Deux évidences !


(Crédit photo: Journal de Québec)

Quelques personnes m’ont interpellé à propos des clôtures qui ceinturent maintenant le CCJMR…

Deux évidences !

    1. Il y a deux ans, un ingénieur a recommandé à la ville de faire inspecter annuellement tous les ancrages en acier qui supportent les lourds panneaux des murs extérieurs en ciment.  À l’époque, due à la corrosion, certains ancrages menaçaient de céder et des mesures correctives avaient été apportées.  Puisque le CCJMR sera démoli et que l’inspection est à échéance, il a été logiquement décidé de ne pas dépenser cette année pour faire cette dite inspection.  L’installation des clôtures est une mesure «préventive».
    2. À la fermeture du CCJMR, la ville cessera l’entretien du bâtiment et divers travaux seront effectués.  Un chantier doit être clôturer, donc on fait une pierre deux coups.

Alors…

Non!  Le CCJMR ne risque pas de s’effondrer.
Non !  Ce n’est pas pour faire peur.
Non !  Ce n’est pas une manœuvre politique.

Une réponse sur “Deux évidences !”

  1. Commentaire d’un citoyen sur ma page Facebook :
    « Ça ressemble pourtant à une manoeuvre politique. »

    Ma réponse:
    « Les manœuvres politiques, les citations hors-contexte, les demi-vérités, les fausses nouvelles, les insinuations, la propagande, le sensationnalisme…
    Ce ne sont pas mes tasses de thé.
    Ceux qui me connaissent le savent.
    Je ne suis pas un «politicien», je suis un administrateur!
    On m’a censuré il n’y a pas longtemps, car l’honnêteté et les faits ne servaient pas la cause.
    Pour des intérêts et une idéologie qui défient la connaissance, certains préfèrent adaptés la réalité…
    J’ai lu ça dans des documents officiels il n’y a pas longtemps…
    Certains se contentent de rumeurs et n’aiment pas entendre la vraie histoire, parce qu’après, il n’aurait plus de raison de se faire entendre.
    Mes salutations! »

Laisser un commentaire...