«Finances et épargne collective – Entre bonnes mains»

«Le budget 2023 est en cours de préparation et sera adopté en décembre prochain. Les membres du conseil municipal ont donné instruction à l’administration de plancher sur un scénario de gel des taux de taxation et tarifs divers, et ce, pour toutes les catégories de contribuables (résidentiel, commercial, agricole, industriel, etc.).

Si nous sommes en mesure d’y aller d’un gel encore cette année et entendons maintenir cette approche d’ici la fin du présent mandat, en 2025, c’est essentiellement grâce au surplus cumulé. Ainsi, au cours des prochaines années, toutes les dépenses de fonctionnement et celles liées aux immobilisations pourront être payées comptant à partir des sommes perçues via les comptes de taxes et en puisant dans notre épargne collective, sans emprunter un sou, tout en continuant de rembourser notre dette à vitesse grand V.

Comment cela est-il devenu possible ?

D’abord, malgré le gel des taux de taxation, nos revenus sont nettement à la hausse, notamment en raison de nouveaux immeubles qui s’ajoutent année après année au parc immobilier. Je vous invite à aller faire un tour dans le parc industriel François-Leclerc nord, désert il y a quelques années à peine. Vous allez tout comprendre en un simple coup d’œil.

S’ajoutent à cela les sommes récupérées des trop-perçus de l’Agglomération, lesquelles viennent significativement gonfler notre épargne collective.

Et finalement, l’effort consacré depuis quelques années au remboursement accéléré de notre dette. Plus on rembourse de capital, moins grands sont nos paiements annuels en capital et intérêts. En allouant systématiquement l’argent ainsi dégagé au remboursement de la dette, l’effet est exponentiel, ce qui génère des surplus qui s’ajoutent à notre bas de laine collectif.

Ainsi, la gestion avisée des deniers publics au cours des dernières années à Saint-Augustin-de-Desmaures nous permet d’affronter la présente vague inflationniste relativement sereinement. La Ville subit les mêmes hausses de dépenses que tout le monde, mais est outillée pour y faire face.

Tel que prévu et annoncé, d’ici quelques années, le niveau de taxation des Augustinois se retrouvera dans la moyenne régionale, avec en prime des infrastructures en ordre et une dette qui ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Je tiens à saluer l’excellente collaboration des membres actuels du conseil municipal dans l’atteinte de cet objectif commun de redressement des finances de notre Ville et leur grande prudence quant à notre épargne collective.

L’avenir financier de Saint-Augustin-de-Desmaures est entre bonnes mains, soyez-en assurés.

Sylvain Juneau, maire
Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures»

Source: Extrait du «Mot du maire» – MIM Novembre 2022

Partager :

Commentaires