Semaine de la municipalité 2019 – Rémunération des élus

En ce dernier jour de la «Semaine de la municipalité 2019», le Journal de Québec a publié un dossier sur le sujet de la rémunération des élus.

Le journal a compilé la rémunération de 7000 élus de 1032 municipalités et a préparé une carte intuitive. Cliquer sur ce lien pour consulter l’article.

Au printemps 2019, le Conseil a revu la rémunération des élus à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Pour connaître le contexte dans lequel la réflexion s’est amorcée et l’analyse qui m’a permis de prendre positions, cliquer sur le lien suivant: https://ledistrict3.com/salaires.

Cliquez sur la carte…

Rectification des faits – Entente de 2015

«Notre démocratie est forte d’un droit primordial, celui de la liberté d’expression. Toutefois, il y a des individus qui utilisent l’élasticité de la liberté d’expression pour leurs fins personnelles, leur agenda, pour leur groupe d’intérêts, pour répandre une idéologie, pour nuire, pour manquer de respect, etc…»

Rectification des faits concernant l’entente signé en 2015 entre les maires Labeaume et Juneau

Celle-ci prévoyait:

  • L’abandon des procédures judiciaires dans le dossier de la quote-part(1), donc du remboursement contesté en appel (décision attendue à l’automne 2021) qui pourrait atteindre 30 millions$(2).

En contre-partie, la VSAD obtenait:

  • Un nouveau mécanisme de calcul de la quote-part prévisible et influencé que par l’inflation (ou presque, puisque la richesse foncière n’avait maintenant qu’un impact très minime sur la formule);
  • Le montant de la quote-part facturé à VSAD devenait indépendant du budget de l’agglomération et de tous ses projets d’investissement (tramway, usine de biométhanisation, anneau de glace, Centre Vidéotron, nouveau poste de police, nouvelles casernes, etc.);
  • L’inclusion au schéma d’aménagement d’une nouvelle zone industrielle qui rapporterait plus de 60 millions$ à VSAD (confirmé par Raymond Chabot Grand Thorton);
  • L’inclusion au schéma d’aménagement d’une nouvelle zone résidentielle entre Tessier et Jean-Juneau où il serait possible de prolonger les rues des Artisans et du Charon (permettant ainsi de désengorger la route 138);
  • Des ententes de réciprocité avec la VdQ afin de réaliser des économies d’échelle;
  • Et la fin de la chicane!

Les conseillers Corriveau avait mandaté le professeur Desrosiers pour étudier l’entente. Ce dernier livra 2 rapports en 48 heures présentant deux conclusions différentes.

La version défavorable fut considérée et l’entente fut rejetée par le conseil municipal (Sylvain Juneau a voté POUR, les conseillers Corriveau ont voté CONTRE).


  1. Le 25 mai 2017, le maire Juneau, M. Brulotte, ainsi que le procureur de la ville réussissent à convaincre les 5 conseillers Corriveau de voter CONTRE leur propre proposition en séance extraordinaire qui aurait eu pour conséquence de saborder les chances de VSAD d’obtenir un dédommagement, soit le remboursement tant espéré depuis des années.
  2. En septembre 2018, le Juge Godbout condamna la VdQ à payer la somme de 34 millions$ + intérêts aux villes de VAL et VSAD. VSAD pourrait recevoir jusqu’à 30M$ en incluant les intérêts, mais la VdQ porta le jugement en appel. VAL et VSAD portèrent aussi le jugement en appel. Suite aux admissions de la VdQ, VSAD a reçu un premier chèque de 6.5 millions$ (admissions de VdQ + intérêts).

Organismes communautaires, d’entraide, clubs et associations

Hier soir, c’était la rentrée pour le Conseil Municipal. Trois aides financières ont été octroyées à des organismes oeuvrant sur notre territoire:

Le Grand Circuit Familial est un évènement intergénérationnel de marche et de course à pied qui réunit des centaines participants. L’activité a lieu le 14 septembre et se tient dans le village (districts 2 et 3). Tous les profits seront remis à notre école pour le renouvellement des cours extérieures. Inscrivez-vous ici!

Présence-Famille Saint-Augustin est un organisme qui vient en aide aux personnes ou familles désavantagées sur le plan économique et social. Les bénévoles tentent d’offrir un milieu de vie où les gens peuvent s’entraider et s’épanouir, tout en contrant l’isolement social. Du soutient est aussi apporté aux résidents en perte d’autonomie.

Le Centre Casa est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’offrir des services spécialisés de prévention et de traitement des dépendances. Ceux-ci s’adressent aux personnes adultes, de même qu’à leur entourage, et se donnent tant en hébergement à l’interne qu’en consultation externe.

Organismes communautaires, d’entraide, clubs et associations

La contribution des organismes dans le dynamisme de notre milieu et la qualité de vie de nos citoyens est remarquable.

3000 augustinois sont membres de ces regroupements et plusieurs centaines d’autres en tirent avantages.

De par sa politique de reconnaissance, mise à jour il y a exactement un an par ce Conseil, la Ville affirme l’importance de l’action bénévole et précise son partenariat avec les organismes.

À chaque année, lors de la préparation du budget, une analyse des demandes des organismes est réalisée et le Conseil octroie des fonds à titre de subventions. Du soutien logistique est aussi alloué.

En 2019, l’appui aux organismes se chiffre à environ 200 000$*. Ces sommes sont inclus dans la fonction «Loisirs et culture».

Le Conseil dispose aussi d’un budget discrétionnaire de 11 000$ pour répondre à des besoins ponctuels ou à de nouvelles opportunités.

Plusieurs études prouvent que «globalement chaque dollar public investi est multiplié par 3,3 grâce à l’activité des associations et organismes bénévoles.» Je vous assure qu’à Saint-Augustin-de-Desmaures ce multiple est beaucoup plus élevé…

Depuis 2015, les efforts de rationalisation sont constants et continus. Je crois que les organismes peuvent y participer et nous aider à moindre coûts à compléter notre offre de services, à suivre les tendances et à se diversifier.

D’ailleurs, dans le budget 2019, une somme de 4,6 millions $ a été prévue en «Loisirs et culture». À noter que c’est une baisse de 5% par rapport à 2018 et de 42% par rapport à 2014, alors que 6,5 millions $ étaient dépensés.

Aujourd’hui, si l’on se compare avec d’autres villes de population ou budget similaire, nous dépensons moins en «Loisirs et culture» que nos consœurs.

Ville Revenus Dépenses en «Loisirs et culture» Proportion dépenses «Loisirs et culture» / Revenus
VSAD 60 489 815 $ 4 571 127 $ 8%
Baie-Comeau 72 481 620 $ 8 876 725 $ 12%
Candiac 47 260 000 $ 5 870 400 $ 12%
Joliette 67 108 150 $ 6 639 110 $ 10%
Mont-St-Hilaire 37 748 600 $ 3 672 500 $ 10%
Saint-Lazarre 31 259 900 $ 4 673 200 $ 15%
Varennes 41 314 219 $ 8 347 524 $ 20%

Offrir plus, à moindre coûts!

Les centaines de bénévoles qui s’impliquent à Saint-Augustin-de-Desmaures font partie de l’équation.


*Les coûts d’utilisation des bâtiments et terrains extérieurs appartenant à la Ville sont exclus.

Un investissement important au Parc des Riverains

En décembre dernier, lors de la présentation du budget 2019 et du PQI, une cure de rajeunissement avait été annoncée pour les parcs des Riverains et des Hauts-Fonds.

Ce soir, en séance extraordinaire, un premier contrat a été adjugé au montant de 407000$ (plus les taxes applicables) pour des travaux de construction et de réfection des structures de bois et sentiers du Parc des Riverains.

Cet investissement important s’inscrit dans la volonté de mettre à niveau l’ensemble infrastructures, dont les parcs* et bâtiments, dans un certain équilibre, qui doit toujours prendre en compte la capacité de payer des augustinois.

D’ailleurs, cette immobilisation sera payée comptant. Les fonds nécessaires seront puisés dans les surplus cumulés.


*Il y a plus de 25 parcs à Saint-Augustin-de-Desmaures. Cliquer sur ce lien pour les découvrir ou redécouvrir!