.) atteinte, la Ville financerait des travaux de mise à niveau des infrastructure en imposant une taxe de secteur auprès de tous les immeubles du secteur concerné. Cela implique toutes les unités de condos existantes dans chacune des tours et toutes les maisons unifamiliales existantes du secteur. La capacité maximale du réseau routier est déjà atteinte, nul besoin de démonstration. Quant aux égouts et à l’aqueduc, elle est sur le point de l’être.

Cette entente pour le moins scandaleuse a été prise juste avant les dernières élections par le parti politique de l’administration précédente, alors majoritaire au conseil municipal. J’ai évidemment voté contre cette entente, malgré tout adoptée le 19 septembre 2017.

Dans ce contexte, prôner le maintien du développement des tours à condos procède du mépris des résidents du secteurs (tours à condos et quartier résidentiel existants) qui subiraient les conséquences de cette entente hautement pénalisante et injuste. Ne pas les informer correctement aussi.

Comprenons-nous bien. Voici ma position en ce qui a trait au secteur est de la ville et plus spécifiquement à celui des tours à condos:

  • Je souhaite que cesse définitivement la construction de nouvelles tours à condos;
  • Je suis favorable à l’arrivée de petits commerces de proximité dans le secteur si c’est le souhait des résidents, mais serais plus en faveur de la mise en place et en valeur d’espaces «verts»;
  • Je m’oppose formellement à l’imposition de toute forme de taxe de secteur tant aux résidents des tours à condos existantes qu’à ceux des maisons du secteur (lac sud, Bocages et Haut-St-Laurent) pour financer des infrastructures qui seraient rendues nécessaires par l’arrivée de nouvelles tours.

Ce n’est pas aux promoteurs de dicter à une Ville la façon dont elle doit se développer. Saint-Augustin-de-Desmaures a trop longtemps vu son urbanisme être pensé et imposé par les promoteurs.

Par ailleurs, le MAMH a déposé en 2018 un rapport accablant, lequel fait état des montants faramineux (près de 12 M$) déboursés par la Ville sous la gouverne du parti politique de l’administration précédente pour des travaux d’infrastructure qui auraient dû être payés par les promoteurs dans le secteur des tours à condo, mais ne l’ont pas été. Tout a été payé par la Ville et on ressent encore collectivement l’effet de ces illégalités via notre lourde dette. Et le pire, c’est que dans ce dossier, rien d’illégal à signaler de la part des promoteurs. Non, le parti au pouvoir a tout fait ça tout seul, dans une belle unanimité complaisante. Aucune voie dissidente, ligne de parti oblige.

Aujourd’hui, il est impératif que les gens concernés sachent que ce même parti, avant de lever les feutres, a voté une entente permettant cette fois qu’une éventuelle facture (plusieurs millions de $) soit refilée aux résidents du secteur (tours existantes et à venir et maisons unifamiliales existantes). Et sachant cela, un nouveau (!) parti souhaite le maintien du développement des tours à condos… !? C’est dans un cas révoltant, dans l’autre ahurissant.

Pour ma part, soyez assurés que je vais mettre toute mon énergie à stopper cet urbanisme de promoteurs et à protéger les citoyens du secteur et la Ville. Je ne plierai jamais devant les menaces et ne tolèrerai aucun «fling flang».

Merci de m’aider à informer le plus de monde possible. SVP, faites circuler l’information.

Sylvain Juneau, Candidat indépendant à la mairie, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

http://sylvainjuneau.ca »

🏷 Élections 2021

3 réponses sur “Mise au point – Moratoire sur la construction de tours”

  1. Bonjour, je suis en désaccord avec le moratoire. Si vous croyez que le terrain de CR Gagnon serait racheter par la municipalité pour en faire un parc vous rêver en couleur, jamais nos dirigeants actuels vont vouloir racheter un terrain de cette valeur, ( plus de 4 millions) en plus de dépenser d’autres milliers de $ pour aménager ce grand terrain en parc. Je vous rappelle que CR Gagnon ont donner une parti du terrain au coin de Lionel Groulx et Clément Lockquell pour y faire un parc, depuis tout ces années ce terrain à des herbes hautes et non entretenu.
    Au sujet des infrastructures que vous dîtes que bientôt les infrastructures n’auront plus la capacité de répondre au besoin dans ce cas je me demande pourquoi nos dirigeants ont accepté de donner un permis au groupe Huot pour construire le Consolata les 2 tours pour un total de 240 condos, le plan d’urbanisme pour la construction des tours de CR Gagnon ont été planifié depuis plusieurs années avant le groupe Huot. Il est très clair qu’il y a un conflit entre le Maire Juneau et CR Gagnon. M. Juneau je vous fait remarquer qu’entre temps vous dépensez notre argent en frais de cour pour défendre VOTRE point de vu.
    En terminant je vous fait remarquer que notre premier ministre veux éviter l’étalement urbain et veux éviter et contre le changement de zones des terres d’agriculture pour en faire des développements résidentiels ( uni familiale). À mon avis les changements de zonage de notre secteur est vraiment une très mauvaise décision car aucun commerce de proximité sera rentable dans le secteur nous en avons la preuve car sur la rue St Félix au coin de Lionel Groulx le bâtiment commercial est presque vide depuis plus de 10 ans.

  2. Le moratoire est une excellente décision. Je suis domicilié en condo dans ce secteur.
    Je propose d’aménager l’espace vert encore disponible sur les terrains acquis par CR Gagnon, en parc aménagé pour les promeneurs. Nous savons que la moyenne d’âge des propriétaires de condos est supérieur à celle des propriétaires de maisons unifamiliales. Il y a beaucoup de promeneurs et cet espace vert possède déjà un petit étang qui peut être valorisé. Cet étang est déjà un nichoir pour plusieurs espèces d’oiseaux, dont une famille de canards cols verts depuis plusieurs années.

  3. Je partage la proposition de Mr le Maire pour un espace vert, un parc: ce lieu étant déjà le nichoir de plusieurs espèces d’oiseaux. La rue de l’Hétrière étant déjà une rue offrant multiple commerces ainsi que le petit mail, coin St Félix et Lionel Groulx pouvant être développé davantage suffiraient. Ainsi la tranquilité et la jouissance d’espace vert offrirait un milieu de vie sain et très agréable. Merci de votre attention. Jocelyne Demers

Commentaires