Mise à niveau des jeux d’eau et d’un terrain de baseball

Lors de la séance du 20 septembre, le conseil a octroyé quatre contrats de services professionnels en architecture du paysage pour divers projets municipaux, dont les mises à niveau des jeux d’eau (CSR Delphis-Marois, parc Place-Portneuf, CSR Les Bocages et parc des Bosquets) et du terrain de baseball du Delphis-Marois (celui où il y a la patinoire l’hiver).

Les travaux sont prévus à l’été 2023.

Un montant de 550 000 $ est inscrit au PQI pour le remplacement des jeux d’eau.

La réfection du terrain de baseball représente un investissement de 440 000$ (surface synthétique).

À noter que ces investissements seront payés comptant (surplus cumulés).

Remboursement de la dette de 4,67 M$

Ce soir en séance, comme prévu au budget 2022 adopté en décembre dernier, nous avons confirmé un remboursement anticipé de la dette de 4 670 000 $. Nous profitons de l’ouverture d’une fenêtre de remboursement.

La dette de la Ville, c’est un peu comme une hypothèque. Les remboursements anticipés ne peuvent se faire qu’au renouvellement des emprunts.

En 2022, au total, il est prévu de payer 5,1 millions $ de manière anticipée.

La dette est payée avec notre épargne collective (surplus cumulés).

En incluant les paiements réguliers (service de la dette: capital + intérêts), la dette nette sera alors de 48,8 millions $ au 31 décembre 2022. En 2017, la dette nette était de 104,2 M$.

Le ratio d’endettement* passera donc de 158% en 2021 à 140% en 2022.

Le premier objectif est de ramener le ratio d’endettement à 100% d’ici 2024.

Puis, tout comme plusieurs collègues, j’appuie la proposition de poursuivre la stratégie de remboursement de la dette nette en accéléré jusqu’à son extinction complète.

*Ratio d’endettement = [dette nette] / [budget de proximité**] = 48,8 / 34,8 = 140%

**Budget de proximité = [Dépenses de proximité] + [Investissements]

«Inflation et nouvelles hausses du taux directeur»

Extrait Mot du maire MIM août 2022

« […]

Inflation et nouvelles hausses du taux directeur

Dans le but de contrer la forte inflation que l’on connait actuellement, tel qu’annoncé, la Banque du Canada a haussé à quelques reprises son taux directeur au cours des dernières semaines. De nouvelles hausses sont par ailleurs à prévoir au cours des prochains mois.

Comme tout le monde, la Ville subit les impacts de cette inflation exceptionnelle. Les dépenses de fonctionnement augmentent de façon vertigineuse, ce qui a évidemment un impact direct sur nos finances. Par ailleurs, l’importante hausse des taux d’intérêts confirme l’importance de rembourser notre dette le plus rapidement possible afin d’éviter de payer encore plus dans le vide.

Cela dit, nous avons, au cours des dernières années, engrangé des surplus, notamment en vendant des terrains industriels et en récupérant des sommes versées en trop à l’Agglomération. À cet égard, la ville-centre vient d’ailleurs de nous verser près de 17M$ en règlement partiel pour la période 2016-2021.

Cette importante épargne collective nous place donc en bonne position pour affronter les années à venir qui seront assurément difficiles du point de vue de l’économie en général. À Saint-Augustin-de-Desmaures, pas de mauvaise surprise en vue. Je réitère: notre bas de laine collectif nous permettra de maintenir les dépenses prévues en entretien et mise à niveau de nos infrastructures (immobilisations) sans emprunter au cours des prochaines années, tout en respectant l’engagement de geler les taxes et les divers tarifs et en maintenant notre programme de remboursement accéléré de la dette.

Face à la turbulence, voire l’incertitude économique actuelle, l’approche des dernières années s’avère sans contredit avoir été la bonne. Prudence, patience et rigueur étaient de mise. Il continuera d’en être ainsi.

Sylvain Juneau, maire de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

[…] »

«Infrastructure routières – Investissements importants»

Extrait du Mot du maire – MIM Août 2022:

«[…]

Il importe que les efforts consentis au remboursement intensif de notre gigantesque dette ne se fassent pas au détriment de l’entretien de nos infrastructures. Autrement, à terme, nous ne serions évidemment pas gagnants.

Ainsi, le cadre financier sur cinq ans adopté en même temps que le budget 2022 prévoit, en plus des dépenses habituelles de fonctionnement, non seulement le maintien de notre programme intensif de remboursement de la dette, mais aussi d’importants investissements en immobilisation, toujours payés comptant, avec l’aide de subventions autant que possible. Par immobilisation, on entend divers biens et équipements durables, tels les bâtiments, parcs, véhicules, infrastructures d’aqueduc et d’égout, infrastructures routières, etc.

À cet égard, outre le début des travaux d’agrandissement et de mise à niveau du garage municipal et de l’hôtel de ville, l’année 2022 en est une d’importants investissements dans notre réseau routier. En tout, près de 10 M$ sont consacrés à la mise à niveau de nos chaussées et de leurs infrastructures souterraines. De très nombreux chantiers sont en branle sur notre territoire et les travaux se complèteront d’ici l’automne.

Sylvain Juneau, maire

[…]»

Pour plus d’informations sur les travaux en cours, consultez vsad.ca/travaux.

Près de 17 millions $ pour Saint-Augustin-de-Desmaures

Crédit image: Ville de Québec | Agglomération de Québec

Il y a quelques semaines, la Ville de Québec a offert à la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures une somme de 16,8 millions $ (capital et intérêts) afin de rembourser une partie des quotes-parts d’agglomération payées entre 2016 et 2022 qui font toujours l’objet d’un litige en cour supérieure.

Cette offre de remboursement partiel a été accepté en séance extraordinaire le 14 juillet dernier.

De plus, lors de la séance extraordinaire du 2 août, le Conseil a autorisé la trésorière par intérim à effectuer des placements afin de faire fructifier ces gains et nos économies.

Tous les montants accumulés dans notre épargne collectif permettront de «garder le cap» sur les objectifs fixés, et ce malgré le contexte économique actuel.

Objectifs 2022-2025

Rapport financier et dette

Mot du maire – MIM Juin 2022

« […]

Vous trouverez dans le MIM les faits saillants du rapport financier pour l’année 2021. Cette dernière se termine sur un appréciable surplus de plus de 40 M$.

Cette somme vient s’ajouter à nos épargnes existantes, obtenues via les surplus dégagés au cours des dernières années grâce notamment aux ventes de terrains industriels, aux augmentations de revenus de taxes commerciales associées à la construction de nouveaux immeubles, aux gains réalisés en Cour d’appel contre la Ville de Québec dans le dossier de la quote-part et à plusieurs subventions obtenues.

Ainsi, malgré la turbulence et l’incertitude économiques que nous vivons, nos épargnes nous placent en excellente position pour l’avenir. En effet, notre bas de laine collectif nous permettra de maintenir les dépenses prévues en entretien et mise à niveau de nos infrastructures (immobilisations) sans emprunter au cours des prochaines années, tout en respectant l’engagement de geler les taxes et les divers tarifs et en maintenant notre programme de remboursement accéléré de la dette.

Cette gigantesque dette qui atteignait un sommet de près de 120 M$ à mon arrivée en poste en 2015 a été rabattue de plusieurs dizaines de millions de dollars depuis. Nous en sommes aujourd’hui à un endettement d’un peu plus de 50 M$ et devrions atteindre l’extinction totale d’ici quelques années.

Il y aura sept ans le 7 juin prochain que vous m’avez élu à la mairie de notre Ville. Je m’étais alors notamment engagé à mettre de l’ordre dans nos pitoyables finances de l’époque. Ce n’est pas encore terminé, mais vous conviendrez avec moi que le portrait a radicalement changé et qu’aujourd’hui, Saint-Augustin-de-Desmaures est très bien positionnée pour la suite des choses. On peut collectivement s’en féliciter.

«Il n’est de pire pauvreté que les dettes» – Proverbe indien.

Sylvain Juneau, maire de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

[…] »

Source: MIM Juin 2022