Visite du chantier du nouveau centre communautaire

Ce vendredi, le directeur des parcs et bâtiments nous a fait visiter le chantier du nouveau centre communautaire. Mes trois collègues conseillers, Jean Simard, Raynald Brulotte, Jonathan Palmaerts, et moi, nous étions très impressionnés de constater l’avancement des travaux. Après avoir lu et révisé les plans et devis, enfin du concret.

Malgré quelques retards de livraison de certains matériaux et les mesures de santé et sécurité plus exigeantes dues à la pandémie, l’échéancier n’est pas trop affecté et l’entrepreneur devrait libérer le chantier à la fin mars/début avril. Ensuite la Ville s’installera et les augustinois pourront occuper le bâtiment à l’été ou au plus tard à l’automne.

L’infrastructure compte quatre locaux polyvalents, dont deux très grands qui peuvent se séparer en deux à l’aide d’un rideau accordéon, une palestre et un gymnase double. Il y a beaucoup de rangements et la fenestration laisse pénétrer beaucoup de lumière naturelle.

Nous étions unanimes après la visite… Tant intérieur qu’extérieur, ce lieu deviendra un point de rassemblement incontournable à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Investissements dans les actifs

Agrandissement de l’École des pionniers

1,7 millions $ et cession d’un terrain d’une valeur de 600 000$

Nouveaux locaux pour les écoliers augustinois / Entente d’utilisation pour tous les citoyens augustinois

Pavage de 13 rues sur tout le territoire dont Jean-Juneau

Près de 3,5 millions $ en 2020

Ces investissements sont nécessaires pour maintenir le réseau routier dans un état acceptable

Réfection des ponts et passerelles en bois du parc des Hauts-Fonds

Près de 100 000$ (coût net environ 40 000$)

Cet investissement est requis pour rendre sécuritaire les infrastructures et maintenir l’accès au public

Prolongement d’un trottoir sur la rue des bosquets

400 000$

Le prolongement de ce trottoir favorisera les déplacements actifs et améliorera la sécurité des citoyens du secteur

Centre communautaire CCMSE

10 millions $ (coût net 4 millions $)

Locaux, gymnase et palestre pour tous les augustinois


Un mot sur la gestion des actifs

Les infrastructures construites il y a plusieurs années atteindront un jour ou l’autre la fin de leur durée de vie utile. Les bonnes pratiques impliquent essentiellement la planification de leur réfection.

Des investissements sont nécessaires sur les routes, les ponceaux, l’hôtel de ville, les bâtiments, les centres communautaires, les aqueducs et les égouts, les stations de pompage, la bibliothèque, les parcs, etc.

Une bonne préparation peut nous permettre de réaliser de grandes économies en ayant des projets prêts à être déposés advenant la sortie de nouveaux programmes de subventions.

La planification de la gestion des actifs est une démarche responsable qui vise à gérer les actifs municipaux de façon efficace, durable et équitable. En planifiant bien la gestion de ceux-ci, il est plus facile de faire les bons investissements, au bon moment et dans l’intérêt du bien commun.

Une bonne planification présente de nombreux avantages.

Elle permet notamment de :

  • Mieux comprendre que le mauvais état des actifs entraîne de grands risques de bris et d’accident, et que plus l’on attend pour agir, plus les risques sont élevés;
  • Disposer des renseignements pertinents et des données essentielles pour aider à la prise de décision;
  • Avoir des outils pour prioriser les projets en cas de restriction budgétaire en tenant compte des risques associés;
  • Avoir des informations pour documenter les besoins en investissement et défendre les budgets d’opération et d’entretien;
  • Établir une meilleure communication entre les décideurs et les gestionnaires et avoir de meilleurs outils pour communiquer avec les citoyens;
  • Justifier les investissements auprès des décideurs et des citoyens;
  • Assurer aux citoyens les services qui correspondent à leur capacité de payer;
  • Comprendre l’importance de mobiliser toute l’équipe municipale dans la gestion des actifs et de partager les tâches selon les besoins et les forces de chacun.

Source: SAM