Intersection Route de Fossambault (367) – Rang des Mines – 3e Rang

Chaque jour, plus de 15 000 véhicules empruntent la route 367 à la hauteur du Rang des Mines / 3e Rang.

Depuis plusieurs années, les citoyens et les élus de Saint-Augustin-de-Desmaures interpellent le ministère des transports* (MTQ) pour que des mesures soient prises afin d’améliorer la sécurité des usagers et réduire les accidents dans ce secteur, où 21 accidents y ont été recensés entre 2014 et 2018.

Le MTQ a donc décidé de réduire la limite de vitesse à l’intersection. Elle passe de 90 km/h à 70 km/h. La nouvelle signalisation est déjà en place. Le respect de cette nouvelle limite de vitesse devrait être assuré par un radar photo.

Des balises flexibles installées au centre de la route de Fossambault de part et d’autre de l’intersection devraient aussi permettre de réduire les risques d’accidents graves.

Information officielle: vsad.ca/travaux

*À noter que la Route de Fossambault (367) est de juridiction provinciale.


Les préoccupations des augustinois à cette intersection ne datent pas d’hier. Voici un extrait de la séance du conseil du 7 novembre 1966…

« 1966, 7 novembre, Séance ordinaire du conseil
M. Pierre Paradis voudrait que la Municipalité renouvelle la demande au Ministère de la Voirie, pour installer une lumière de circulation au croisement de la route centrale et du 3e rang pour faire ralentir les automobiles. »

La Route Centrale est aujourd’hui la Route de Fossambault. Le Rang des Mines est le prolongement du 3e Rang.

M. Paradis habitait au coin de Fossambault et du Rang des Mines; il y possédait un moulin à scie. Il est décédé le 9 août 2014.

Source: Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures

Guylaine Dumont, Ambassadrice de l’Esprit Sportif

Hier soir, j’ai assisté à la conférence de Guylaine Dumont, ambassadrice de l’Esprit Sportif, cofondatrice de l’organisme Sport ‘Aide, ex-olympienne et intronisée au Temple de la renommée de Volleyball, entraîneuse et thérapeute en relation d’aide spécialisée en sport. Cette conférence avait lieu à notre complexe sportif.

«La carrière de cette grande dame du volleyball débute alors qu’elle n’a que 13 ans et l’amène, deux années plus tard, à parcourir presque tous les continents du monde. En 2004, notamment, elle marque l’histoire du volleyball canadien en terminant au cinquième rang aux Jeux olympiques d’Athènes. Elle est intronisée au Temple de la renommée de Volleyball Canada en juin 2016.»

Madame Dumont nous a partagé son parcours de vie inspirant et ses valeurs, soit l’intégrité (de sa personne), le respect (de soi-même) et la persévérance.

«Pour être bien dans son sport, il faut être bien dans sa peau.»

Le sport est bénéfique lorsque les athlètes se sentent en sécurité.

La violence en milieu sportif, sous toutes ses formes, tant physique que verbal, ne peut être banalisée et tolérée.

Les organisations sportives sont des acteurs de premier plan et ils ont la responsabilité de fournir aux athlètes un environnement sain et respectueux.

En tant qu’élu, je compte m’impliquer pour que les associations et clubs reconnus par la municipalité aient les outils pour s’assurer du bien-être de leurs membres (athlètes, parents, entraîneurs, intervenants, administrateurs, officiels).

Il existe des ressources et des services d’aide (gratuits et en tout temps):

«La sécurité routière, j’en fais mon affaire!»

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Ce matin, l’organisme Solidarité Familles et Sécurité Routière (SFSR), en partenariat avec la municipalité, et accompagné d’une dizaine de bénévoles, ont participé à une activité de sensibilisation aux abords de l’école des Pionniers – Pavillon De La Salle.

Le Maire, Sylvain Juneau, les conseillers du secteur, Jean Simard et moi  (Yannick LeBrasseur), la direction de l’école, des professeurs, des élèves et les brigadiers se sont aussi impliqués.

Tous les usagers de la route, piétons, cyclistes, automobilistes, ont été invités «à s’engager:

  • En tant que piéton: à traverser aux intersections ou aux passages piétonniers, à suivre les consignes des brigadiers, à être attentif à son environnement et à être visible en tout temps;
  • En tant que cycliste: à accorder la priorité aux piétons, à faire preuve de prudence et courtoise, à circuler à une vitesse raisonnable et à être visible en tout temps;
  • En tant qu’automobiliste: à accorder la priorité aux piétons et cyclistes, à faire preuve de prudence et courtoisie, à respecter les limites de vitesse et à adapter sa conduite selon l’environnement et les circonstances.»*

Merci de Ralentir !

*Source: Solidarité Familles et Sécurité Routière

La «brigade» de la sécurité routière à l’école Les Bocages

Sébastien Simard, directeur de l’école Les Bocages, Nancy Gilbert, directrice générale de l’organisme SFSR, René Gingras, technicien au service de l’urbanisme de la VSAD, Madame Cynthia, bénévole de l’école Les Bocages, Yannick leBrasseur, conseiller municipal district 3 de la VSAD

Cliquez sur les photos pour grandir…

Ce matin, notre équipe était aux abords de l’école Les Bocages pour une activité de sensibilisation. Des pommes et signets invitant les automobilistes à ralentir ont été remis.

Mardi  prochain, nous serons à l’école des Pionniers.

Merci à l’organisme Solidarité Familles et Sécurité Routière pour cette précieuse collaboration.

Ralentissez, au nom de la sécurité!

Ensemble nous pouvons faire la différence.