Agrile du frêne – Remplacement d’arbres sur Jean-Juneau

Malheureusement, seize frênes malades touchés par l’Agrile du frêne seront bientôt abattus dans notre quartier (sur la rue Jean-Juneau entre la route 138 et la rue du Charron). Ils ont été identifiés par un ruban et/ou un point rouge.

Ils seront remplacés cet automne par une essence d’érable bien adaptée aux conditions du sol et à notre climat. Des arbres de moyenne envergure seront plantés et leur croissance serait relativement rapide.

Il y aura aussi de l’abattage et du remplacement ailleurs sur le territoire de la Ville.

Source: https://vsad.ca/uploads/communication/Note_informative_aux_citoyens_-_Frenes.pdf

Merci d’être toujours là!

Je désire lancer un message aux bénévoles des organismes, clubs et associations partenaires qui offrent des services à la communauté de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Que ce soit pour des activités sportives, culturelles, artistiques ou sociales… ou bien pour des causes environnementales ou de sécurité et prévention… Vous avez une voix au sein du conseil municipal qui est sensible à vos besoins et qui vous représente.

Pour vous avoir à peu près tous déjà rencontrés et/ou pour avoir assisté à vos événements, je peux témoigner… J’admire votre engagement et votre détermination.

Vous ne lâchez pas malgré les défis qui se dressent devant vous et qui paraissent parfois insurmontables.

Vous le faites tout simplement par altruisme, pour les jeunes, et les moins jeunes, pour les athlètes en devenir et aussi pour les plus vulnérables.

Vous êtes une denrée de plus en plus rare.

Merci d’être toujours et encore là!

En ce temps de reprise graduelle, les conséquences de la pandémie de COVID-19 vous mettent à rude épreuve.

Sachez que le maintien et l’amélioration si possible des services aux citoyens seront toujours mes seules prérogatives en tant qu’élu, mais il arrivera sûrement, très prochainement que j’aurai besoin de vous, pour convaincre et défendre vos intérêts.

Mobilisez vos membres.

Les citoyens ont le pouvoir d’influencer les décisions qui touchent leur vie, leur ville et leur quartier.

Exprimez-vous.
Écrivez à vos conseillers, au maire, à la Ville.

C’est ça la participation citoyenne.

Yannick LeBrasseur, Conseiller Municipal Indépendant du District no 3 (Lahaye)

Le lac Saint-Augustin

Au début de l’été, la chaleur accablante a été fatale pour des milliers de poissons du lac Saint-Augustin.

La nature s’est chargée de remettre à l’avant scène une triste réalité…

«Le lac Saint-Augustin se meure lentement en raison des nutriments et des sédiments qui migre de son bassin versant vers ses eaux. Les sédiments s’accumulent au fond du lac favorisant l’enracinement des plantes aquatiques. Les nutriments engendrent leur prolifération. Les plantes poussent puis meurent et les bactéries présentes les décomposent en matière organique, ce qui consomme l’oxygène dissous dans l’eau, au détriment des poissons.» – Source: CBLSA

Cliquer sur les images pour agrandir…

Pour renverser la vapeur, le Conseil de Bassin du Lac Saint-Augustin (CBLSA), qui oeuvre à la sauvegarde et à la mise en valeur du plan d’eau, compte sur la mobilisation de tous (des riverains, des propriétaires qui habitent dans le bassin versant, de tous les augustinois, des élus municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures et de la Ville de Québec, ainsi que des autorités gouvernementales) autour d’un plan d’action qui se déploie sous trois grands axes d’interventions:

  • Mise en oeuvre des recommandations de la diagnose du lac – cliquer sur ce lien pour plus d’informations, soit couper la route aux polluants qui proviennent de l’extérieur du lac;
  • Planifier des mesures d’atténuations et de corrections qui permettraient de gérer les sédiments accumulés depuis des décennies;
  • Mise en valeur du lac pour comprendre les enjeux et les actions nécessaires.

Le Lac Saint-Augustin est un joyau au coeur de notre ville.

C’est dans cette optique que je me suis impliqué en 2019 au sein du comité qui a jeté les bases de la refonte règlementaire du secteur Nord du Lac Saint-Augustin.

J’ai aussi participé à la campagne référendaire – actuellement sur pause en raison de l’urgence sanitaire – afin de présenter mes motivations pour les règlements de lotissement et de zonage proposés.

Le contrôle (par infiltration) des eaux de ruissellement qui limitera le déversement de polluants dans le lac, ainsi que la conservation des arbres et de la végétation – au besoin le reboisement – sont des moyens efficaces pour freiner la croissance des algues et la prolifération des cyanobactéries. Ces deux éléments sont l’essence même du règlement 2019-608 qui a été adopté à l’unanimité par le conseil municipal et qui est sujet à l’approbation des citoyens du secteur Nord du Lac.

Cliquer sur les images pour agrandir…

Aujourd’hui, les riverains sont appelés à être les premiers acteurs de la revitalisation du lac Saint-Augustin et pour ma part, le règlement 2019-608 doit recevoir un appui convaincant des électeurs. Ensuite, pour avoir un impact déterminant sur la santé du lac, plusieurs autres actions (à l’étude) et des sommes importantes seront nécessaires. L’ensemble des citoyens de la Ville sera alors appelé à participer à la restauration, à la conservation et à la valorisation de ce «site écologique d’intérêt».

Bien que les riverains bénéficient directement des attributs du secteur, «de par son accessibilité, ses valeurs communautaires et sociales, ses potentiels récréatifs, éducatifs, patrimoniaux et historiques, assurer la pérennité et la qualité du lac Saint-Augustin représente un enjeu stratégique pour le développement de l’ensemble de la collectivité».

Parc de la Falaise, protection des milieux naturels et paysages

Cliquer sur les images pour agrandir…

Les deux photos ci-dessus ont été prises dans un petit sentier non officiel que l’on le surnomme le «sentier de la falaise».

C’est un endroit magnifique situé au bout de la Rue Pierre-Couture, tout juste après le pont de la rivière du Chapeau. Il faut par contre être prudent et ne pas s’aventurer trop près de la rivière.

Cet endroit, propriété de la Ville, est bien aligné avec le parc des Hauts-Fonds et la Fondation Québécoise pour la Protection du Patrimoine Naturel (FQPPN) projette de prolonger les sentiers jusqu’à ce futur parc et d’y aménager une escalier. Ainsi, le Village pourrait avoir accès au Chemin du Roy et au fleuve Saint-Laurent à la marche. Ceci s’inscrit aussi dans une perspective de favoriser les déplacements actifs.

Cliquer sur la carte pour agrandir…  Source: OpenStreetMap

Le financement reste à boucler, mais la Ville a prévu dans le PQI 2020-2024 y participer à la hauteur de 100 000$ en 2022. Bien sûr c’est un projet que j’appuie ardemment.

Cette année, les sentiers du parc des Hauts-Fonds seront remis en état. C’est un investissement de 90 000$, pour lequel la Ville a obtenu une subvention qui sera bientôt annoncée.

En 2021, la FQPPN prévoit rendre officiel le sentier qui mène à l’Île à Gagnon, un superbe endroit pour explorer plusieurs espèces d’oiseaux. La FQPPN a obtenu des subventions importantes de Desjardins et la Fondation de la Faune.

Le but de ses projets est de rendre accessible à la population augustinoise ces milieux naturels uniques, tout en les PROTÉGEANT de l’activité humaine.


Les paysages

Depuis plusieurs années, la municipalité de Saint-Augustin-de-Desmaures s’investit dans la compréhension de son territoire et de ces caractéristiques singulières.

La coopérative Mille Lieux a reçu le mandat en 2019 d’étudier les éléments propres à l’identité paysagère augustinoise qui sont en péril pour planifier un développement et une mise en valeur cohérente du territoire.

Par une étude in situ et un inventaire complet de la municipalité, un plan paysage sera développé et permettra de décrire les opportunités de projets de paysage les plus porteurs pour la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Source: Mille Lieux
https://www.mille-lieux.ca/portfolio-items/caracterisation-paysages-desmaures