C’est l’été! On veut de bonnes nouvelles… retour des activités, sécurité routière, achat local, investissements, remboursement de la dette et gel de taxes

Retour graduel à la «normale» des activités sportives

Cliquer sur les images pour agrandir…

Le déconfinement se poursuit. Les installations sportives intérieures ouvriront leurs portes dans les prochains jours. Déjà les sports d’équipe tels que le baseball, le soccer, le bmx et le cardio plein-air ont repris leurs activités sur les terrains extérieurs. Bien sûr, il faudra rester vigilant et respecter quelques consignes sanitaires, mais j’ai confiance que «ça va bien aller».

Des investissements importants seront faits dans les parcs. En autres, les sentiers et les passerelles de bois du parc des Hauts-Fonds seront rénovés cet été.

Certains équipements ont manqué d’amour… Je pense aux jeux d’eau, aux «skateparks», aux terrains de baseball, aux sentiers, etc. Il y a aussi beaucoup de choses à faire au niveau des déplacements actifs… trottoirs, pistes cyclables, parcours de marche et de course à pied, etc. Il y a des demandes pour le pickelball, le deck hockey et des structures d’entraînement extérieurs.

«Il faut y aller progressivement.»

Je continuerai d’appuyer les améliorations requises pour répondre à vos besoins.

N’hésitez pas à vous impliquer en communiquant avec moi pour m’aider à appuyer vos besoin.

Sécurité routière

Cliquer sur les images pour agrandir…

Les rues résidentielles seront à nouveau prises d’assaut par les enfants. Jeux dans la rue, basketball, vélos, trottinettes, planches à roulettes, etc… Saint-Augustin-de-Desmaures est un bel endroit pour la famille.

La population croissante et l’évolution du rythme de vie nous amènent à devoir s’adapter aux nouvelles réalités.

Je continuerai cet été à m’impliquer dans le dossier de la sécurité routière. C’est un enjeu important partout dans la ville et particulièrement dans notre quartier. Il faut passer à l’action (baisse des limites de vitesse, installation de radars pédagogiques, plus de surveillance) et vous pouvez compter sur moi pour garder le dossier à l’ordre du jour du conseil municipal. Je vous tiendrai au courant des prochains développements.

Visitez la page ledistrict3.com/strategie.

L’achat local

Cliquer sur les images pour agrandir…

Les restaurants, les commerces de proximité et de soins personnels (esthétiques et coiffure) sont rouverts. Soutenons toutes les petites et moyennes entreprises augustinoises, les artisans et les artistes locaux.

J’ai créé le mot clic #AchatLocalVSAD et je l’ai ajouté à des dizaines de publications Facebook faites par ces entreprises.

Consultez ces publications: http://facebook.com/hashtag/AchatLocalVSAD.

Les PME augustinoises peuvent toujours demander une aide financière à l’agglomération jusqu’au 31 décembre 2020.

À la rentrée, lors de la préparation du budget 2021, je proposerai à mes collègues une aide supplémentaire pour les PME. Par exemple, au budget 2019, nous avions adopté un taux de taxation un peu plus bas pour la première tranche d’évaluation municipale de 250000$ pour les immeubles commerciaux. Je pense à une mesure similaire pour 2021.

Réparations de nos routes et interventions pour améliorer la fluidité de la circulation de la route 138

Cliquer sur les images pour agrandir…

D’ici la fin de l’année 2020, 14 millions $ seront investis dans les actifs de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures (asphalte, réparations de bâtiments, améliorations de parcs et sentiers, conduites d’aqueducs et d’égouts, trottoirs, construction d’un centre communautaire dans l’est). Plus de détails…

Ces investissements sont nécessaires afin de maintenir le niveau de services auxquels les citoyens s’attendent.

Parmi ceux-ci, notons le mandat attribué à une firme d’ingénierie pour faire la conception des plans et devis, et la surveillance du chantier, du réaménagement d’une partie de la route 138. C’est l’une des premières étapes afin d’améliorer la fluidité de la circulation de la route 138. Les travaux de modifications sont prévus à l’été 2021. Plus de détails…

Soyez assuré que je veillerai à la bonne utilisation des fonds publics, à l’obtention du maximum de subventions gouvernementales et à ce que l’on dispose des ressources pour mettre en oeuvre notre plan d’intervention de manière optimale.

Ainsi, nous pourrons revenir plus rapidement à un compte de taxes moyen dans la région.

Le plan de redressement se poursuit et les résultats sont très positifs

Le plan de redressement amorcé par le maire Juneau en 2015 se poursuit et il fonctionne.

«La courbe de notre niveau d’endettement s’aplanit.» – Jean Simard

«Au cours du présent mandat, Saint-Augustin est passée d’un endettement de plus de 120M$ à bientôt 63M$ à la fin de l’année. On a la moitié du chemin de parcouru. Notre dette était astronomique et elle demeure importante à plus de 200% de notre budget de proximité. Il reste du chemin à faire. Dans un horizon de trois ans, la dette aura été rabattue à un niveau acceptable et les finances redressées. Nous pourrons alors nous dire mission accomplie. Pas avant.» – Maire Sylvain Juneau

Néanmoins, constatant une nette amélioration, le maire Juneau a déjà proposé un gel de taxes pour 2021 et il affirme que le gel serait même envisageable pour plus d’une année. J’appuie bien évidemment cette proposition.

Que de bonnes nouvelles! Bon été !

La Fondation Québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) et le parc des hauts-Fonds

Cliquer sur les photos pour agrandir / Crédit photo: Yannick Coutu

La FQPPN, basée à Saint-Augustin-de-Desmaures (bureau au Delphis-Marois) a pour mission la conservation, la restauration et la mise en valeur des milieux naturels d’intérêt. Son territoire d’intervention est tout le Québec, mais étant liée par deux ententes de conservation légale, la fondation est très active dans notre ville d’une part dans le Parc des Haut-Fonds et aussi tout le long de la réserve naturelle des Battures-de-Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le 4 juin dernier, j’ai assisté en vidéoconférence à l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

J’en ai alors profité pour souligner l’importante contribution du conseil d’administration et des bénévoles, ainsi que de la coordonnatrice, Mme Catherine Émond, qui assure la gestion de la mise en oeuvre des nombreux projets.

À cet effet, l’année 2019 fut bien occupé pour l’organisme sans but lucratif:

    • Activités de découvertes au parc des Hauts-Fonds et capsules éducatives;
    • Mesures de protection et conservation de la gentiane de Victorin, une espèce de plante très menacée;
    • Contrôle de la renouée du Japon (une espèce très envahissante) à Saint-Augustin-de-Desmaures et au Parc régional de la Pointe-de la Martinière à Lévis;
    • Collaboration avec la Société Provancher dans but d’améliorer les connaissances sur les sites d’abris et de reproduction des chauves-souris dans la région de Portneuf et de Saint-Augustin-de-Desmaures;
    • Caractérisation des rives et du littoral de Saint-Michel-de-Bellechasse (élaboration d’un plan de protection et réalisation d’activités de sensibilisation auprès de la collectivité riveraine);
    • Mise en valeur de 5 milieux naturels protégés de la Ville de Lévis;
    • Dévoilement de panneaux de sensibilisation liés au projet-modèle 2018-2022 de restauration de la rive réalisé à Deschambault;
    • Recherche de financement et planification du projet de prolongation des sentiers du parc des Hauts-Fonds.

À noter que les sentiers et passerelles actuelles du parc des Hauts-Fonds seront restaurés cet été. Il était temps… Les ponts de bois sont dans un état lamentable. C’est un investissement de 90000$ prévu au PQI de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le projet de prolongation des sentiers du parc des Hauts-Fonds sont dans les cartons depuis 14 ans et il devrait enfin se réaliser selon un échéancier de 2 ans. L’investissement de 90000$ de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures en 2020 aura permis à l’organisme d’obtenir de précieuses subventions de partenaires, tels que la Caisse Desjardins Cap-Rouge—Saint-Augustin et la Fondation Hydro-Québec.

En 2018, j’avais déjà assuré mon appui pour ce projet structurant en m’impliquant à solidifier les contacts entre l’organisme et la Ville, et j’ai eu l’occasion de réitéré mon enthousiasme à poursuivre notre coopération lors de cette réunion.

En plus d’officialiser le sentier qui mène au bout de l’anse à Gagnon (en 2021), un futur sentier avec escalier et promontoire (en 2022) permettra de rejoindre le parc des hauts-Fonds et le Chemin du Roy aux quartiers du village, par la falaise entre le cours d’eau Desroches et la rivière du curé (voir la carte de la ville). Ces travaux devraient aussi permettre de sécuriser le sentier non-officiel du parc non-officiel de la falaise.

Visiter la page web de la FQPPN pour en apprendre plus: http://fqppn.org.


«Le parc des Hauts-Fonds est le seul accès public au fleuve à Saint-Augustin-de-Desmaures. Il vous offre la possibilité de découvrir un échantillon des battures et des boisés riverains grâce à un réseau de sentiers et à des panneaux d’interprétation, tout en bénéficiant d’une vue exceptionnelle sur le fleuve. Le parc des Hauts-Fonds vous offre une diversité d’écosystèmes et d’activités.» Source: FQPPN

Des investissements importants dans nos infrastructures cet été…

14 millions $ seront investis en 2020 dans les actifs de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures (routes, bâtiments, parcs et espaces verts, conduites d’aqueducs et d’égouts, trottoirs). Ces investissements sont tous prévus dans le PQI 2020-2024 adopté en décembre dernier.

Parmi ceux-ci, notons les plus importants:

  • Construction du nouveau Complexe communautaire multifonctionnel secteur Est (CCMSE) – 10 millions $;
  • Pavage de routes – 2 millions $ (voir la publication du MIM  juin-juillet 2020 ci-dessous):
      • Rue Jean-Juneau entre du Charron et des Artisans;
      • Route 138 entre Jean-Juneau et du Brome;
      • Chemin du Roy (côte Gagnon);
      • Rang des Mines;
      • Chemin du Lac;
      • Route Girard;
      • Rue des Bosquets;
      • Rue de la Riveria;
      • Rue Maranda;
      • Rue du Petit-Garrot;
  • Réfection des sentiers et passerelles de bois du parc des Hauts-Fonds – 90000$;
  • Réfection de la toiture de la bibliothèque – 350000$;
  • Réaménagement du parc des Bernaches – 100000$;
  • Réfection de ponceaux – 375000$;
  • Construction d’un trottoir sur la rue des Bosquets – 350000$;
  • Mandat en ingénierie pour le réaménagement des intersections Jean-Juneau/138 et Tessier/138 dans le but d’atténuer la congestion dans le secteur village – 150000$;
  • Mandat en ingénierie pour la réfection de l’aqueduc et les égouts de la route 138 – 200000$.
Cliquer sur l’extrait du MIM juin-juillet 2020 pour agrandir…

Relance de l’économie et gestion des actifs

Cliquer sur les images pour agrandir…

Aujourd’hui, avec une centaine de collègues des municipalités du Québec, j’ai participé à un webinaire à propos de la «gestion des actifs municipaux».

Les premiers ministres du Québec et du Canada ont déjà énoncé que la relance de l’économie suite à la crise de la Covid-19 se fera d’abord et avant tout par des investissements dans les infrastructures publiques. À noter que plus de 60% des infrastructures publiques sont municipales.

Je vous invite à écouter la vidéo ci-dessous d’une durée six minutes produite par la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM). Elle explique la nécessité pour les bons gestionnaires de «connaître l’état de ses actifs» qui sont dans le cas d’une municipalité:

  • le réseau routier, incluant les trottoirs et pistes cyclables;
  • les canalisations d’eaux potables et usées;
  • les bâtiments (centres communautaires, aréna, bibliothèque, gymnases, hôtel de ville, garage municipal, etc);
  • la flotte de véhicules;
  • les transports collectifs;
  • les parcs, les sentiers et les différents modules d’activités;
  • les outils de communications, dont les sites internet et les panneaux d’informations;
  • les bornes fontaines, les ponceaux, l’éclairage et tous les accessoires.

«Pour des raisons financières, nous tolérons en ce moment l’insatisfaction et la fin de vie de certains actifs. Il faut toutefois éviter de pelleter par en avant.»

La connaissance de l’état de nos actifs permet de définir les priorités afin de bien répondre aux besoins actuels des citoyens et à planifier l’accroissement futur de ces besoins.

Il existe déjà des programmes gouvernementaux qui nous permettent d’obtenir des subventions pour réaliser des économies lors de la mise à niveau des actifs (TECQ, RÉCIMFIMEAU). Ces dernières semaines, l’Union des Municipalités du Québec (UMQ), la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) et la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) ont fait des représentations afin que les critères de ces programmes soient rapidement assouplis afin d’élargir l’admissibilité des projets des municipalités déjà inscrits dans leur plan d’immobilisations.

Pour être en mesure de toucher à ces subventions provinciales et fédérales, ce n’est pas le lendemain des annonces qu’il faudra commencer à se préparer, c’est aujourd’hui, car les programmes pourraient être contingentés, comme il l’a été pour le FEPTEU.

Dès maintenant, les bonnes pratiques sont:

  • de s’assurer d’avoir les ressources (humaines et matérielles) pour initier les activités menant à l’amélioration de la connaissance des actifs;
  • de préparer et mettre à jour les différents plans d’intervention et de priorisation;
  • de se tenir prêt à déposer des projets en effectuant une veille constante des programmes;
  • et bien sûr de respecter la capacité de payer des contribuables.

Si vous désirez en connaître un peu plus sur la gestion des actifs, voici différents liens:


Mes articles précédents sur le sujet de la relance: