22 mars – Journée mondiale de l’eau !

La Journée mondiale de l’eau sensibilise à la gestion l’eau douce.

Cliquez sur les photos pour agrandir…

Quelles actions pouvons-nous mettre en pratique pour utiliser, consommer et gérer l’eau de manière plus durable?

  • Manger local: Acheter des aliments locaux et de saison et rechercher des produits fabriqués qui utilisent moins d’eau;
  • Protéger la nature: Planter un arbre ou créer un jardin de pluie – utiliser des solutions naturelles pour réduire le risque d’inondation et stocker l’eau;
  • Stop à la pollution: Ne pas jeter de déchets alimentaires, d’huile, de médicaments ou de produits chimiques dans les toilettes ou les canalisations;
  • Nettoyer: Participer au nettoyage des rivières, des lacs, des zones humides ou des plages de ma région;
  • Être curieux: Découvrir d’où vient l’eau que j’utilise, comment elle est partagée et comment mes déchets sont gérés.

Source: UN.org


La production d’eau potable et le traitement des eaux usées, incluant les stations de pompage et les réservoirs, sont des compétences d’agglomération (services rendus par la Ville de Québec), tandis que les canalisations locales d’aqueducs et d’égouts sont de la responsabilité de chacune des municipalités desservies (dépenses de proximité).

L’eau potable consommée à Saint-Augustin-de-Desmaures est produite à l’usine de traitement des eaux de Sainte-Foy et elle provient du fleuve Saint-Laurent. L’assainissement des eaux usées est effectué à la station localisée à l’angle du boulevard Charest Ouest et de l’autoroute Henri-IV.

Quelques chiffres …

  • En 2019, tous usages confondus, 400 litres d’eau / personne / jour étaient distribués;
  • À cause des fuites, environ 20% de la quantité d’eau produite est perdue;
  • En 2019, la consommation d’eau résidentielle était estimée à 225 litres / personne / jour;
  • L’eau du robinet passe seulement 24 à 48 heures dans le réseau;
  • Les eaux usées proviennent à 92 % d’un usage domestique et 8 % d’un usage industriel;
  • En 2019, le coût de production de l’eau potable et du traitement des eaux usées était de 332$ par citoyen (+/- 6,5 M$ pour la population augustinoise).

Sources: Ville de Québec et Le Soleil

Journée internationale des forêts

Cliquez sur les photos pour agrandir…

C’est la Journée internationale des forêts! Cette journée nous rappelle la diversité des forêts et leur importance.

Il y a de superbes boisés dans notre Ville. Profitons de ces espaces et de leurs nombreux bénéfices pour la santé physique et mentale.

Localisez les parcs et espaces verts augustinois

Source: VSAD.ca


1/2 million $ pour la plantation d’arbres sur les terrains municipaux

«Les bénéfices liés à la présence d’arbres en grand nombre sur le territoire de notre ville sont nombreux et la vaste majorité des Augustinois le perçoit ainsi. Le conseil municipal est très sensible à cette préoccupation citoyenne et prend des mesures concrètes en ce sens.

Ainsi, la somme annuelle dédiée spécifiquement à la plantation d’arbres sur le territoire public de Saint-Augustin-de-Desmaures a été majorée de façon importante, passant de 25000 $ en 2021 à 250000$ en 2022 et à 500000$ en 2023. De plus, considérant la volonté des membres du conseil d’intensifier la plantation d’arbres sur le territoire en y consacrant les ressources nécessaires, une personne dédiée notamment à la planification et à la supervision de ces opérations a été embauchée il y a maintenant près d’un an au Service des bâtiments, parcs et espaces verts.

Un appel d’offres pour la plantation d’arbres sur les terrains appartenant à la Ville en 2023 est en cours d’élaboration et un contrat sera octroyé au printemps. Que ce soit aux entrées de la ville, dans les parcs publics, le long des différentes artères principales ou autour des bâtiments municipaux, vous assisterez à la plantation d’arbres de variétés diverses, en grand nombre. De plus, à compter de cette année et pour celles à venir, l’emprise de la Ville le long de certaines rues des quartiers résidentiels et du parc industriel sera ciblée pour effectuer les plantations.»

Sylvain Juneau, Maire

Source: MIM Mars 2023 – Extrait du mot du maire

10e anniversaire d’Espace-Vie TSA souligné par notre députée

Source: Espace-Vie TSA

Le 21 février dernier lors de la déclaration des députés à l’Assemblée nationale, madame Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert et vice-première ministre, a souligné le 10e anniversaire d’Espace-Vie TSA tout en exprimant sa fierté d’accueillir un tel projet dans sa circonscription, soit à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Rappelons que la ville cédera bientôt un terrain (gratuitement) pour permettre à l’organisme d’y établir un projet d’habitation novateur pour des adultes autistes.

«L’objectif est de faire de notre ville un endroit où tous peuvent s’épanouir de façon inclusive». – Maire S. Juneau

De même, le Conseil a récemment désigné Espace-Vie TSA comme «organisme reconnu de la Ville». Cet appui leur permettra par exemple de bénéficier de soutien logistique, de prêts de locaux et de matériel pour des évènements.

Plan d’action 2023 à l’égard des personnes handicapées

personne handicapée
Crédit photo: VSAD.ca

Le 7 février dernier, le conseil municipal a adopté le «Plan d’action 2023 à l’égard des personnes handicapées». Les citoyens sont invités à le consulter. La promotion du plan est d’ailleurs la première action.

Plan d’action 2023

Voici quelques mesures:

  • Offrir un support financier (7500$) à l’organisme Laura Lémerveil pour des camps spécialisés aux enfants, adolescents et jeunes adultes avec des situations de handicaps à expressions multiples et sévères;
  • Compenser les frais pour le service d’accompagnement d’enfants vivant avec une situation de handicap du programme vacances-été (PVE – camp de jour Kéno);
  • Renouveler le programme d’aide financière pour la réalisation de travaux d’adaptation domiciliaire;
  • Mettre en place le projet de bibliothèque mobile (Bibliobus) pour se rendre vers les gens et faciliter l’accès aux services de la bibliothèque;
  • Offrir le support nécessaire aux nouvelles implantations d’organismes comme la Maison de Mathilde et Espace-Vie TSA;
  • Permettre l’accès gratuit à un accompagnateur d’une personne handicapée lors des activités payantes;
  • Évaluer la possibilité d’ajouter des sous-titres sur la vidéo disponible en ligne lors des séances du conseil;
  • Assurer le respect et le souci des règlements d’accessibilité en matière de construction de nouveaux bâtiments ou de leur mise à niveau; idem pour l’aménagement ou la réfection des parcs;
  • Veiller à ce que nos événements aient la même préoccupation d’accessibilité pour tous;
  • Poursuivre la formation continue des employés afin de mieux comprendre la nature des différentes incapacités et intégrer progressivement ces préoccupations dans les actions futures de la Ville; etc.

Défibrillateurs externes automatisés (DEA)

À Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a des défibrillateurs externes automatisés (DEA) dans tous les édifices municipaux.

Grâce à des soins rapides avant l’arrivée à l’hôpital, de nombreuses victimes d’un arrêt cardiorespiratoire (ACR) ont survécu sans séquelle et continuent aujourd’hui de bénéficier d’une excellente qualité de vie.

Arrêt cardiorespiratoire ?

«Au Canada, près de 45,000 personnes subissent un arrêt cardiorespiratoire (ACR) par année, soit un ACR à chaque 12 minutes. L’arrêt cardiorespiratoire que beaucoup de gens confondent à tort avec la « crise cardiaque » consiste à un arrêt des battements efficaces du cœur servant à propulser le sang nécessaire à l’oxygénation du cerveau et autres organes du corps.

L’ACR ou l’arrêt cardiaque est souvent associé avec une « crise cardiaque » (infarctus du myocarde) mais pas nécessairement. Il peut aussi être occasionné par un problème électrique au niveau du cœur (arythmie), un arrêt respiratoire (par exemple lors d’une noyade), une anomalie congénitale au niveau du cœur, une électrocution/électrisation pour ne citer que ces exemples. Vous aurez donc compris qu’un arrêt cardiaque peut survenir à n’importe quel âge au cours d’une vie. La crise cardiaque (ou l’infarctus du myocarde) est causée par un problème de circulation ou de « plomberie »: une ou plusieurs des artères conduisant le sang au cœur se bouchent. L’oxygène du sang ne peut plus atteindre le muscle cardiaque (myocarde), lequel se met à mourir (nécrose). Cette altération du muscle cardiaque peut perturber le système électrique du cœur. Or un dysfonctionnement du système électrique du cœur peut engendrer des arythmies dangereuses rapides qui peuvent provoquer un arrêt cardiorespiratoire et la mort subite.

À la différence de la crise cardiaque, l’ACR est causé par un dérèglement de l’activité électrique du cœur. Il survient lorsque les cavités inférieures du cœur (ventricules) sont agitées par des mouvements rapides et irréguliers; elles tremblent au lieu de se contracter. Ce tremblement désordonné des ventricules rend le cœur impuissant à effectuer correctement son travail de pompe et à alimenter le corps et le cerveau en oxygène. Ce phénomène est appelé la fibrillation ventriculaire.

La fibrillation ventriculaire est le rythme cardiaque le plus fréquent lors d’un ACR chez l’adulte. Quelques secondes après son apparition, la victime perd conscience de façon brutale et son cœur cesse de battre et il y a disparition du pouls. Ceci ne signifie pas nécessairement la mort de la victime, surtout si l’événement est témoigné par quelqu’un qui fera certains gestes simples qui pourraient sauver une vie. Seule une prise en charge immédiate avec réanimation cardiorespiratoire (RCR) et une défibrillation externe peuvent empêcher la mort par arrêt cardiorespiratoire. Après une mort subite, chaque minute sans traitement réduit les chances de survie de 7 à 10% et un traitement d’urgence doit être dispensé rapidement pour le décès.

Pour traiter la fibrillation ventriculaire, il faudra employer un appareil qui s’appelle un défibrillateur cardiaque. Il existe différents types de défibrillateur mais celui qui pourrait être accessible au grand public est le défibrillateur externe automatique (DEA).

Il s’agit d’un appareil portable, fonctionnant au moyen d’une batterie, dont le rôle est d’analyser l’activité du cœur d’une personne en arrêt cardiorespiratoire. Cette analyse est entièrement automatique, ce qui évite à l’opérateur toute prise de décision. Seuls des chocs externes sont possibles, c’est-à-dire que les électrodes sont placées sur la peau du patient. Si elle détecte un rythme choquable comme la fibrillation ventriculaire, la machine permet de délivrer un choc électrique, ou défibrillation.

Depuis de nombreuses années, les DEA sont accessibles dans plusieurs lieux publics et peuvent être utilisés par n’importe quel citoyen même sans avoir reçu de formation au préalable. L’utilisation d’un défibrillateur double les chances de survie d’une victime recevant la RCR. Lors de sa mise sous tension, des commandes vocales et visuelles vous aideront à suivre les étapes simples. Un enfant peut utiliser un DEA en suivant les instructions vocales. Malheureusement, un DEA est utilisé avant l’arrivée des services d’urgence dans seulement 8% des ACR au Canada. Après 12 minutes sans l’utilisation d’un défibrillateur, les chances de survie tombent à moins de 5%.)

Au Canada, 85% des arrêts cardiaques surviennent à l’extérieur des centres hospitaliers, à la maison ou dans des endroits publics. C’est précisément pour cette raison qu’en tant que citoyen, vous pouvez faire une réelle différence entre la vie et la mort d’une personne. Très souvent, vous connaitrez même la victime. Au cours des dernières années, les étapes de la réanimation ont été grandement simplifiées pour le grand public. Les gestes sont simples et ne demandent pas de formation particulière bien qu’une formation de base augmentera votre niveau de confort et de confiance avec lequel vous réagirez en pareille circonstance. Seulement (environ) 10% de la population québécoise ont suivi une formation en réanimation cardiorespiratoire. C’est très peu lorsqu’on se compare à d’autres endroits dans le monde, notamment les endroits où cette formation est enseignée à l’école ou lors de l’obtention d’un permis de conduire. Ces endroits affichent les meilleurs taux de survie lors d’un ACR. Le simple fait de pratiquer la RCR triple les chances de survie.

Mais même sans un cours, il n’y a aucune raison de ne pas faire de manœuvres de réanimation. Il n’a jamais été plus simple de faire ces manœuvres puisque la ventilation « bouche à bouche » n’est plus nécessaire. En effet, des études scientifiques ont démontré que la RCR avec compressions thoraciques seules est aussi efficace que de faire la réanimation incluant le « bouche-à-bouche ». Il faut aussi agir vite! En effet, les dommages irréversibles au cerveau commencent à compter d’environ 5 minutes suivant l’ACR. Dans la plupart des cas, ce délai est trop long pour attendre l’arrivée des premiers secours ou de l’ambulance. Dans plusieurs régions au Québec, ce délai peut dépasser vingt minutes ce qui est beaucoup trop long. Si la RCR est pratiquée et un défibrillateur est utilisé en moins de 5 minutes suivant l’ACR, les chances de survie augmentent à 75%.»

Cliquez ici pour en apprendre plus sur les manœuvres de réanimation.

Source: Fondation Jacques-de-Champlain

La Ville a inscrit ses appareils dans le registre provincial sur l’emplacement des DEA mis en place par la Fondation Jacques-de-Champlain. Ce registre est relié à une application mobile gratuite appelée DEA – Québec qui permet aux premiers répondants de localiser facilement les appareils.

Consultez le registre en cliquant ici.

Téléchargez l’application mobile en cliquant sur une des icônes ci-dessous:


J’encourage tous les propriétaires de DEA sur notre territoire de s’inscrire à leur tour.

Inscrivez votre DEA en cliquant ici.

Ce petit geste contribuera à rendre notre Ville plus sécuritaire et pourrait sauver une vie.


Cliquez ici pour en apprendre plus sur les manœuvres de réanimation.

24 et 26 janvier – Clinique de Vaccination sans rendez-vous

covid vaccin

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures mettra une salle à la disposition d’une équipe du CIUSSS de la Capitale-Nationale afin qu’elle puisse y tenir deux cliniques de vaccination contre la COVID-19 et la grippe. Cette clinique est accessible à tous.

QUAND: 24 et 26 janvier 2023
HEURE: 10h à 15h30
LIEU: Salle Jobin de l’hôtel de ville
VACCINS: COVID-19 et grippe

Notez que l’administration de plus d’un vaccin peut être offerte en fonction de l’évaluation de l’infirmière sur place. Aucune prise de rendez-vous n’est requise, premier arrivé, premier servi, jusqu’à écoulement des doses de vaccins disponibles.

Tous les détails en cliquant sur ce lien.

Source: VSAD.ca